Sante Flux

Crise du coronavirus à Puteaux : Retrouvons-nous !

Grebert-sirsalane

Le coronavirus a profondément bouleversé nos vies. Pensons tout d’abord à ceux qui ont perdu un membre de leur famille. Nous leur exprimons nos sincères condoléances.

Cette situation de crise a entraîné une prise de conscience sur l’importance des soignants et de travailleurs jusqu’ici oubliés, comme les caissières, les livreurs, les éboueurs... Nous saluons ces personnes qui nous aident à vivre.

Le confinement nous impose de respecter des gestes barrières. Nous avons dû réapprendre à nous approvisionner et à manger. De nouveaux moments de partage avec nos enfants se sont créés. 

On a vu aussi se développer de formidables élans de fraternité : collectes et distributions alimentaires aux plus démunis, soutien aux personnes vieillissantes et aux mal logés. Des citoyens se sont révélés, prenant les choses en main.

Cette période nous marquera durablement. L’après-confinement doit être un moment à saisir : être plus solidaire et nous fixer de nouvelles priorités, notamment en respectant l’environnement.

Retrouvons-nous pour en discuter sur www.facebook.com/puteauxfutur et agissons avec courage et confiance.

Vos conseillers municipaux,
Bouchra Sirsalane & Christophe Grébert

(tribune publiée dans le puteaux infos du mois d'avril 2020)


Confinement : une “table solidaire” à Puteaux

Donsalimentaires

Dans le contexte du confinement, une maman du haut de Puteaux a lancé une action solidaire pour aider les personnes et les familles les plus démunies à subvenir à leurs besoins alimentaires.

Cette Putéolienne a installé une “table solidaire” dans le but de collecter des denrées alimentaires non périssables ainsi que des produits d’hygiène.  Comme elle l’explique : “Avec le confinement tous les repas sont pris au foyer, ce qui veut dire le budget pour les courses pour nourrir toute la famille est beaucoup plus important”.

Pour aider ces familles à faire face à ces dépenses alimentaires supplémentaires, elle a décidé d’installer à la laverie du 18 rue Marcelin Berthelot une table d’appoint qui fait office de point de collecte provisoire.

Chaque personne peut y déposer volontairement après ses courses un produit de son choix et permettre à d’autres personnes en difficulté d’en bénéficier.20200411_122014Cette maman espère que cette action sera suivie et étendue dans d’autres quartiers de notre ville, dans le respect des gestes barrières.

Comme elle le dit “ bien que nous vivions dans une ville aisée, nous connaissons tous des personnes qui sont dans le besoin et il est de notre devoir d’être solidaire”.

Bouchra Sirsalane
Conseillère municipale de Puteaux 


Coronavirus à Puteaux : des employés municipaux lavent les rues, sans protection

Capture d’écran 2020-03-26 à 12.33.58

La ville de Puteaux communique sur le fait que "pour lutter contre la propagation du coronavirus", des agents assurent le nettoyage et la "désinfection" des rues. Mais sur les images diffusées par la municipalité, on s'aperçoit que ces employés communaux n'ont aucune protection. 

Les agents font ce "nettoyage" sans masque, juste avec de simples gants de ménage. Sont-ils mis en danger ? En aspergeant de l'eau ne projettent-ils pas aussi le virus, en s'exposant dangereusement ?

L’Autorité régionale de Santé ne recommande pas la désinfection des rues. En effet, rien ne prouve que cette pratique serait efficace pour lutter contre la propagation du virus.

Si la municipalité de Puteaux décide malgré tout de réaliser cette opération de nettoyage, pour montrer qu'elle se bouge, au moins devrait-elle assurer la sécurité maximale des agents en leur fournissant combinaisons et masques spéciaux.
Christophe Grébert


Coronavirus à Puteaux : coupure du chauffage dans les HLM

IMG_9321

A Puteaux, on me signale que l'office HLM a coupé le chauffage dans des résidences. Or, depuis plusieurs jours, les températures ont baissé.

(mise à jour : chauffage et eau chaude ne sont revenus que le 6 avril)

Il fait froid dans les logements. Les personnes âgées en souffrent. Cela fait reculer leur résistance immunitaire. En pleine épidémie de coronavirus, c'est bien entendu une très mauvaise idée.

A Lorilleux, en plus de la coupure du chauffage qui était programmée, il y a une panne d'eau chaude depuis plusieurs jours. Ce qui complique un peu plus encore la vie des locataires.

J'écris donc à la maire et présidente de l'OPH pour réclamer le rétablissement immédiat du chauffage dans les logements.
Christophe Grébert