Solidarites Flux

Le CCAS de Puteaux prend 1 million d'euros aux Seniors de la ville

IMG_6305

J'ai siégé le 5 avril 2019 au conseil d'administration du CCAS de Puteaux. Cette séance était consacrée à la présentation et du vote du budget 2019 du centre d'action sociale de la commune. Pour 2019, la majorité municipale prévoit de prélever près d'un million d'euros dans les poches des Seniors !

Entre les 35 euros d'adhésion au club102, les tarifs des repas, les activités culturelles, etc., la facture grimpe vite ! C'est autant de pouvoir d'achat en moins pour les personnes âgées souvent modestes 😪

La maire Joëlle Ceccaldi dépense chaque année plusieurs millions d'euros pour ses seules réceptions. Si elle diminuait un peu ses folles dépenses pour réduire les prélèvements des personnes âgées ? 1 million d'euros c'est très peu pour la ville, mais beaucoup pour ces Putéoliens et Putéoliennes aux petites retraites.


Des femmes âgées de Puteaux sans toit ou dans des logements totalement insalubres

D2_27iSXQAAzXBz

La situation de Marie, qui dort dans sa voiture dans un parking souterrain de Puteaux, n'est pas un cas unique. Il y a aussi Mina, qui habite un logement totalement insalubre dans la rue Jacotot, à quelques pas de l'Hôtel-de-Ville et des tours de la Défense. Et combien d'autres femmes âgées, isolées et aux faibles revenus, qui ne parviennent plus à se loger correctement à Puteaux. Des femmes abandonnées à leur triste sort par la municipalité.

En effet, contrairement à ce que tente de faire croire la maire Joëlle Ceccaldi, à coup de communiqués de presse manquant particulièrement d'humanité, aucune aide n'a été proposée par la ville à ces dames.

Lors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 4 avril, avec ma collègue Bouchra Sirsalane, nous présenterons un voeu pour rappeler à la majorité municipale ses obligations vis-à-vis de toutes ces personnes âgées en difficultés.

Voici le texte qui sera soumis au vote des élus municipaux :

De nombreuses personnes dans notre commune occupent des logements indécents ou sont contraintes de quitter leur lieu d’habitation. Mais faute de revenus suffisants, elles ne peuvent pas accéder à un logement dans le parc privé.
C’est le cas en particulier des femmes, et plus encore des femmes âgées, isolées et aux petits revenus.
Nous, élus de Puteaux, affirmons qu’il n’est pas acceptable qu’une personne âgée soit privée d’un logement décent.
Nous affirmons aussi qu’il faut favoriser le relogement dans la ville des putéolien.ne.s âgé.e.s, afin de préserver le lien social et le réseau de soins.


VIDEO Marie toujours obligée de dormir dans sa voiture à Puteaux

Capture d’écran 2019-01-25 à 13.38.00

La situation de Marie de Puteaux est toujours inchangée. Depuis 4 mois, cette retraitée de 71 ans est obligée de dormir dans sa voiture faute de logement. La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud refuse de l'aider et même de simplement lui accorder un rendez-vous.

Je ne m'explique toujours pas ce manque total d'empathie de la part de la maire LR de Puteaux.

Sarah FRIKH, lanceuse d'alerte pour les femmes SDF, est allée à la rencontre de Marie et a diffusé cette vidéo sur Youtube.

Une pétition pour demander à la mairie de Puteaux et à la préfecture des Hauts-de-Seine de tout faire pour lui obtenir un logement HLM dans sa ville rassemble plus de 100.000 signatures.