Propositions pour Puteaux Flux

Un Noël pour tous les enfants, vraiment tous les enfants de Puteaux

Noel

Pourquoi la ville de Puteaux n'offre pas de cadeau aux enfants dans ses RAM (Relais des Assistantes Maternelles). Sur Puteaux Futur, la conseillère municipale Modem Bouchra Sirsalane propose que tous les enfants à Puteaux aient droit au même Noël, en recevant aussi un cadeau de la commune :

Dans notre ville si riche, Noël est plus qu’ailleurs un événement. Une part importante du budget municipal y est dédié pour le plaisir des petits et des grands : un thème (cette année, la Russie!), de belles illuminations, le traditionnel sapin géant venu des montagnes, cette incroyable patinoire installée sur la place de la mairie… et les cadeaux !

Pour de nombreux Putéoliennes et Putéoliens, Noël évoque un moment de joie en famille ou entre amis, ou bien simplement un moment de partage, un temps où l’on se retrouve pour être ensemble. Beaucoup d’entre vous donnent de leur temps aux autres, aux plus démunis par exemple, parfois dans le cadre de leur engagement associatif et plus particulièrement pendant les fêtes, en offrant un repas, un cadeau, du temps pour l’autre… C’est cela aussi l’esprit de Noël : le don soi.   

Ce don de soi, ce geste que l’on fait pour les autres sans rien attendre en retour. 
 
C’est ce que font nos chères assistantes maternelles qui, comme chaque année, vont, avec leur propre argent, organiser une fête de Noël dans les RAM (Relais des Assistants Maternels) pour les enfants qu’elles gardent. Merci à elles pour ce beau geste et pour leur travail. 
 
Comme chaque année aussi, les enfants dont elles s’occupent ne recevront pas de cadeaux de la ville, contrairement aux enfants accueillis en crèche. 
 
SirsalaneComment se fait-il que tous les enfants de Puteaux n’aient pas droit à un sapin, des guirlandes, des gâteaux et des cadeaux, sur le seul fait qu’ils ne sont pas inscrits dans une crèche municipale ? 

Nous proposons que la ville accorde le même Noël à tous les petits de la ville, y compris à ceux gardés par les assistantes maternelles. Nos 2 RAM du Théâtre et du Moulin sont faits pour être des lieux d’accueil et d’animation.

 
Alors rêvons que ce Noël sera le même pour tous les enfants de Puteaux !
 
Bouchra Sirsalane

Publié sur www.puteauxfutur.com 


PROPOSITION : une ferme BIO pour les écoliers de Puteaux

Capture d’écran 2019-10-03 à 12.57.53

Notre ville possède un domaine forestier et agricole sur la commune de La Falaise, dans les Yvelines. La mairie de Puteaux n'utilise plus ce patrimoine depuis plusieurs années. C'est un tort !

Nous proposons de transformer le domaine de La Falaise en ferme biologique pour fournir les cantines scolaires et alimenter sainement et "local" les enfants de Puteaux

Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane

Puteauxfutur.com

 

EN LIRE PLUS SUR NOTRE PROPOSITION :

Et si la ville de Puteaux créait sa propre ferme pour alimenter les enfants dans les cantines ?


Sécurité à Puteaux : parler moins, agir plus

SECURITE2

Voici le tribune du groupe Puteaux Futur qui sera publiée dans le Puteaux infos du mois d'octobre. Elle est consacrée à la sécurité, après le lancement par la municipalité d'une pétition pour conserver le commissariat au sein de l'Hôtel-de-Ville, alors que dans le même temps la maire a refusé toutes nos propositions pour assurer une présence policière de proximité dans notre ville :

La municipalité ne parle plus que de sécurité en ce moment. Mais dans ce domaine, plutôt que des discours et des promesses, mieux vaut agir.

Devant le conseil municipal, nous avons fait des propositions pour la sécurité des Putéoliens :



- Pour remplacer les locaux vétustes du commissariat, dont la commune est propriétaire, nous avons proposé la construction d’un nouvel Hôtel de Police sur le boulevard Richard Wallace. Regroupant les polices Nationale et Municipale, cet équipement modèle aurait incité le ministère de l’intérieur à conserver un commissariat de pleine activité à Puteaux.


- Pour assurer la sécurité sur le haut de la ville, nous avons proposé la création d’un commissariat de Police Municipale sur l’avenue du Général de Gaulle. Il ne s’agira pas d’une annexe, mais d’un véritable commissariat avec une équipe dédiée. Le nouveau quartier des Bergères rend cet équipement encore plus nécessaire.

BIXvqxkDRznEzsv-800x450-noPad

Mais la maire a rejeté ces 2 propositions. Conséquences : le ministère de l’intérieur réduit sa présence à Puteaux et le sentiment d’insécurité augmente sur le haut de la ville. A la place d’une pétition qui prouve surtout son échec, la maire devrait écouter les demandes des Putéoliens.

Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane


Canicule : une prime de pénibilité pour le personnel ATSEM de Puteaux

6a00d8341c339153ef00e54fed9fd58833-640wiLors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 4 juillet 2019, la conseillère Bouchra Sirsalane, de Puteaux Futur, proposera le versement d’une prime d'été aux personnels ATSEM de Puteaux, afin de tenir compte de la pénibilité accrue de leurs travail lors de l'épisode de canicule :

Les ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) sont chargés de l’assistance au personnel enseignant pour l’accueil et l’hygiène des enfants des classes maternelles ou enfantines, de la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant aux enfants, ainsi que, depuis le 1er mars 2018 - décret n° 2018-152 du 1er mars 2018 qui accroît les missions des ATSEM - de participer à la mise en œuvre des activités pédagogiques prévues par les enseignants et sous la responsabilité de ces derniers et assister les enseignants dans les classes ou établissements accueillant des enfants à besoins éducatifs particuliers.

Les ATSEM peuvent aussi exercer d’autres fonctions, comme animateur de centre loisirs (temps non scolaire), animateur de halte garderie ou animateur de crèche.

Leur implication et leur mobilisation dans nos établissements scolaires sont importantes et constituent un cadre d’emplois particulièrement exposé à des risques professionnels (pénibilité, accidents…).

17159320_10154542828942736_3518486583865045928_oConsidérant que les périodes de forte canicule est un facteur de pénibilité qu’il faut prendre en considération, car pouvant entraîner coup de chaleur, stress et épuisement,

Considérant que la valorisation du travail des ATSEM favorise leur implication, garantie du bon fonctionnement de nos établissements scolaires,

Nous demandons que la municipalité de Puteaux accorde une prime d’été de 250 € aux agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles de la commune.

Bouchra Sirsalane