Tribunes Flux

Tribune : La sécurité dans les écoles de Puteaux

Ecole-securite

Voici la tribune du groupe Puteaux Futur qui sera publiée dans le journal municipal du mois de novembre :

La municipalité de Puteaux parle beaucoup de la sécurité. Pour une commune, la première sécurité est celle qu’elle doit assurer aux enfants dans ses écoles.

La nouvelle école Voltaire accueille des enfants depuis septembre alors que son chantier n’est pas achevé. Des câbles électriques pendent à l’entrée. Les peintures intérieures ne sont pas terminées. Un échafaudage d’un chantier voisin donne directement sur la cour de récréation... 


L’école des Bergères a été construite au bord d’une autoroute urbaine, la RD913 : les enfants sont exposés au bruit et aux gaz d'échappement. La cour de récréation, située en hauteur sur le toit terrasse, est elle exposée au vent et au soleil : pour offrir de l’ombre aux enfants, des tentes de marché y ont été installées. Dans cette même cour, le revêtement en plastique se désagrège...


25299742_169991523603608_2902928268095761826_o copieEn conseil municipal, nous avons demandé à pouvoir nous rendre dans ces établissements afin de constater la situation. Le maire a refusé cette simple visite. Nous regrettons ce manque de transparence et, plus globalement, le manque de soin apporté à la sécurité des écoliers.

Bouchra Sirsalane
& Christophe Grébert
PuteauxFutur.com


Sécurité à Puteaux : parler moins, agir plus

SECURITE2

Voici le tribune du groupe Puteaux Futur qui sera publiée dans le Puteaux infos du mois d'octobre. Elle est consacrée à la sécurité, après le lancement par la municipalité d'une pétition pour conserver le commissariat au sein de l'Hôtel-de-Ville, alors que dans le même temps la maire a refusé toutes nos propositions pour assurer une présence policière de proximité dans notre ville :

La municipalité ne parle plus que de sécurité en ce moment. Mais dans ce domaine, plutôt que des discours et des promesses, mieux vaut agir.

Devant le conseil municipal, nous avons fait des propositions pour la sécurité des Putéoliens :



- Pour remplacer les locaux vétustes du commissariat, dont la commune est propriétaire, nous avons proposé la construction d’un nouvel Hôtel de Police sur le boulevard Richard Wallace. Regroupant les polices Nationale et Municipale, cet équipement modèle aurait incité le ministère de l’intérieur à conserver un commissariat de pleine activité à Puteaux.


- Pour assurer la sécurité sur le haut de la ville, nous avons proposé la création d’un commissariat de Police Municipale sur l’avenue du Général de Gaulle. Il ne s’agira pas d’une annexe, mais d’un véritable commissariat avec une équipe dédiée. Le nouveau quartier des Bergères rend cet équipement encore plus nécessaire.

BIXvqxkDRznEzsv-800x450-noPad

Mais la maire a rejeté ces 2 propositions. Conséquences : le ministère de l’intérieur réduit sa présence à Puteaux et le sentiment d’insécurité augmente sur le haut de la ville. A la place d’une pétition qui prouve surtout son échec, la maire devrait écouter les demandes des Putéoliens.

Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane


Nous demandons la réouverture de l'école Petitot à Puteaux

Puteauxinfosept19La rentrée scolaire approche. Dans la tribune du groupe "Puteaux Futur" à paraître dans le magazine municipal "Puteaux infos" de septembre 2019,  Bouchra Sirsalane et Christophe Grébert demandent la réouverture de l'école Petitot, située quartier des Rosiers sur le haut de la ville, ainsi que sa transformation en école modèle :

L’école Eugène Petitot, rue Edgar Quinet , a été fermée l’an dernier pour “rénovation”. Les enfants de cet établissement communal ont été accueillis “provisoirement” dans la nouvelle grande école des Bergères. Ce changement a été perturbant pour les habitants du quartier des Rosiers attachés à leur école à taille humaine. 

D'autant que la municipalité n’a pas tenue ses promesses : 
En mars 2017, elle annonce que l’école va être rénovée pour améliorer sa performance énergétique.

En septembre 2017, elle affirme que cette rénovation a débuté en janvier 2016 et s'achèvera en 2019 (photo ci-dessus).

En juillet 2018, elle prétend que le chantier se fera entre l’été 2018 et l’été 2019.

Or, cette rentrée scolaire 2019 va s'effectuer sans l'école Petitot. 

Cette fermeture est très pénalisante pour les familles et pour les enfants qui doivent traverser quotidiennement l’avenue du Général de Gaulle, une autoroute urbaine (!), pour se rendre à l'école des Bergères. 

Grebert-sirsalaneNous demandons la réouverture, comme cela a été promis, de l’école Petitot : pour prévenir les accidents, ne pas exposer les enfants aux gaz d’échappement et leur offrir une scolarité paisible.


Nous proposons d’en faire un établissement modèle : planté d’arbres, certifié développement durable et à la pédagogie innovante, pour le bien-être des enfants et en faire des citoyens responsables.

Bouchra Sirsalane
& Christophe Grébert

 

EN LIRE PLUS :

Dans le "Puteaux infos" de mars 2017, la municipalité promettait la fin des travaux en 2019  : 

IMG_3396

En septembre 2017, la municipalité promet encore la fin du chantier en 2019 :IMG_3397

ETE 2019, l'école Petitot est abandonnée aux oiseaux et se dégrade :

IMG_3398


A la découverte de la France avec Puteaux Futur

Vacances2019

Voici la tribune de Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane qui sera publiée dans le "Puteaux infos" de juillet-août 2019, avec comme chaque mois une nouvelle proposition pour le futur de Puteaux

C’est un record : l’an dernier, notre pays a accueilli près de 90 millions de touristes étrangers.

La France est en effet appréciée pour la richesse de son patrimoine historique, culturel et artistique, mais également pour ses magnifiques régions qui recèlent de grands espaces et d’une nature extraordinaire : la mer, la montagne, la campagne…

(Re)découvrons la France

A Puteaux, beaucoup d’enfants n’ont pas la chance de connaître la diversité de notre pays. C’est pourquoi nous proposons que la ville organise des séjours A LA DÉCOUVERTE DE LA FRANCE. Ces voyages seront accessibles à tous les jeunes, de l’école primaire au lycée.

25299742_169991523603608_2902928268095761826_o copieDes vacances authentiques et respectueuses de la planète

Loin du bruit, de la pollution et du béton de notre ville, ces séjours en France seront l’occasion pour les jeunes putéoliens de vivre une expérience collective riche de sens, tout en profitant de la nature, élément indispensable à leur bien-être.

Nous vous souhaitons un très bel été !

Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane
PuteauxFutur.com