Patrimoine Flux

PROPOSITION : une ferme BIO pour les écoliers de Puteaux

Capture d’écran 2019-10-03 à 12.57.53

Notre ville possède un domaine forestier et agricole sur la commune de La Falaise, dans les Yvelines. La mairie de Puteaux n'utilise plus ce patrimoine depuis plusieurs années. C'est un tort !

Nous proposons de transformer le domaine de La Falaise en ferme biologique pour fournir les cantines scolaires et alimenter sainement et "local" les enfants de Puteaux

Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane

Puteauxfutur.com

 

EN LIRE PLUS SUR NOTRE PROPOSITION :

Et si la ville de Puteaux créait sa propre ferme pour alimenter les enfants dans les cantines ?


La restauration de la vieille église de Puteaux va enfin pouvoir commencer

6a00d8341c339153ef01b7c73b7f2f970b-800wiEn 2015, la vieille église de Puteaux avait été repeinte en mauve et rouge sur décision du maire qui trouvait ces couleurs plus jolies. Quand la Direction régionale des affaires culturelles a découvert les dégâts, elle a ordonné la remise en état de ce monument classé du 16e siècle. Depuis la vieille église est fermée au public. Lors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 4 juillet 2019, nous avons appris que les travaux de restauration allaient enfin pouvoir commencer.

Ces travaux vont coûter 637.000 euros. Comme Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire de Puteaux, ne voulait pas assumer la responsabilité de la ville et donc la sienne, elle trainaient les pieds pour payer. Finalement, la ville va obtenir ds subventions auprès du département, de la région et de la DRAC :

Le ministère de la culture paiera 191.000 euros,
Le département des Hauts-de-Seine 67.000 euros,
Le conseil régional d'Ile-de-France 131.000 euros,
La ville de Puteaux prendra en charge le solde, soit 248.000 euros, moins de 40% du coût de cette restauration.

En séance, je me suis félicité que ce dossier soit enfin débloqué. Malheureusement ce n'est pas le seul massacre dont le patrimoine architectural et historique de notre ville a été victime.
Christophe Grébert


Le musée de l'automobile de Puteaux... visité par 350 enfants depuis 2014

IMG_1746

Saviez-vous que Puteaux possède un musée de l'automobile ? Vous devriez si vous habitez la ville, car plusieurs millions d'euros d'argent public ont été dépensés pour réaliser cet équipement situé rue Parmentier.

Dans un document municipal "L'action culturelle à Puteaux" publié en mars 2019, je découvre que ce musée - baptisé "Atelier Gaston Garino" du nom d'un ancien garagiste de la ville - a été visité "depuis 2014" par seulement "350 enfants scolaires".

350 VISITEURS EN 5 ANS !

En effet, ce musée n'est jamais ouvert au public. Seules quelques rares visites sont donc organisées pour les écoliers et à l'occasion de quelques évènements. J'ai personnellement eu la chance de pouvoir le visiter en juin 2013. Je ne l'ai jamais plus vu ouvert depuis !

IMG_1961

Pourtant, et alors qu'elle est incapable de faire vivre cet équipement existant, la ville de Puteaux s'apprête à créer un nouveau musée, rue Paul Bert, pour 6 millions d'euros.

Multiplier les équipements qui ne servent pas... tout en détruisant le patrimoine ancien... On cherchera en vain la logique de la politique culturelle de la municipalité.

IMG_1745


Vieille église de Puteaux en danger : Bolloré et Havas aidez-nous !

Capture d’écran 2019-04-19 à 11.28.04

Fermée depuis maintenant 4 ans, la vieille église de Puteaux a besoin de 700.000 euros de travaux. La municipalité - pourtant propriétaire et responsable - ne veut pas payer. Je vais écrire à Bolloré et Havas pour leur demander de participer au financement de ce chantier de restauration.

Les sièges de ces 2 sociétés se trouvent en effet à quelques dizaines de mètres seulement de la vieille église. 

Je rappelle que la vieille église a été dégradée par la municipalité : en janvier 2015, la maire a décidé de repeindre en rouge et violet les murs intérieurs de cet édifice classé du 16e siècle ! Elle n'avait pas prévenu le curé et n'avait demandé aucune autorisation aux services du ministère de la culture. Ce dernier a exigé que la peinture soit retirée. Les murs ont été grossièrement grattés, ce qui a encore plus abimé le monument

La ville de Puteaux, qui refuse donc d'assumer les dégâts et le coût de la restauration, a lancé une souscription (sur le modèle de celle lancée pour Notre Dame). Mais après 1 an et demi de souscription, seuls 2.740 euros (sur les 700.000 nécessaires) ont été recueillis. A ce rythme, il faudra plus d'un siècle pour financer ce chantier !!!

Ce n'est pas la peine d'attendre quoi que ce soit de Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Comme d'habitude, la maire refuse de reconnaître son erreur et ne fera rien.

Lors du conseil municipal du 4 avril 2019, elle a démontré son désintérêt pour la sauvegarde du patrimoine architectural de notre ville

Nous allons donc écrire à Bolloré et à Havas. Les 2 groupes ont leur siège sur les quais, à proximité de la vieille église. Ils seront certainement intéressés de financer la restauration de ce monument historique.
Christophe Grébert