Logement Flux

Des logements décents pour les seniors de Puteaux

Logement-seniors

Voici la tribune du groupe Puteaux Futur qui sera publiée dans le journal municipal de décembre 2019. Elle est consacrée au logement des seniors :

La municipalité parle beaucoup de sécurité. Alors pourquoi n’agit-elle pas pour protéger les seniors ?

A Puteaux, plusieurs personnes âgées sont en situation de grand danger, comme Mina qui habite un immeuble en ruine rue Jacotot, ou comme Marie qui dort dans sa voiture faute de pouvoir se loger dans le privé.

Au conseil municipal, nous avons proposé que la "Maison de Famille", le foyer en haut du boulevard Richard Wallace, accueille en priorité les personnes âgées qui occupent des logements insalubres ou reconnus DALO. Cette proposition a été repoussée par la majorité.

Nous avons aussi demandé la rénovation des vieilles résidences HLM où vivent de nombreuses personnes âgées. Certains logements de l’OPH ne sont plus habitables

Enfin, nous regrettons la fermeture du foyer Edgar Quinet. La disparition de cette résidence communale a été pénalisante pour les personnes âgées aux revenus modestes, car les établissements privés sont financièrement inaccessibles.

La commune doit garantir la sécurité des seniors en leur assurant un logement décent.

Bouchra Sirsalane
& Christophe Grébert


Sortir les personnes âgées de Puteaux des logements insalubres

IMG_3265

Plusieurs personnes âgées de Puteaux sont dans des logements insalubres comme Mina qui vit dans un immeuble en ruine, ou même dehors comme Marie qui dort depuis 1 an dans sa voiture faute d'avoir obtenu une HLM malgré 14 ans d'attente et un dossier prioritaire DALO.

Lors du conseil municipal de Puteaux du 10 octobre 2019, la conseillère municipale MODEM Bouchra Sirsalane a présenté un amendement pour permettre aux personnes reconnues prioritaires d'accéder à la "Maison de Famille", le foyer de logements pour seniors de la ville de Puteaux situé en haut du boulevard Richard Wallace (photo).

Voici cet amendement soumis au vote du conseil municipal :

"Nous demandons que le foyer "La Maison de Famille" s'engage à reloger en priorité les personnes âgées occupant les logements insalubres (arrêté insalubrité à l'appui) et les personnes reconnues prioritaires et éligibles au DALO".

La maire, après avoir cherché tous les prétextes pour écarter cet amendement, a fini par voter contre (Dans la vidéo, elle affirme qu'elle s'abstient, mais en fait c'est un vote contre).

Nous ne pouvons que regretter ce nouveau manque d'humanité de la maire et des élus de la majorité municipale de Puteaux. Ils refusent de voir les situations dramatiques dans lesquelles se trouvent plusieurs personnes âgées de notre commune.
Christophe Grébert

En lire plus sur le sujet : http://www.monputeaux.com/logement

http://www.monputeaux.com/seniors


La municipalité de Puteaux domicilie une personne âgée dans un parking souterrain

Refus-domiciliation

Après avoir perdu son logement il y a presque 1 an, Marie, 72 ans, dort dans sa voiture dans un parking souterrain de Puteaux.

Se retrouvant sans adresse, elle a demandé une domiciliation au CCAS, afin de pouvoir recevoir son courrier.

Cette demande vient de lui être refusée dans un courrier signé par le maire adjoint Michel Duez, au motif qu'elle a déjà une adresse : celle du parking souterrain où est garée sa voiture !

Faut-il qu'elle installe une boite aux lettres à la portière de son auto  ?

La mairie sait pourtant parfaitement bien que cette personne âgée n'a pas de domicile. La preuve : cette lettre "remise en main propre"

Pour la municipalité de Puteaux, un parking souterrain peut être l'adresse d'une dame âgée de 72 ans !

Voilà où nous en sommes 😢😢😢

EN LIRE PLUS SUR L'ACHARNEMENT DE LA MUNICIPALITÉ DE PUTEAUX CONTRE UNE PERSONNE ÂGÉE


VIDEO La maire de Puteaux insensible au sort de Marie, 71 ans, qui dort dans sa voiture

Capture d’écran 2019-04-04 à 17.24.07

Lors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 4 avril 2019, j'ai demandé à Joëlle Ceccaldi d'agir pour que Marie obtienne un logement. La maire est restée insensible au sort de cette dame de 71 ans qui dort depuis 6 mois dans sa voiture, après avoir été expulsée de son logement qui a été vendu par son propriétaire.

Pour la maire de Puteaux, forcer Marie à aller habiter dans une autre ville, ce n'est pas grave. Puisque selon la maire, cette dame de 71 ans est "vaillante" et "pimpante" 😢

JOELLE CECCALDI INSENSIBLE AU SORT D'UNE PERSONNE AGEE

Le dialogue a été impossible entre moi et la maire et présidente de l'office HLM de la commune. Elle refuse d'accorder un logement à Marie qui est pourtant prioritaire (elle a un dossier DALO). Elle veut l'envoyer à Rueil-Malmaison dans un bailleur privé au loyer élevé : 590 euros+les charges, ce qui ferait la moitié de la pension de retraite de Marie. 

Pourquoi Marie ne pourrait-elle pas rester à Puteaux. L'office HLM, présidé par Joëlle Ceccaldi, gère 5.500 logements. Plusieurs sont libres. Pourquoi ce blocage ? Il y a eu 300 logements HLM attribués l'an dernier à Puteaux. Qui peut penser qu'il y avait 300 situations plus urgente que celle de Marie. Il y a bien un truc qui cloche dans les attributions des HLM à Puteaux. Et Marie en est une terrible victime, car sa vie est mise en danger. Que fait le préfet des Hauts-de-Seine ?