Nature en ville Flux

VIDEO La ville de Puteaux interdit les pique-niques

Pique-nique"C'est la seule pelouse de Puteaux où on peut s'installer. Cela veut donc dire que les pique-niques sont interdits dans toute notre ville", constate amère un Putéolien venu profiter du soleil en famille et avec des amis, dimanche après-midi, dans le parc de l'île.

Quelques minutes plus tôt, des policiers municipaux étaient venus leur dire que pique-niquer dans les parcs de Puteaux était interdit et qu'il fallait qu'ils remballent toute leur nourriture. Les policiers municipaux ont fait le tour du parc, allant de groupe en groupe, pour s'assurer que personne ne mange. Je demande à un Putéolien s'il accepte de témoigner pour ma vidéo. Il refuse : "J'ai peur des représailles du maire", me dit-il spontanément !

Que pensez-vous d'un tel règlement ?

Nous manquons d'espaces verts à Puteaux et nous ne pouvons même pas librement profiter de notre seul grand parc. Je propose de changer ce règlement. Une aire de pique-nique pourrait être aménagée sur l'île, éventuellement avec quelques tables en bois, pour que les familles puissent librement profiter de ce coin de nature.
Christophe Grébert


La plus haute tour de France va être construite à Puteaux

DaqUe57XcAA1JvJCe sera le gratte-ciel le plus haut de France : 244 mètres, 52 étages, 120.000 m2 de bureau pouvant accueillir 10.000 personnes. La tour The Link, qui accueillera le siège du groupe Total, sera construite à Puteaux, le long du boulevard circulaire de la Défense, dans le quartier Michelet.

Le préfet d'Ile-de-France, qui bloquait jusqu'alors l'agrément permettant de lancer le projet, a finalement donné son feu vert à la construction de l'édifice. En contrepartie, il réclamait la réalisation de logements supplémentaires sur la ville, selon un article publié dans le journal Le Monde.

Avec les projets en cours - la ZAC des Bergères et le quartier des Arts - Puteaux va passer d'ici 2020 de 45.000 à 50.000 habitants.

Si nous devons construire encore plus de logements... combien seront-nous en 2025 ? 55.000 ? Quelle conséquence cela aura sur notre cadre de vie ? Puteaux sera-t-il encore Puteaux ? 

Cette annonce de nouveaux logements en contrepartie de la construction de la tour The Link de TOTAL est inquiétante. Que souhaitons-nous pour le futur de notre ville ? Plus de tours et de logements, donc plus de circulation, de pollutions et de transports saturés ?
Ou choisissons-nous de sauvegarder ce qui fait tout le charme de notre petite ville, avec ses rues bordées de pavillons ? 
Pour notre part, nous défendons la nature en ville. Notre cadre de vie est fragile. Il faudra se battre pour le conserver. 
Christophe Grébert


Puteaux Futur : Développons la nature en ville

Saulnier3

Voici la tribune de l'opposition à paraître dans le journal "Puteaux infos" d'octobre 2017. Elle est consacrée à la nature en ville : 

La municipalité n’arrête pas de faire, défaire et refaire un morceau de la rue Saulnier dans le vieux Puteaux (photo ci-contre). Pourquoi ces travaux inutiles ? Les explications du maire ne sont pas convaincantes. Si au moins ces réaménagements étaient ce qu’il fallait faire… 

Minéralisées, bétonnées et goudronnées, nos villes sont de véritables puits de chaleurs, aux surfaces imperméables et à l’air non renouvelé. Elles deviendront de moins en moins vivables avec le changement climatique. 

Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, l’Etat ne peut pas tout faire. Les communes ont aussi une responsabilité et les moyens d’agir.

Nous devons reverdir les espaces publics de Puteaux, recréer un maximum de surfaces en pleine terre, y faire pousser des arbres et des plantes. En reconstituant des continuités vertes, la biodiversité sera augmentée et la ville rafraîchie en été. La végétation, plus présente, atténuera la pollution et les bruits. 
Nous devons également gérer l’eau de manière écologique, notamment en récupérant les eaux de pluie pour l’arrosage.
Il nous faut aussi encourager la création de toits végétalisés.
La nature en ville n’est pas un concept théorique, c’est la condition de notre bien être futur.

11913017156_1b4520c924_oPensons Puteaux au futur !  
Rejoignez-nous : 
Christophe Grebert (grebert@gmail.com)
Bouchra Sirsalane (bouchra_sirsalane@hotmail.com)