Incendie Flux

Aidons les sinistrés de l'incendie du parking de Carré Vert à Puteaux

DW9S7V5WAAATGJ7

Après le grave incendie survenu le 26 février dans le parking souterrain de la résidence du Carré Vert, sur le haut de Puteaux, une réunion a été organisée par l'office HLM à destination des locataires. L'office s'est engagé à mettre en place un accompagnement pour aider les dizaines de sinistrés. Nous souhaitons en effet que l'Office et la ville s'assurent que chaque personne victime de cet incendie soit effectivement dédommagée.

Le parking reste fermé au public pour des raisons de sécurité, sa structure ayant été endommagée par les flammes. Les voitures ne pourront être sorties et expertisées qu'à partir de lundi. Des travaux devront être ensuite réalisés avant la réouverture du parking. Espérons que cela ne dure pas des mois, comme pour le parking du marché.

Selon les pompiers, des dizaines de voitures ont été totalement détruites. D'autres sont endommagées par les fumées, la chaleur, l'eau et les gravats.

6a00d8341c339153ef01b7c953418d970b-500wi
Dans un courrier aux locataires, la maire de Puteaux et présidente de l'OPH indique que des attestations pour les assureurs ont été distribuées à chaque locataire sinistré. Elle affirme aussi que des emplacements vont être attribués "au plus vite" dans d'autres parkings.

La présidente de l'office révèle enfin que le feu a été déclenché "par un petit groupe d'individus qui a agi en moins de 2 minutes" d'après des images de vidéosurveillance et qu'une plainte a été déposée pour retrouver "les auteurs de cet acte criminel".

En revanche, Joëlle Ceccaldi-Raynaud n'évoque même pas le fait que le portail du parking était laissé ouvert depuis des semaines malgré les alertes des locataires. Tout le monde pouvait donc entrer librement dans ce parking souterrain ; ce que les incendiaires n'ont pas manqué de faire très facilement. La vidéosurveillance et la présence régulière d'une camionnette de la police municipale dans le quartier ne servent pas à grande chose si portails et autres grilles sont grandes ouvertes.

La responsabilité de l'office est-elle engagée ? A la justice et aux assureurs d'agir. Mais sans attendre et parce que les locataires ont payé pour un emplacement fermé et sécurisé, l'OPH de Puteaux a le devoir d'aider chaque sinistré. L'annonce du gèle des quittances de mars n'est pas suffisante. L'OPH et la ville doivent s'assurer que toutes les personnes qui avaient un véhicule dans ce parking soient effectivement dédommagées. L'OPH et la ville doivent aussi s'assurer que personne ne se retrouve en difficulté, notamment professionnellement, par la perte de son véhicule.
D'autre part, cet incendie, qui fait suite à une série de cambriolages  et au braquage en plein jour d'une pharmacie, valide un peu plus notre proposition de créer un commissariat de police municipale PERMANENT sur le haut de Puteaux. Nous appelons donc également la municipalité à nous écouter lorsque nous avons des propositions utiles pour la ville.
Christophe Grébert