Seniors Flux

Des femmes âgées de Puteaux sans toit ou dans des logements totalement insalubres

D2_27iSXQAAzXBz

La situation de Marie, qui dort dans sa voiture dans un parking souterrain de Puteaux, n'est pas un cas unique. Il y a aussi Mina, qui habite un logement totalement insalubre dans la rue Jacotot, à quelques pas de l'Hôtel-de-Ville et des tours de la Défense. Et combien d'autres femmes âgées, isolées et aux faibles revenus, qui ne parviennent plus à se loger correctement à Puteaux. Des femmes abandonnées à leur triste sort par la municipalité.

En effet, contrairement à ce que tente de faire croire la maire Joëlle Ceccaldi, à coup de communiqués de presse manquant particulièrement d'humanité, aucune aide n'a été proposée par la ville à ces dames.

Lors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 4 avril, avec ma collègue Bouchra Sirsalane, nous présenterons un voeu pour rappeler à la majorité municipale ses obligations vis-à-vis de toutes ces personnes âgées en difficultés.

Voici le texte qui sera soumis au vote des élus municipaux :

De nombreuses personnes dans notre commune occupent des logements indécents ou sont contraintes de quitter leur lieu d’habitation. Mais faute de revenus suffisants, elles ne peuvent pas accéder à un logement dans le parc privé.
C’est le cas en particulier des femmes, et plus encore des femmes âgées, isolées et aux petits revenus.
Nous, élus de Puteaux, affirmons qu’il n’est pas acceptable qu’une personne âgée soit privée d’un logement décent.
Nous affirmons aussi qu’il faut favoriser le relogement dans la ville des putéolien.ne.s âgé.e.s, afin de préserver le lien social et le réseau de soins.


Une dame âgée de Puteaux abandonnée à son sort dans un immeuble en ruine

IMG_1081

La situation de Marie, cette dame de 73 ans qui dort dans sa voiture depuis 5 mois, n'est pas unique à Puteaux. Une autre dame, âgée de 68 ans, Mina, est abandonnée à son triste sort dans un immeuble en ruine de la rue Jacotot, à quelques centaines de mètres seulement de l'Hôtel-de-ville et des tours de la Défense.

Le 17 mars, avec ma collègue Bouchra Sirsalane, nous avons rendu visite à cette dame. Le bâtiment menace littéralement de s'effondrer. Le plafond de la chambre mansardée de Mina commence à tomber. Quand il pleut, l'eau coule à l'intérieur. On sent d'ailleurs une forte humidité et nous avons du mal à respirer. 

IMG_1050
Cette dame habite là depuis 14 ans. Le propriétaire a renoncé depuis longtemps à entretenir son bien. Il faut dire que la ville et Vinci seraient, nous disent les voisins, en train de racheter l'immeuble lot par lot dans le cadre d'un futur projet immobilier. Le propriétaire, la mairie et le promoteur ne semblent donc attendre qu'une chose : que Mina s'en aille d'elle même. Mais cette dame âgée a des droits : elle doit être relogée.

IMG_1101
En effet, un arrêté préfectoral daté de décembre 2018 ordonne l'évacuation des lieux, le relogement de Mina et charge la maire de Puteaux de faire appliquer ces dispositions :

Capture d’écran 2019-03-19 à 12.50.05 Capture d’écran 2019-03-19 à 12.50.21 Capture d’écran 2019-03-19 à 12.51.514 mois après cet arrêté, absolument rien n'a été fait par la maire de Puteaux. A la suite de notre visite, j'envoie un courriel à Joëlle Ceccaldi le 19 mars (lire ci-dessous). 8 jours après, je n'ai toujours reçu AUCUNE RÉPONSE :

Capture d’écran 2019-03-27 à 13.11.55
J'ai publié une courte vidéo sur Twitter afin de témoigner de cette situation inacceptable. L'émotion est partagée : cette vidéo a été vue plus de 100.000 fois : 

Le maire est responsable de la sécurité des habitants de sa commune. Là, il y a non assistance à personne en danger.

Mina gagne environ 1.000 euros par mois en faisant des ménages. Elle ne retrouvera jamais rien dans le privé. Seuls solutions pour elle : un hébergement en foyer ou un logement HLM. Nous espérons qu'elle pourra être relogée avant qu'un malheur n'arrive.


VIDEO Marie toujours obligée de dormir dans sa voiture à Puteaux

Capture d’écran 2019-01-25 à 13.38.00

La situation de Marie de Puteaux est toujours inchangée. Depuis 4 mois, cette retraitée de 71 ans est obligée de dormir dans sa voiture faute de logement. La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud refuse de l'aider et même de simplement lui accorder un rendez-vous.

Je ne m'explique toujours pas ce manque total d'empathie de la part de la maire LR de Puteaux.

Sarah FRIKH, lanceuse d'alerte pour les femmes SDF, est allée à la rencontre de Marie et a diffusé cette vidéo sur Youtube.

Une pétition pour demander à la mairie de Puteaux et à la préfecture des Hauts-de-Seine de tout faire pour lui obtenir un logement HLM dans sa ville rassemble plus de 100.000 signatures.


Puteaux Futur : Dépistons la dénutrition des personnes âgées

Bouchrasirsalane

Lors du conseil municipal du mois de mars, la conseillère municipale Modem de Puteaux, Bouchra Sirsalane, a proposé le lancement d'une campagne auprès de toutes les personnes âgées de la ville pour les sensibiliser au grave problème de la dénutrition des seniors.

Malheureusement, la maire et les élus de sa majorité ont refusé cette proposition. Il est très dommage que la majorité municipale rejette systématiquement les idées de l'opposition pour de basses raisons de politique politicienne. Très dommage.
Christophe Grébert