Ile de Puteaux Flux

VIDEO La ville de Puteaux interdit les pique-niques

Pique-nique"C'est la seule pelouse de Puteaux où on peut s'installer. Cela veut donc dire que les pique-niques sont interdits dans toute notre ville", constate amère un Putéolien venu profiter du soleil en famille et avec des amis, dimanche après-midi, dans le parc de l'île.

Quelques minutes plus tôt, des policiers municipaux étaient venus leur dire que pique-niquer dans les parcs de Puteaux était interdit et qu'il fallait qu'ils remballent toute leur nourriture. Les policiers municipaux ont fait le tour du parc, allant de groupe en groupe, pour s'assurer que personne ne mange. Je demande à un Putéolien s'il accepte de témoigner pour ma vidéo. Il refuse : "J'ai peur des représailles du maire", me dit-il spontanément !

Que pensez-vous d'un tel règlement ?

Nous manquons d'espaces verts à Puteaux et nous ne pouvons même pas librement profiter de notre seul grand parc. Je propose de changer ce règlement. Une aire de pique-nique pourrait être aménagée sur l'île, éventuellement avec quelques tables en bois, pour que les familles puissent librement profiter de ce coin de nature.
Christophe Grébert


Couverture du bassin extérieur de la piscine de Puteaux

178967646_a45ec17e89_b

C'était un non sens écologique et économique : depuis son ouverture en 2006, le bassin extérieur de la piscine de Puteaux, dont l'eau est chauffé toute l'année à 28°, n'était pas couvert. Ce défaut de conception, qui engendrait une énorme déperdition de chaleur et donc un grand gaspillage d'argent, va enfin être corrigé : à la demande de l'opposition, une couverture thermique va être installée cette année.

Le marché a été remporté par la société Variopool. Selon les indications de l'appel d'offres, l'installation devait prendre la forme de transats mobiles dans la longueur du bassin, installés sur rails. Lors des horaires d’ouverture, ces transats seront repliés contre le mur et serviront d’assise aux baigneurs. Lors de la fermeture, les transats s’avanceront et la couverture se déroulera sur l’eau, assurant une protection thermique, réduisant la déperdition de chaleur.

Coût du chantier : 211.000 euros. 

Mieux vaut tard que jamais...

(photo : bassin extérieur de la piscine de Puteaux, à son ouverture en juillet 2006)


La ville de Puteaux construit une passerelle qui sera interdite aux vélos

Parisien-passerelle-2-18

Dans une interview publiée jeudi 1er février 2018 dans le Parisien des Hauts-de-Seine, la mairie de Puteaux annonce que la future passerelle, qui doit relier en 2019 le bas de Puteaux à son île sur la Seine, sera interdite aux vélos.

"Il n'y a pas de pistes cyclables prévues aux abords, mais la passerelle elle-même ne comporte pas de piste cyclable, puisqu'il s'agit d'un équipement exclusivement piéton", explique le maire de Puteaux par l'intermédiaire de son cabinet.

UN NON SENS À 10 MILLIONS D'EUROS

La ville de Puteaux va donc dépenser plus de 10 millions d'euros (8,5 millions HT) pour relier le bas de la ville à son poumon vert, mais sans possibilité d'accès pour les vélos.

Parisien3Alors qu'il y a de plus en plus d'utilisateurs de vélo dans nos villes, et qu'il y aura encore plus demain, cette décision apparait comme un non sens.

Le Parisien rappelle que lorsque l'opposition a proposé la création de cette passerelle, il s'agissait de compléter un réseau de pistes cyclables entre le haut de la commune et le bois de Boulogne, en passant par l'île.

J'interviendrai au conseil municipal pour réclamer des explications au maire et lui demander de changer les plans de la passerelle pour bien évidemment permettre son accessibilité aux vélos. Il est encore temps de corriger cette énorme faute.
Christophe Grébert   


Lancement du chantier de la passerelle de Puteaux, mais où sont les pistes cyclables ?

IMG_5684

Le chantier de la passerelle de Puteaux, équipement proposé dès l'origine par l'opposition, est enfin lancé. Des travaux préparatoires ont commencé il y a quelques jours sur le quai de Dion Bouton. Il s'agit dans un premier temps de déplacer les câbles téléphoniques et les conduites de gaz qui se trouvent sous les trottoirs, où seront réalisées les futures fondations de la passerelle.

Lors du conseil municipal de Puteaux du 14 décembre 2017, la maire a annoncé que la passerelle, "un projet commun", serait inaugurée fin 2019. 

MAIS OÙ SONT LES PISTES CYCLABLES ???

Lorsque nous avons proposé la réalisation d'un équipement pour relier le bas de Puteaux à l'île, il ne s'agissait pas de construire une passerelle pour avoir une passerelle, mais d'un projet plus vaste de circulations douces pour que Puteaux devienne une ville marchable et cyclable. Nous voulions réaliser une série de pistes piétonnes et cyclables partant du haut de la commune, aux Bergères, à la Rose de Cherbourg et au rond point de la Défense, pour descendre vers l'Hôtel-de-Ville, rejoindre l'île via cette passerelle, puis prolonger ce parcours protégé pour gagner l'autre rive de la Seine et le bois de Boulogne. 

Pistescyclables
Ce plan d'itinéraires doux n'apparait nul part dans le projet tel qu'il est mené par la municipalité. Je crains que cette passerelle, désaxée par rapport aux principales voies de circulation entre le haut et le bas de la commune, et coincée entre l'immeuble Bolloré et la résidence Bellerive, ne puisse remplir cette fonction. Elle n'est en tout cas pas pensée par la mairie comme cela, mais comme un joli objet traversant la Seine. C'est une dépense d'argent public mal pensée et dommageable pour le futur de Puteaux. Ce sera à nous de corriger tout cela.
Christophe Grébert 

6a00d8341c339153ef01bb087fa753970d-800wi

VOIR NOTRE PROJET DE PASSERELLE PIETONNE DANS LE PROGRAMME PUTEAUX POUR VOUS :  Téléchargement PPV-Journal1.pdf