Famille Flux

Alerte canicule à Puteaux : nous réclamons des mesures pour protéger les enfants

CaniculePUBLIÉ SUR LE SITE DE CHRISTOPHE GRÉBERT :

Dans le cadre du Plan national de prévention canicule, chaque ville doit recenser les personnes fragiles et définir les actions à mettre en œuvre au niveau local pour limiter les effets des fortes chaleurs. Une attention particulière est bien entendu portée aux personnes âgées. Mais ce ne sont pas les seules à être en danger.
 Les enfants sont aussi concernés.

A Puteaux, de nombreux enfants, vivant dans des logements insalubres, souffrent en effet de pathologies respiratoires, notamment d’asthme. La canicule, qui aggrave les niveaux de pollution atmosphérique, est très dangereuse, voire mortelle, pour ces enfants.

Alors qu'il y a chaque année un risque croissant d'épisodes caniculaires et qu’une alerte pour fortes chaleurs vient d’être déclenchée dans notre département, nous faisons le constat qu’il n’existe à Puteaux aucune mesure de prévention adaptée pour cette catégorie de population fragilisée.

PlaquetteAinsi, la plaquette "Prévention canicule" distribuée par le CCAS de Puteaux ne s'adresse qu'aux séniors :  Téléchargement Plaquette-canicule.pdf

Nous demandons par conséquent à la maire de Puteaux et présidente du CCAS Joëlle Ceccaldi-Raynaud de remédier à cette défaillance, en mettant en œuvre rapidement et efficacement des mesures de prévention adaptées pour les familles putéoliennes avec des enfants vivant dans des logements insalubres ou indécents dangereux pour la santé.

Christophe Grebert
Conseiller municipal et administrateur du CCAS de Puteaux

MISE A JOUR : Ma chronique a dérangé la "communication" de la mairie de Puteaux, qui a été obligée, entre hier et ce matin, de réécrire son article sur le site municipal :

Canicule1

Canicule2

Madame la maire, il ne s'agit pas de seulement communiquer sur internet, mais aussi d'agir. Pour l'instant, des parents me signalent l'inaction de la municipalité...


VIDEO La majorité municipale de Puteaux rejette la création d'un centre d'hébergement pour les femmes victimes de violences

IMG_3436

Lors du conseil municipal de Puteaux, mercredi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le groupe d'opposition Le Rassemblement a proposé la création d’un centre d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences. Notre proposition a malheureusement été REJETÉE par la majorité municipale de Puteaux.

Que l’Etat le fasse” a répliqué sèchement la maire à l'intervention de ma collègue Bouchra Sirsalane.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a préféré faire distribuer aux conseillères municipales des boites de chocolats en forme de rouge à lèvres (sic!) "pour le 8 mars, la journée de la femme", a-t-elle précisé (en réalité il s'agit bien de la journée internationale des droits des femmes).

Nous regrettons, même si elle ne nous étonne pas, cette réaction du maire Les Républicains, car si une ville a les moyens financiers de réaliser ce centre d’hébergement et de répondre à cet appel à l’aide des femmes violentées, c’est bien la nôtre !

"Nous continuerons malgré tout à nous battre pour défendre ce projet, car il nous semble indispensable", a réagit la conseillère municipale Bouchra Sirsalane.


L'adolescence en débat au forum sur la famille et la parentalité vendredi et samedi à Puteaux

Forum-de-la-Famille-et-de-la-parentalite_visuelhome

La 5e édition du forum de la famille et de la parentalité, organisée par l’association Le Rendez-vous des Parents, a lieu vendredi et samedi à Puteaux. Cette année, la thématique est la suivante : «Parents, adolescents : grandir ensemble».

Au programme : 

• Vendredi 18 novembre 9h30-17h15 / Salle des Colonnes de l’Hôtel de Ville

Entre table ronde et interventions, cette journée proposera aux professionnels réunis un partage de pratiques autour de la santé globale de l’adolescent : alimentation, sexualité, refus anxieux, communication, etc. 
 
Il s’agira de réfléchir sur la façon de construire ensemble une relation parents-ados harmonieuse. 
 
• Samedi 19 novembre 14h-17h / Palais de la Médiathèque 


C’est une journée riche en rires et en émotions qui attend les parents, mais également les enfants et les adolescents à travers le concept du Théâtre Forum. Guidés par des comédiens formateurs, ceux qui le souhaitent pourront intervenir en montant sur scène, afin de jouer des situations de la vie quotidienne autour du thème central de «L’exercice de la parentalité à l’adolescence». Deux saynètes principales seront proposées à cette occasion : «La communication et la relation parents-adolescents» et «Comment accompagner les ados au cours de l’adolescence ? Réseaux sociaux, écran, sexualité, alcool, nourriture, etc.»
 
Afin que cette journée soit la plus aidante possible, des débats viendront compléter et enrichir les échanges, dans le but de clarifier les enjeux et décrypter les situations abordées. 


Renseignements
 : 

Le Rendez-vous des parents

Maison du Droit

6, rue Anatole France
 Puteaux
www.lerendezvousdesparents.com

www.facebook.com/lerendezvousdesparents
forum_puteaux@lerendezvousdesparents.com

Tél. : 07 83 37 16 73 


Clientélisme : 3.000 familles de Puteaux invitées en maire pour recevoir des cadeaux

IMG_0504

3.000 familles de Puteaux étaient invitées ce matin en mairie pour récupérer leurs cadeaux de Noël. Pour les fêtes, la ville va dépenser plus de 3 millions d'euros dans cette méga opération clientéliste !

150 euros par familles putéolienne sont dépensés en 2 mois. Les habitants apprécient forcément. Tous n'en profitent pas autant. Quelques uns reçoivent des cadeaux et sont invités aux déjeuners, goûters et dîners offerts par le maire. La majorité se contente de profiter des illuminations. 

Ne pourrait-on pas réduire ces dépenses de Noël. Y consacrer seulement 1 million, ce qui serait déjà beaucoup. Et rendre les 2 autres millions aux contribuables ou s'en servir pour mener des actions vraiment indispensables ? Mais je rêve. Le clientélisme, ça fonctionne bien. C'est une sorte de corruption douce. Cependant, ne vous étonnez pas si de plus en plus de citoyens ne votent plus ou votent extrême. A force de nous prendre pour des "clients", ces politiques corrupteurs considérés pour ce qu'ils sont creusent la tombe de la République.