Questions au maire Flux

Vos questions au maire de Puteaux pour le conseil du 4 juillet 2019

IMG_2131Voici vos questions au maire de Puteaux pour le conseil municipal du jeudi 4 juillet 2019 :


CAROLL
: Pourquoi la copropriété du 20 bis rue des Pavillons n'a pas été prévenue du projet de démolition de la SOPRA ?
Le syndic et le conseil syndical n'ont pas été approchés. On va encore devoir subir des nuisances sonores, olfactives, etc...
Pourquoi les travaux sont autorisés le samedi dans Puteaux ? Quid du bien être des Putéoliens ?


ETIENNE : Y aurait-il moyen de limiter les nuisances sonores et atmosphériques en évitant d'utiliser les souffleurs de feuilles de façons intempestives? un balais et des râteaux me semblerait aller vers le bon sens et le principe d'une ville plus écologique.


MB : - Que va devenir le Urban Soccer ? Il était prévu qu'il soit déplacé pour réduire les nuisances sonores et les problèmes de circulation (les voitures qui s'y rendent se garent sur le trottoir). Mais aucune communication sur ce sujet ni sur ce qui va le remplacer (un parc ?)
- Des actions sont elles prévues pour garantir la sécurité dans la haut de Puteaux ? Il y a encore eu des agressions et des cambriolages au mois de Juin dans des résidences pourtant très sécurisées ...
- Quid de la livraison des infrastructures dans le haut de Puteaux ? On parle d'un supermarché Leclerc est-ce vrai ? Quels vont être les prochains commerces et infrastructures à ouvrir dans le haut de la ville où il n'y a toujours rien pour l'instant ...
- Pourrait-on ouvrir la piscine Jacotot le samedi ? Elle n'est ouverte que le dimanche matin alors que l'autre est surpeuplée.


HENRIETTE : En raison de travaux, la passerelle piétonne Jean Moulin, qui relie le quartier Boieldieu à celui de la tour Eve, va être totalement fermée jusqu’au 31 août. Par ailleurs, le long de l’immeuble Ile-de-France, qui est en reconstruction, il ne reste qu’un petit passage où doivent se croiser piétons, bicyclettes, trottinettes, poussettes, personnes en fauteuil, etc. Cela concerne les habitants du centre de Puteaux qui empruntent les ascenseurs publics de la place du Sud, près de la tour Eve, pour accéder aux gares et aux centres commerciaux de la Défense, ainsi que le millier de résidents de la Tour Eve, + les employés des entreprises + les visiteurs, etc. 
En cas de sinistre, l’évacuation des résidents serait ralentie du fait du blocage simultané de ces différentes circulations piétonnes. 
Pourquoi une meilleure circulation n’a-t-elle pas été prévue, le temps de réaliser ces travaux ? Qu’est-ce qui a été prévu en cas de sinistre pour assurer la bonne évacuation de la Tour Eve et des bureaux alentours ?

 

BASTIEN : Je réside Rue Anatole France, en face de la mairie. Propriétaire d’un scooter, j’avais pour habitude de le garer contre une barrière sans que cela ne gêne les usagers étant donné la largeur du trottoir. Depuis 6 mois, je constate des stickers « épave » sur mon véhicule et de nombreuses amendes de stationnement, alors que ça ne gênait personne jusque là. Je veux bien me garer ailleurs, mais il n’existe qu’un seul parking 2 roues dans la rue Anatole France prisé des livreurs, sans barrière pour accrocher sa chaîne et un autre en face du centre de soin qui est toujours complet (4 places uniquement, pour une dizaine de scooter riverains).
Est -ce que cela serait possible de créer de nouvelles places pour se garer rue Anatole France étant donné la largeur du trottoir et du nombre conséquent de riverains en deux roues dans la rue ? 

 

ALEM : Comme tous les ans, l'APAC a tenu son vide grenier, dimanche, dans le quartier Oasis Rousselle Jacotot. Comme tous les ans, habitants du quartier, nous nous sommes retrouvés au piège et obligés d'évacuer notre véhicule (sinon enlèvement par la fourrière) et de galérer pour trouver une place de stationnement à l'autre bout de la ville. Nous n'avons été prévenus à peine 48h avant cette manifestation. 
Sans remettre en cause cette animation, serait-il possible de prendre en compte les désagréments pour les riverains:
- soit en instaurant un roulement dans les rues / quartiers occupés d'une année sur l'autre,
- soit en proposant gratuitement le stationnement dans les parkings de la ville le temps du week-end pour les riverains concernés, et bien sûr en communicant en amont de la manifestation ?

 

ELOÏSE : Peut-on des informations sur la rénovation de la crèche des cèdres ? Beaucoup de familles sont concernées et rien n’a démarré alors que cela doit rouvrir en janvier. Il y aura-t-il du retard ?


Posez une question au maire de Puteaux

IMG_2528Des travaux dans votre quartier font du bruit et bloquent la circulation ? Votre vélo garé dans la rue a été enlevé par la police municipale ?

Un conseil municipal aura lieu jeudi prochain (4 juillet) à la mairie de Puteaux. Comme d'habitude, je vous propose de poser au maire vos propres questions.

Envoyez-moi rapidement vos questions, en laissant un commentaire ci-dessous, ou sur grebert@gmail.com.

 


Vos questions au maire de Puteaux, pour le conseil municipal du 13 décembre 2018

IMG_9940Lors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 13 décembre, comme d'habitude, je consacrerai une partie de mon temps de parole aux questions que vous souhaitez poser au maire de Puteaux.

Voici les questions déjà reçus sur mon adresse grebert@gmail.com

Suzanne : Qu’en est il des bancs supprimés soi-disant pour vétusté ? Cela fait des années qu’ils ont été supprimés rue Jean Jaurès, aux abords de l’église sainte Mathilde, rue Chantecoq, le dernier boulevard Richard Wallace avant le théâtre... La ville continue de supprimer toutes les possibilités de s’asseoir dans les rues. Dernier exemple : la pose inutile et surement très chère de balustrades de verre devant l’entrée du conservatoire (verre gravé…), ce qui empêche de s’asseoir. Il faut être jeune et en bonne santé pour vivre à Puteaux ?

Cédric : Rue Voltaire, côté vieux Puteaux, un point de collecte des ordures est aménagé. Il est particulièrement mal placé et mal conçu. C’est moche (PHOTO)

Pierre : Depuis 3 ans, les ascenseurs entre la rue Bellini et le parvis de la Défense sont régulièrement en panne. Au cours de l’année 2018, les 2 ascenseurs sont restés à l’arrêt pendant plusieurs mois. Cela conduit les habitants à grimper les 64 marches de l’escalier. Ne pourriez-vous pas demander un contrôle plus sérieux de l'ascensoriste ?

BB : Concernant les travaux autour du rond-point des bergères, la mairie ne communique plus ou ne donne plus que des dates très imprécises et éloignées. En particulier, l'ouverture du parc central semble avoir été repoussée aux calendes grecques (nous sommes apparemment passés d'une ouverture partielle fin 2018 à une ouverture en 2020). Serait-il possible de disposer d'un planning d'ensemble actualisé et précis de livraison des chantiers dans ce quartier ? Serait-il possible de le consulter sur le site de la ville, ce qui nous éviterait de visiter chaque chantier pour tenter d'en savoir plus ? Nous subissons les nuisances chaque jour (bruit, poussière, boue, camions, rues fermées...) sans même savoir quand nous en aurons la jouissance... Je pense surtout aux enfants de l'école des Bergères qui subissent pollution sonore et pollution tout court des chantiers dans le sein-même de l'école et alentours (le projet "Sublime" étant carrément au pied de l'école !).

Sur la Mutuelle communale : Une habitante de Puteaux me signale avoir adhéré à la mutuelle communale pensant bénéficier d’une protection sociale complémentaire de qualité à un prix intéressant. Or, elle s’est aperçue, à l’occasion d’un problème aux dents, que cette mutuelle proposée par la ville ne remboursait que 1.000 euros sur un devis de 4.500 euros. Elle se trouve dans l’impossibilité de se soigner. Est-ce bien raisonnable de proposer aux Putéoliens - bien souvent parmi les plus âgés - une mutuelle aussi peu protectrice ?

Je tenterai à nouveau d'interroger le maire sur l'arrêt du chantier de la crèche du quartier des Arts. Lors du conseil municipal de septembre, elle avait refusé de me répondre.


La légalité du programme immobilier Quartier des Arts à Puteaux contestée en justice

IMG_9586

Dans un article publié le 1er septembre, Le Parisien des Hauts-de-Seine a annoncé que l'énorme programme immobilier du "Quartier des Arts", dans le bas de Puteaux, faisait l'objet de plusieurs procédures judiciaires. Le permis de construire et le plan local d'urbanisme n'auraient pas été respectés.

Plusieurs familles de Puteaux, demeurant la Cité Michel voisine d'un vaste chantier de 320 logements, demandent auprès du Tribunal Administratif de Cergy et de la Cour d'Appel de Versailles, la suspension, la démolition et la remise en conformité du site par rapport au PLU et aux permis de construire.

Les riverains avancent le chiffre de 55 fraudes potentielles décelées sur ce programme immobilier et qui porteraient notamment sur le fait que le terrain du "Quartier des Arts" soit trop haut de 2 mètres par rapport à la Cité Michel et que la crèche prévue dans ce programme empiète de 4 mètres dans une zone inconstructible.

Lors du conseil municipal de Puteaux du mercredi 12 septembre 2018, je poserai au maire les demandes d'explications suivantes :

1/ La crèche du "Quartier des Arts" est-elle totalement ou partiellement menacée dans sa surface et dans le nombre d'enfants qu'elle pourra accueillir ?

2/ Comment la municipalité a-t-elle pu laisser un équipement municipal prioritaire, une crèche si indispensable, se construire au mépris de ses propres règles inscrites dans le PLU ?

3/ Les différents recours menacent-ils la date de livraison de la crèche ?

4/ Comment des promoteurs, sans opposition du service communal de l'urbanisme, ont pu construire 2 mètres au dessus du niveau zéro de leur voisinage constitué d'anciens pavillons ouvriers que la municipalité est censée protéger, notamment au travers du respect du PLU ?

IMG_9581
IMG_9576