Fontaines Flux

A Puteaux, la fontaine Bellini douche toujours gratis

Le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, et ses fontaines ! A lui seul, le sujet vaudrait un livre ou un film ! Passant hier devant la fontaine du quartier Bellini, sur le bord de Seine, j'aperçois des piétons courir pour éviter de se faire doucher. 4 ans après sa mise en route, la fontaine arrose toujours à tout va ! Depuis 2 ans, en plus, elle a des fuites. Entre l'installation, l'entretien et la réparation des multiples pannes (notamment après l'inondation du local technique suite à l'obstruction de la bonde d'évacuation !), cette merveille de la technologie a déjà coûté à la commune près d'un million et demi d'euros ! 


Un projet de fontaine sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville de Puteaux est abandonné, au bout de 8 ans !

Publié sur www.grebert.net :

47508290_6d22c1a855 Dans nos séries fontaines et gabegie à Puteaux, voici un nouvel exemple :

En 2001, la majorité municipale ceccaldiste décide de réaliser une "fontaine programmée avec illuminations" sur le parvis de l'Hôtel-de-ville.

Les travaux sont lancés en mars 2003 (photo ci-contre). Mais des "désordres de structure" -autrement dit des fissures- sont découverts dans le parking public situé juste en dessous. Impossible de poursuivre le chantier... En juin, tout est arrêté !

Plus de 2 millions d'euros vont être dépensés pour consolider le parvis. Le chantier de "confortation" est engagé à partir de 2006.

Le projet de fontaine est toutefois maintenu : en 2007, Joëlle Ceccaldi-Raynaud relance une procédure "adaptée" et une nouvelle entreprise - "Société fontaine développement" - est désignée.

Mais lors du dernier conseil municipal, le 27 mars (question 14 de l'ordre du jour), le maire a fait voter par sa majorité la résiliation de ce marché. Le projet, a-t-elle annoncé, est définitivement abandonné ! Un autre aménagement sera réalisé.

Il faudra bien entendu payer des dédommagements à l'entreprise. Interrogé sur le montant de ces dédommagements, le maire n'a pas su répondre. Interrogé sur le montant de l'argent dépensé pour rien depuis 2001 pour ce projet de fontaine sèche qui ne verra jamais le jour, le maire n'a pas su (ou pas voulu) répondre.

Voilà un nouvel exemple de gaspillage et de mauvaise gestion. Au bas mot, des dizaines de milliers d'euros se sont envolés dans ce projet qui n'a pas abouti. A aucun moment, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire depuis 2004 et auparavant 1ere adjointe, n'a voulu assumer des fautes dans la gestion de ce dossier. Ni coupable, ni responsable. Irresponsable en effet. Sur cette question, le groupe "Alternance Puteaux", qui rassemble les élus MoDem et Verts de Puteaux, s'est ABSTENU, soulagé par l'arrêt d'un projet pharaonique ceccaldiste, mais laissant la majorité assumer seule sa terrible mauvaise gestion.
Christophe Grébert
Conseiller municipal MoDem de Puteaux

(photo : Flickr)

Une nouvelle fontaine à Puteaux... devant la Poste

2163309160_bb753b2b51Des travaux ont commencé devant la Poste principale de Puteaux : la mairie réalise une nouvelle fontaine, dont on nous promet l'inauguration juste avant l'élection municipale. Ce sera la 4e fontaine autour de l'hôtel-de-ville. Et une 5e et une 6e sont prévues !
C'est un peu l'obsession de Joëlle Ceccaldi (son père, c'était les palmiers) : en 4 ans, la ville a depensé plusieurs millions d'euros dans la réalisation et l'entretien d'une douzaine de nouvelles fontaines.

Pourquoi pas... Cependant, chacun pourra constater l'état lamentable des locaux de la Poste principale de Puteaux. Ceux-ci appartiennent à la ville. La priorité ne serait-elle pas pour la municipalité de s'entendre avec la Poste pour rénover ces locaux afin d'accueillir le public dans de meilleures conditions ? Tout est une question de priorité...

(photo : Christophe Grébert sur Flickr)