Velo Flux

Débat au conseil municipal sur la place du vélo à Puteaux

IMG_2573Lors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 4 juillet 2019, nous avons initié un débat sur la place du vélo dans la ville, à l'occasion d'une convention passée avec la société Bicyclaide qui sera chargée de récupérer et de recycler les vélos abandonnés dans nos rues.

La police municipale de Puteaux fait la chasse au vélo, en menaçant d'enlèvement tout cycle attaché au mobilier urbain. J'ai expliqué en séance que c'était un mauvais message envoyé aux Putéoliens. Il faut au contraire tout faire pour encourager et donc faciliter l'usage du vélo à Puteaux, en créant des pistes recyclables et du stationnement sécurisé. C'est ainsi qu'on réduira la pollution dans notre ville et qu'on améliorera notre bien-être. Tout le monde y a intérêt, y compris les automobilistes : plus il y a de vélos dans les rues des villes, plus la circulation automobile y est facile et apaisée.

VOICI LE TEXTE DE MON INTERVENTION DEVANT LE CONSEIL MUNICIPAL : 

Régulièrement, la police municipale de Puteaux, placée sous votre responsabilité, Madame la maire, tourne dans la ville pour “chasser du vélo” en posant sur chaque cycle qu’elle croise dans la rue un autocollant indiquant que ce cycle est "déclaré épave" et qu'il peut donc être "enlevé" et "mis en décharge".

Plutôt que de mobiliser votre police pour menacer les cyclistes de leur prendre leur vélo - et même s’il s’agit de le recycler grâce à la société BICYCLAIDE avec laquelle nous passons cette convention - vous feriez mieux, comme nous le demandons depuis des années, de créer des pistes cyclables dans toute la ville, ainsi que des parkings sécurisés pour les vélos.

Plutôt que de menacer les cyclistes, vous devriez les encourager. Plus il y aura d’installations pour le vélo, plus il y aura de monde incité à en faire. Et plus il y aura de vélos dans les rues, plus la circulation y sera apaisée et sans bouchon, puisque les personnes utiliseront moins souvent leur voiture pour se déplacer.

Cela laissera de la place pour les automobilistes qui font de grandes distances ou qui sont chargés.
Cela laissera de la place dans l’espace public pour les piétons, les papas et les mamans avec leurs enfants, les personnes âgées et les personnes en fauteuil qui doivent pour l’instant se frayer un passage entre des automobilistes nerveux, en respirant des pots d’échappement malodorant aux émissions de gaz dangereux pour la santé.


Nous avons donc tous à gagner et tout intérêt à développer la place du vélo dans nos villes.

Il y a des femmes et des hommes politiques qui l’ont compris. Et puis il y a ceux qui se déplacent en berline climatisée avec chauffeur et qui n’envisagent pas un instant de changer leurs habitudes. Sachez-le : il n’est jamais trop tard pour évoluer.

Rappelons qu’il y a 60.000 morts chaque année en France à cause de la pollution de l’air. Le trafic automobile étant la 1ère source de pollution de l’air sur Paris.


Une association pour défendre la place du vélo à Puteaux

IMG_2453

Pour pousser la ville à créer des pistes cyclables, du stationnement sécurisé et à aménager le pont de Puteaux pour le vélo, un groupe local de l'association "Paris en Selle" s'est créé.

L'adhésion est à 5 euros. Vous pouvez adhérer directement en ligne : www.parisenselle.fr/adherer

Plus il y aura d'adhérents, plus l'association sera écoutée et pourra obtenir des avancées concrètes.

Paris en Selle Puteaux est sur Facebook et Twitter.

Photo : Kevin de Paris en Selle Puteaux à la fête des sports sur l'île.


Nos victoires en 2018 à Puteaux nous donnent de l'espoir pour le futur. Bonne année 2019 !

IMG_0286EN 2018, nous avons enfin obtenu l'installation, dans les rues de Puteaux, d'arceaux pour vélo de meilleure conception, notamment ici rue Jean Jaurès.

Cela faisait des années que la ville installait des attaches pour vélo mal adaptées : 

6a00d8341c339153ef01bb09e2d633970d-800wi

En 2018, nous avons aussi obtenu l'ouverture au public du jardin du théâtre. Celui-ci était fermé en permanence :

IMG_0273
Cette ouverture est une reconnaissance pour notre projet de Nature en Ville.

En 2018, nous avons également obtenu le lancement des travaux de la passerelle piétonne de l'île de Puteaux. Les travaux seront achevés en 2019. Nous avions lancé l'idée en octobre 2007. Il aura donc fallu 12 ans pour que la municipalité la mène à bien ! 

Un regret toutefois : cette passerelle de 12 millions d'euros sera interdite aux cyclistes.

POUR 2019, souhaitons que la municipalité de Puteaux reprenne à nouveau plusieurs de nos propositions, afin de satisfaire, grâce à nous, vos véritables besoins.
Mais si vous voulez que Puteaux évolue à un meilleur rythme, nous avons un suggestion : lors de la prochaine élection municipale, votez directement pour nous. Ainsi, nous mettrons en place toutes nos idées plus rapidement :)

Très bonne année 2019 à tou.te.s !
Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane

6a00d8341c339153ef022ad3b7d450200b


La ville de Puteaux fait la chasse aux vélos stationnés dans la rue

IMG_9635Le lendemain de la présentation du plan gouvernemental en faveur du vélo et la veille de la journée sans voiture à Paris, la municipalité de Puteaux a eu la riche idée de lancer une campagne pour interdire l'accrochage des vélos dans les rues.

Samedi, la police municipale a posé sur chaque vélo accroché à du mobilier urbain un autocollant indiquant que ce cycle était "déclaré épave" et qu'il pouvait donc être "enlevé" et "mis en décharge", "conformément à l'arrêté municipal visé" dont cet autocollant n'indique cependant aucune référence.

Plutôt que de mobiliser sa police municipale pour menacer les cyclistes de leur prendre leur vélo, la municipalité ferait mieux, comme nous le demandons depuis des années, de créer des places de stationnement sécurisées.