Securite Flux

Nouvelles plaintes pour harcèlement moral à la police municipale de Puteaux

33590351461_bacdd32c8e_k

Le responsable de la police municipale de Puteaux a de nouveau été entendu récemment par les services de la police nationale, suite à une plainte pour harcèlement moral déposée par un agent. Une seconde plainte pour le même motif a été déposée par un policier municipal et est actuellement entre les mains du procureur de la République de Nanterre.

Il y a un vrai problème dans ce service de la police municipale de Puteaux. Il y a 1 an, un chef adjoint a été condamné pour harcèlement moral à 3 mois de prison avec sursis et à verser 15.000 euros de dommages à 4 agents.

On aurait pu imaginer qu'à la suite de cette affaire, des décisions auraient été prises par la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud pour assurer un fonctionnement normal de ce service. Il n'en a rien été. Le condamné a seulement été déplacé : il a été promu responsable de la sécurité de l'office communal HLM !!!

Un chef de la police municipale qui travaille en famille

Le responsable de la police est aussi resté en fonction. L'homme a fait embaucher sa femme, qui est sa 1ère assistante. Il a également fait embaucher son frère, qui est son adjoint ! Plusieurs policiers de Meaux, où il a travaillé 7 ans, ont pareillement été engagés à des postes d'encadrement. Tout cela donne une ambiance délétère dans le service divisé entre les proches du chef et le reste de la brigade.

Embauches et départs s'enchaînent

Preuve de cette mauvaise ambiance : Puteaux diffuse sans arrêt de nouvelles annonces pour rechercher des agents. En effet, les policiers stagiaires qui sont embauchés et formés par Puteaux ne restent pas. Ils quittent la ville dès qu'ils peuvent pour rejoindre d'autres services... à Neuilly, Courbevoie ou Suresnes. Résultat : nous payons (chèrement) des formations pour fournir en jeunes agents les autres polices municipales du département !

Policemunicipale

Lors du prochain conseil municipal, j'interviendrai pour réclamer des changements dans ce service de la police municipale. Les nombreux dysfonctionnements qui s'y produisent - et dont ces plaintes à répétition ne sont qu'une démonstration - sont tout à fait inacceptables et de la responsabilité du maire. Soulignons que pendant ce temps, des parkings sont laissés ouverts et sont incendiés. Un service de police municipale  démobilisé ne peut pas agir efficacement. 
Christophe Grébert


Parkings de Puteaux laissés ouverts : les problèmes sont réglés, selon la maire. Mais c'est faux

CeccaldiLors du conseil municipal de Puteaux du 5 mars, j'ai demandé au maire des explications sur le fait que les portails de plusieurs garages souterrains de résidences HLM étaient laissés ouverts parfois depuis plusieurs mois. Un incendie a éclaté dans celui de la résidence du Carré Vert et plusieurs dizaines de véhicules ont été détruits.

En séance, Joëlle Ceccaldi a expliqué que l'incendie à Carré Vert était volontaire, que les portails, notamment celui de Lorilleux, étaient régulièrement dégradés et que le portail du parking de Rives de Seine avait été cassé par un automobiliste qui a glissé à cause de la neige. La maire n'a en revanche donné aucune explication sur des délais excessifs des réparations.

Elle a seulement promis que tout serait réparé d'ici le 16 mars. Nous y sommes.... Qu'en est-il ?

En fait rien n'est réglé.

Ainsi aux Rives de Seine, la réparation n'est toujours pas effectuée. Selon un habitant, la porte du parking est toujours manquante.

6a00d8341c339153ef01bb09f7cfb0970d-800wi

Dites-moi ce qu'il en est dans votre résidence.

Quand un problème technique se pose, et notamment la non fermeture d'une porte aussi importante que celle d'un parking souterrain, la ville et l'office HLM devraient être capables de résoudre le problème rapidement, en quelques jours... et pas en 3 mois.
Par ailleurs, les problèmes de sécurité exposés par le maire dans cette vidéo seraient mieux combattus grâce à notre proposition de création d'un commissariat de police municipale permanent sur le haut de Puteaux.

Christophe Grébert


Aidons les sinistrés de l'incendie du parking de Carré Vert à Puteaux

DW9S7V5WAAATGJ7

Après le grave incendie survenu le 26 février dans le parking souterrain de la résidence du Carré Vert, sur le haut de Puteaux, une réunion a été organisée par l'office HLM à destination des locataires. L'office s'est engagé à mettre en place un accompagnement pour aider les dizaines de sinistrés. Nous souhaitons en effet que l'Office et la ville s'assurent que chaque personne victime de cet incendie soit effectivement dédommagée.

Le parking reste fermé au public pour des raisons de sécurité, sa structure ayant été endommagée par les flammes. Les voitures ne pourront être sorties et expertisées qu'à partir de lundi. Des travaux devront être ensuite réalisés avant la réouverture du parking. Espérons que cela ne dure pas des mois, comme pour le parking du marché.

Selon les pompiers, des dizaines de voitures ont été totalement détruites. D'autres sont endommagées par les fumées, la chaleur, l'eau et les gravats.

6a00d8341c339153ef01b7c953418d970b-500wi
Dans un courrier aux locataires, la maire de Puteaux et présidente de l'OPH indique que des attestations pour les assureurs ont été distribuées à chaque locataire sinistré. Elle affirme aussi que des emplacements vont être attribués "au plus vite" dans d'autres parkings.

La présidente de l'office révèle enfin que le feu a été déclenché "par un petit groupe d'individus qui a agi en moins de 2 minutes" d'après des images de vidéosurveillance et qu'une plainte a été déposée pour retrouver "les auteurs de cet acte criminel".

En revanche, Joëlle Ceccaldi-Raynaud n'évoque même pas le fait que le portail du parking était laissé ouvert depuis des semaines malgré les alertes des locataires. Tout le monde pouvait donc entrer librement dans ce parking souterrain ; ce que les incendiaires n'ont pas manqué de faire très facilement. La vidéosurveillance et la présence régulière d'une camionnette de la police municipale dans le quartier ne servent pas à grande chose si portails et autres grilles sont grandes ouvertes.

La responsabilité de l'office est-elle engagée ? A la justice et aux assureurs d'agir. Mais sans attendre et parce que les locataires ont payé pour un emplacement fermé et sécurisé, l'OPH de Puteaux a le devoir d'aider chaque sinistré. L'annonce du gèle des quittances de mars n'est pas suffisante. L'OPH et la ville doivent s'assurer que toutes les personnes qui avaient un véhicule dans ce parking soient effectivement dédommagées. L'OPH et la ville doivent aussi s'assurer que personne ne se retrouve en difficulté, notamment professionnellement, par la perte de son véhicule.
D'autre part, cet incendie, qui fait suite à une série de cambriolages  et au braquage en plein jour d'une pharmacie, valide un peu plus notre proposition de créer un commissariat de police municipale PERMANENT sur le haut de Puteaux. Nous appelons donc également la municipalité à nous écouter lorsque nous avons des propositions utiles pour la ville.
Christophe Grébert


Un incendie dans le parking de la résidence HLM du Carré Vert à Puteaux

28547525_227044314537605_234283373_oUn important incendie a éclaté dans la nuit de dimanche à lundi dans le parking souterrain de la résidence HLM du Carré Vert, sur le haut de Puteaux, détruisant une cinquantaine de véhicules.

MISE A JOUR 27/2 : la municipalité a affirmé que le feu était d'origine volontaire et que le parking resterait fermé le temps de l'enquête. 

Les habitants du quartier ont été réveillés en pleine nuit par plusieurs détonations. Ils ont eu très peur, car la fumée du parking est montée jusqu'aux étages des immeubles par les cages d'escalier.

Un grand nombre de pompiers a été déployé pour éteindre le sinistre. Le feu s'est déclenché au 1er niveau du parking. Une cinquantaine de véhicules ont brûlé. Il n'y a aucun blessé.

FERMETURE DU PARKING POUR DES SEMAINES

"L’accès au parking est interdit jusqu’à nouvel ordre", annonce la municipalité. Cela pourrait signifier la fermeture du parking pendant plusieurs semaines, le temps pour les experts de trouver l'origine du sinistre et de vérifier que la structure n'est pas fragilisée, ensuite de faire agir les assureurs et de procéder aux travaux de remise en état des installations. 

Les riverains me signalent que ce n'est pas la première fois qu'un incendie éclate dans ce parking souterrain. Ils me disent aussi que le portail  d'accès au parking était cassé et laissé ouvert depuis plusieurs semaines. N'importe qui pouvait donc entrer librement dans ce parking. "L'office et la ville étaient alertés et n'ont pas agit", témoigne un habitant.


28461309_227043717870998_553714774_o
28461746_227043611204342_351923252_o

(photos : CM)