Puteaux Ensemble Flux

Puteaux Ensemble : Stationner son scooter (Alain)

Témoignage publié sur le blog participatif Puteaux Ensemble :

IMG_0055De retour d'une balade matinale, je découvre sur mon scooter garé en bas de chez moi (le gris sur la photo au pied de l'arbre), un message en provenance de la police municipale me mettant en garde d'une éventuelle amende car il est interdit de se garer sur le trottoir (nous avons de la chance d'être prévenu).

Au bas de l'interdiction, on me précise qu'il existe des stationnements pour les deux roues, après vérification sur le site de la mairie je constate qu'ils sont tous très loin de mon lieu de résidence.

Je prends mon téléphone et contacte la police nationale de Puteaux en relatant mon stationnement qui ne dérange ni les fauteuils roulant, ni les poussettes, ni les usager du trottoirs... la réponse immédiate du policier est qu'ils n'y sont pour rien et qu'ils sont tolérants à cet usage et ils m'invitent à me tourner vers la police municipale.

Quelques secondes après, l'agent de la police municipale m'informe qu'ils sont obligés de suivre les règles, mais ne peut m'expliquer la raison de l'application de règles.

Je leur donne toutes les autres solutions qui s'offrent à moi :

1) me garer sur une place de voiture, ce qui d'une part va empêcher la mairie d'encaisser le titre de stationnement (car il est hors de question de laisser mon titre de stationnement derrière mon pare-brise, afin de permettre à d'autres usagers de subtiliser et d'utiliser mon titre de stationnement), d'autre part, j'ai de fortes chance de retrouver comme l'année dernière mon scooter renversé.

2) me garer sur une place de parking pour deux roues à 500m de chez moi car ils sont surtout implantés à coté des entreprises.

3) me garer sur les emplacements pour les poubelles (qui sont à 2 mètres devant mon scooter) je pense que la copropriété va faire diligence de cette attitude et que nos trottoirs vont supporter plus de désagrément.

L'agent de la police municipale, m'informe qu'il est désolé mais que seul la mairie pourra expliquer. Je lui notifie que je trouve hélas que leur énergie n'est pas utilisé à bon escient (concernant le cas en l'espèce) et que je trouve cela dommage d'occuper son temps avec des futilités de la sorte.
Après cette conversation téléphonique, j'espère que la mairie verbalisera aussi toutes voitures des propriétaires garés sur le bateau de leur maison (même s'ils dérangent personne), fera des remontrances aux officiers qui stationnent leur véhicule sur le bateau de la synagogue, car cela perturbe les usagers du trottoir....

On perd du temps de l'énergie et de l'argent pour des futilités...

Alain