Quartier Petitot Flux

Rentrée des classes à Puteaux : quelques difficultés

PetitotDepuis la rentrée, il manque 4 professeurs - 1 en classe CP, 1 en CM1 et 2 en CM2 - à l'école primaire Eugène Petitot, à la limite de Nanterre sur le haut de Puteaux. Pour assurer les cours aux 120 élèves concernés, l'Inspection académique, responsable des affectations, a dépêché des enseignants remplaçants. Mais il ne s'agit que d'une solution transitoire (voir sur le site de la conseillère municipale PS Nadine Jeanne).

Dans le bas de la ville, des parents me signalent plusieurs classes doubles à l'école Benoit Malon, installée dans l'un des quartiers les plus populaires de la commune : les profs ont des enfants de 2 niveaux différents dans une même classe. Comment assurer un bon enseignement dans ces conditions ?

Dans le cadre de ses responsabilités au sein des écoles maternelles et primaires et considérant son pouvoir d'influence auprès de l'académie, influence notamment dans la répartition des élèves au sein des différents établissements qui entraîne ouvertures et fermetures de classes, y-a-t-il de la part de la municipalité la même attention, le même intérêt pour toutes les écoles de la ville, quels que soient les quartiers et les populations ? Du coup, les effectifs par classe sont-ils les mêmes partout ? Enfin, les équipements mis à la disposition des enseignants sont-ils identiques ? Ce sont quelques unes des questions auxquelles l'opposition est attentive.

Si vous êtes parents d'élèves, merci de me signaler toutes vos remarques : christophe@grebert.net

(photo : école Petitot, fcpe)


A vous la parole : aire de jeux fermée au Carré Vert, sur le haut de Puteaux

SDC10855

Un habitant du haut de Puteaux me fait parvenir cet "A vous la parole" :

Depuis le 7 juin, le square situé entre l'école PETITOT et face au CARRE VERT est fermé. Il y a eu quelques travaux au début et puis du jour au lendemain plus rien... Les engins ont été enlevés et les différentes réclamations en mairie n'ont rien donné.
Il faut savoir que le square (face à Jules Verne) est pratiquement impraticable, car des travaux ont eu lieu sur la chaussée. Le seul square restant dans ce secteur est par conséquent celui entre MOISSAN et le CARRE VERT. Un square tout petit dont les portes ne sont pas sécurisées : elles claquent sans arrêt (bonjour le bruit pour les résidents des immeubles voisins) et beaucoup de bosses, de doigts coincés pour les petits, car les portes n'ont plus de butée de sécurité et se referment brusquement.
Tous les enfants ne partent pas en vacances. Les 3/4 ans qui font du vélo et de la bicyclette sont relégués à l'extérieur pour ne pas renverser les plus jeunes. Ce qui comporte un risque parce que les grilles sont ouvertes et beaucoup de jeunes pénètrent en scooter. Une fois de plus ce sont les habitants du Haut de Puteaux qui sont pénalisés.
A.