Sante Flux

Coronavirus à Puteaux : des employés municipaux lavent les rues, sans protection

Capture d’écran 2020-03-26 à 12.33.58

La ville de Puteaux communique sur le fait que "pour lutter contre la propagation du coronavirus", des agents assurent le nettoyage et la "désinfection" des rues. Mais sur les images diffusées par la municipalité, on s'aperçoit que ces employés communaux n'ont aucune protection. 

Les agents font ce "nettoyage" sans masque, juste avec de simples gants de ménage. Sont-ils mis en danger ? En aspergeant de l'eau ne projettent-ils pas aussi le virus, en s'exposant dangereusement ?

L’Autorité régionale de Santé ne recommande pas la désinfection des rues. En effet, rien ne prouve que cette pratique serait efficace pour lutter contre la propagation du virus.

Si la municipalité de Puteaux décide malgré tout de réaliser cette opération de nettoyage, pour montrer qu'elle se bouge, au moins devrait-elle assurer la sécurité maximale des agents en leur fournissant combinaisons et masques spéciaux.
Christophe Grébert


Coronavirus à Puteaux : coupure du chauffage dans les HLM

IMG_9321

A Puteaux, on me signale que l'office HLM a coupé le chauffage dans des résidences. Or, depuis plusieurs jours, les températures ont baissé.

Il fait froid dans les logements. Les personnes âgées en souffrent. Cela fait reculer leur résistance immunitaire. En pleine épidémie de coronavirus, c'est bien entendu une très mauvaise idée.

A Lorilleux, en plus de la coupure du chauffage qui était programmée, il y a une panne d'eau chaude depuis plusieurs jours. Ce qui complique un peu plus encore la vie des locataires.

J'écris donc à la maire et présidente de l'OPH pour réclamer le rétablissement immédiat du chauffage dans les logements.
Christophe Grébert


Coronavirus à Puteaux : la municipalité impose un couvre-feu entre 22h30 et 5h

574aa4c3-0b85-49bc-9a28-0f4b21c49739

En plus des règles de confinement liées à l'épidémie de coronavirus, la municipalité de Puteaux a décidé l'instauration d'un couvre-feu afin d’interdire tout déplacement non justifié entre 22h30 et 5h sous peine d’une amende de 38 euros.

L’interdiction est valable pour les piétons et les déplacements en automobile.

Cette mesure sera appliquée dès ce soir (lundi 23 mars) jusqu'au 31 mars pour l'instant.

Ne sont pas concernés par cet arrêté les personnels médicaux et ceux ayant des dérogations de sorties pour raisons professionnelles.

Tout déplacement pour motifs de santé ou pour porter assistance aux personnes vulnérables restent autorisés.

En cette période difficile pour tout le monde, et afin d'aider les soignants, RESTEZ CHEZ VOUS.

A ce jour, la maire n'a toujours pas répondu à mes questions sur l'aide apportée aux personnes âgées, aux malades et aux familles dans des logements insalubres.

Attention, pendant cette crise, de nombreuses fausses nouvelles sont diffusées sur les réseaux, et notamment sur Facebook. Ne partagez pas n'importe quoi. Consultez le site https://www.hoaxbuster.com/covid19
Christophe Grébert


Quand la maire de Puteaux et ses supporters ont fait la fête, en plein confinement

ETPthk4X0AE-UbHAu soir du 1er tour des élections municipales, le dimanche 15 mars 2020, la maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud a réuni ses supporters à l'Hôtel-de-ville pour "fêter sa victoire".

200 personnes étaient rassemblées, sans masque et sans observer la distance d'1 mètre.
Combien de personnes ont-elles été contaminées lors de cette réunion organisée en plein confinement suite à la pandémie de coronavirus ?
Insouciance ? Attitude irresponsable.

De même, 3 jours plus tôt, le 12 mars, la maire avait réuni 300 personnes pour sa campagne. Les gens étaient entassés l'un sur l'autre dans une salle fermée : 

Capture d’écran 2020-03-22 à 10.38.36

Le 19 mars, j'ai envoyé une série de questions au maire pour lui demander ce qu'elle faisait pour assurer la sécurité des habitants en confinement, et en particulier des personnes âgées, malades et dans des logements insalubres. Ce lundi, je n'ai toujours reçu aucune réponse de sa part.