Pollution Flux

Puteaux est parmi les villes les plus bruyantes d'Ile-de-France

8c66e51a-a86b-11e8-9fbc-c961685a78f3_1

On savait déjà que l'air de Puteaux était très pollué, on apprend maintenant que notre ville est aussi parmi les communes les plus bruyantes d'Ile-de-France, selon BruitParif

Une étude de l'observatoire du bruit en Ile-de-France, publiée par Le Parisien, révèle que Puteaux est particulièrement concernée par cette pollution sonore, provoquée principalement par le trafic automobile, ferroviaire et aérien, et que cela a des conséquences graves sur notre santé, en provoquant stress et fatigue.

La durée de vie en bonne santé des Putéoliens serait ainsi réduite de 9 à 12 mois, contre 6 à 9 mois pour nos voisins courbevoisiens, neuilléens ou suresnois.

Pourquoi tant de bruit spécifiquement à Puteaux ?

Bien entendu, il y a les grands axes autoroutiers de la Défense et du quai de Seine et les lignes de chemin de fer. Mais ceux-ci existent aussi dans les communes voisines.

Il y a surtout les travaux sans fin, et en particulier autour du quartier de la Défense : en ce moment, dans le quartier Bellini, pas moins de 3 nouvelles tours sont en chantier. Les habitants me disent qu'ils n'en peuvent plus du bruit des camions de 6h du matin jusqu'à 1h ou 2h la nuit.

Il y a aussi une nette préférence idéologique de la municipalité pour la circulation automobile en défaveur des mobilités actives : à Puteaux, la mairie fait la chasse... aux vélos, refuse de faire des pistes cyclables et construit une passerelle sur la Seine qui sera interdite aux cyclistes.

Comment réduire le bruit ?

Plein de solutions existent : aménager les voiries autrement pour apaiser les circulations, faciliter le stationnement automobile souterrain, utiliser des revêtements moins bruyants (les dalles calvaires qui recouvrent nos trottoirs réfléchissent et démultiplient le bruit et les pavés dans les rues sont non seulement dangereux pour les 2 roues et les personnes à mobilités réduite mais sont aussi très bruyants), modifier nos espaces publics très bétonnés pour remettre de la nature en ville, ne plus couper mais au contraire planter des arbres qui sont des murs sonores naturels... Et surtout stopper la bétonisation sans fin de notre ville : nous poser et réfléchir à ce que nous voulons vraiment pour le futur de Puteaux.

Malheureusement la majorité municipale ne s'intéresse pas à ces sujets. Elle vote d'ailleurs CONTRE toutes nos propositions pour améliorer notre bien être à Puteaux. 


La pollution de l'air est trop importante à Puteaux

DcQssBpWkAA_YbC

L'OMS (organisation mondiale de la santé) vient de publier son rapport annuel sur la pollution de l'air. 9 habitants sur dix respirent un air trop chargé en particules fines. Cette pollution tue chaque année 7 millions de personnes, dont 48.000 en France. 500 villes françaises ne respectent pas les limites de particules fines recommandées par l'OMS, note Le Figaro. Puteaux en fait partie.

L'organisation mondiale de la santé recommande une limite annuelle de 20 µg/m³ en particules fines PM10 (de diamètre inférieur à 10 micromètres) et de 10 µg/m³ en particules fines PM2,5 (de diamètre inférieur à 2,5 micromètres).

Or, à Puteaux, la mesure enregistrée dans cette étude (source : site de l'OMS) est de 24 µg/m³ pour les PM10 et de 16 µg/m³ pour les PM2,5. Ces concentrations sont supérieures aux recommandations de l'OMS pour les 2 catégories de particules fines, les polluants les plus dangereux.

Puteaux-air
Il y a 1 an, en juin 2017, nous sommes intervenus devant le conseil municipal de Puteaux pour réclamer des mesures afin de réduire la pollution de l'air dans notre commune. Cela passe d'abord, indiquions-nous, par une sensibilisation et donc une information des habitants. Rien depuis n'a été fait par la municipalité. 

NOS PROPOSITIONS VONT VERS UNE RÉDUCTION DE LA POLLUTION DE L'AIR :

Nous développons d'autres idées sur puteauxfutur.com
Christophe Grébert


Lutte contre la pollution à Puteaux : 3 propositions présentées par l'opposition au conseil municipal

Information-pollution-air-paris+3202003Dans le prolongement de notre tribune Pour que Puteaux soit moins polluée (et moins embouteillée), nous ferons plusieurs propositions lors du conseil municipal de vendredi.

Pour lutter contre la pollution, il faut d'abord sensibiliser la population à ce problème. Cela passe par l'information. Voici 3 propositions/demandes. Nous espérons que la mairie y répondra favorablement :  

- Les 170 panneaux d'information de la ville de Paris reprennent chaque jour l'indice de pollution de l'air calculé par Airparif pour l'ensemble de l'agglomération. Afin de sensibiliser la population de Puteaux à l'évolution de la qualité de l'air, nous souhaiterions que cette information soit également donnée sur les panneaux de notre ville, éventuellement accompagnée de conseils simples en cas de dégradation de la situation.

- Nous nous félicitons de l'achat de matériel de mesure de la qualité de l'air à Puteaux. Nous souhaiterions connaître l'usage qui en est fait. Serait-il possible avec ces appareils d'évaluer le niveau de pollution (particules fines, ozone...) le long des axes les plus fréquentés de la ville (rue Richard Wallace- rue Jean Jaurès...) afin de préparer des mesures tendant à le faire baisser ?

- Cicéo, filiale de Dalkia, exploite une chaufferie au 80 rue Roque de Fillol. Sa cheminée est implantée dans une zone d'habitations qu'elle dessert en chaleur et en froid. Selon son règlement de services, l'entreprise délégataire de la ville de Puteaux s'engage "... dans une démarche environnementale, notamment en matière de lutte contre la pollution de l'air et contre les nuisances sonores" (art. 16). Nous aimerions savoir quels sont les rejets du panache hivernal. Est-ce que nous avons des informations sur le respect effectif de l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploitation ?