Logement Flux

Coronavirus à Puteaux : mes questions au maire Joëlle Ceccaldi

IMG_4144Que fait la maire de Puteaux pour protéger les plus fragiles d'entre nous ?
L'élection du nouvel exécutif municipal issu du vote du 15 mars est repoussé à la mi-mai. Le conseil municipal sortant reste en place. Je demeure conseiller municipal jusque là.
En tant que votre représentant de l'opposition, j'ai donc écrit au maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi pour l'interroger sur son action dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et le confinement.
Je lui ai envoyé des questions le 19 mars. Nous sommes 2 jours après et je n'ai toujours reçu aucune réponse de sa part.

Rappelons que "le maire est l’autorité de police administrative au nom de la commune. Il possède des pouvoirs de police générale lui permettant de mener des missions de sécurité , tranquillité et salubrité publiques" (source). 

Madame la maire,

Demeurant, au moins jusqu'en mai, conseiller municipal, je souhaite être informé quotidiennement des décisions que vous prenez face à l'épidémie de coronavirus.

Je m'inquiète de l'utilisation qui a été faite des gels, gants et masques dont vous disposiez lors du 1er tour des élections municipales.

Merci de m'indiquer les éléments suivants :
- quelles quantités de ces protections étaient à votre disposition ?
- quelles quantités ont été utilisées lors du scrutin ?
- et qu'avez-vous fait (poste par poste) des quantités restantes ?

Merci de me transmettre la liste de vos décisions prises pour assurer la sécurité des employés municipaux, catégorie par catégorie et poste par poste, exposés au virus dans le cadre de leur travail.

Merci de m'indiquer ce que vous faites pour les personnes sans domicile de Puteaux particulièrement exposées au virus ?

Merci de m'indiquer ce que la municipalité fait pour les personnes âgées et malades particulièrement exposées au virus  ?

Merci de m'indiquer ce que vous faites pour les familles demeurant dans des logements insalubres et pour lesquelles le confinement sera encore plus difficile à endurer ?

Dans cet instant difficile pour le pays et pour les habitants de notre ville, à défaut de vous accorder toute confiance de fait, j'espère que les cadres et employés de la ville sauront faire les choses au mieux.

Christophe Grébert

(si vous avez aussi des questions à poser à la municipalité, faites-les moi parvenir : grebert@gmail.com)


Journée des femmes : un rassemblement de soutien à Marie devant la mairie de Puteaux

IMG_7513

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le comité de soutien à Marie a organisé un rassemblement sur les marches de l'Hôtel-de-ville de Puteaux.

Marie, 73 ans, dort dans sa voiture après avoir perdu son logement. Elle fait une demande de HLM depuis 16 ans. De manière incompréhensible, la maire refuse de l'aider et bloque son dossier d'attribution.

En lire plus sur Marie de Puteaux


Puteaux : Marie à la rue pour un HLM (VIDEO)

Capture d’écran 2020-02-08 à 09.21.39

Marie dort toujours dans sa voiture dans un parking souterrain de Puteaux, parce que la maire Joëlle Ceccaldi refuse de lui accorder un logement dans les HLM de la ville. C'est pourtant la seule solution pour cette retraitée qui ne dispose pas assez d'argent pour se loger dans le privé.

Son histoire n'est malheureusement pas exceptionnelle. Plusieurs seniors de Puteaux sont mal logés.

Une vidéo sur l'histoire de Marie est diffusée sur Facebook : 


La maire de Puteaux refuse toujours d'attribuer un logement HLM à Marie qui dort dans sa voiture

Capture d’écran 2019-12-28 à 20.59.24Lors du conseil municipal de Puteaux du 18 décembre 2019, je suis intervenu pour demander au maire de reloger Marie, cette dame âgée qui dort dans sa voiture depuis plus d'un an après avoir été expulsée de son logement. Mais Joëlle Ceccaldi-Raynaud a de nouveau refusé de l'aider.

La maire a affirmé que "4 propositions" de logement avaient été faites à Marie et que celle-ci les avait rejetées. Mais quand j'ai demandé des détails sur ces "4 propositions", elle a été incapable de me répondre. A la fin, elle finit par me promettre de m'envoyer un mail avec la liste de ces propositions. 10 jours après, je n'ai rien reçu.

En réalité, aucune véritable proposition de logement n'a été faite à Marie par l'office HLM de Puteaux présidé par... Joëlle Ceccaldi.

La maire de Puteaux s'obstine, contre toute logique et surtout contre toute humanité, d'aider cette dame âgée.

Voici le texte de mon intervention devant le conseil municipal : 

Malgré le vent, la pluie et le froid, Marie se rend presque chaque jour devant la mairie de Puteaux. Cela fait plus d’un an qu’elle vous demande en vain un rendez-vous. Mais vous refusez obstinément de la recevoir et de l'aider.

Après avoir perdu son logement, cette dame de 72 ans, qui vit à Puteaux depuis plus de 30 ans, est contrainte de dormir dans sa voiture garée dans un parking souterrain. Avec sa retraite de 1.400 euros par mois, elle ne trouve aucune location dans le secteur privé. Seule solution pour cette personne âgée : obtenir un logement social.

Prioritaire DALO, Marie a obtenu récemment une copie de son dossier au CCAS. Il ne contient pas de proposition de logement social sur Puteaux, comme elle le demande pourtant depuis 16 ans.

Dernier épisode en date : jeudi soir, Marie, qui se trouvait sur les marches de la mairie, m’a appelé au secours, car des policiers voulaient l'emmener. Vous aviez fait appeler la police, parce que vous ne vouliez pas que vos invités à une réception voient une SDF devant l'entrée de l’Hôtel-de-Ville !

A quelques jours de Noël, nous vous appelons à cesser de mener cette bataille indigne d’un maire contre Marie, une femme isolée de 72 ans, en lui attribuant un logement HLM dans sa ville.