Europe Flux

Tribune du groupe "Alternance Puteaux" : "Europe écologie" 2e force à Puteaux

1980616395_3fa1118db7 Voici la tribune du groupe d'opposition "Alternance Puteaux" qui sera publié dans le numéro de juillet-août 2009 du magazine "Puteaux Infos". Au lendemain des élections européennes, elle est signée Bruno Lelièvre, conseiller municipal vert :

Européennes 2009 : Europe écologie 2e force à Puteaux

Je remercie les 2.576 électeurs qui ont permis l’excellent score de 19,45% ! Europe écologie devient la 1ère force d’opposition à Puteaux.
Ce très bon résultat donne de la force à l’écologie en Europe, pour résoudre le défi du 21e siècle : créer un environnement durablement prospère, sain, offrant à chacun une place digne dans la société. Tel est l’objet de l’Agenda 21 (21 = 21e siècle), qui se décline à tous les niveaux, dont celui de la commune.
Pour Puteaux, ce score donne du poids à la voix de l’écologie, voix que je porte depuis plus d’un an en tant que Vert au conseil municipal. Ma conviction écologique ne date pas d’hier : je vote écolo depuis 20 ans. Pour moi, l’écologie est LA méthode visionnaire et pragmatique de gestion de la cité, car elle prend en compte la réalité du monde : chaque action impacte tous les domaines. Il s’agit de prendre les décisions qui donnent le meilleur résultat global. Par exemple, en ces temps de crise, de chômage et de réchauffement climatique, il faut développer les emplois dans le secteur des économies d’énergie.
L’Agenda 21 présenté à Puteaux par Mme le maire est une liste de vœux pieux qui n’engage à rien : aucun diagnostic chiffré n’a précédé le plan d’action et aucune des actions n’est chiffrée. Ce n’est pas sérieux ! Pour éviter les impostures pseudo-écolo, faites confiance aux Verts, précurseurs qui n’ont pas attendu la mode verte !

Bruno LELIEVRE
Conseiller municipal Vert de Puteaux, dans l’opposition = pas de trahison
bruno-lelievre@club-internet.fr
06 16 31 54 94

(photo : Flickr)


A vous la parole : le résultat de l'élection européenne à Puteaux (J.C.)

3594030357_10156ac0b5

Même s'il est difficile de tirer avec certitude des enseignements locaux à partir des résultats de cette élection européenne, je me risque à livrer mes pensées.

Globalement, les résultats putéoliens s'inscrivent dans la tendance francilienne.

Puteaux votant majoritairement à droite depuis quelques décennies, il n'est pas surprenant que l'UMP y arrive en tête ; plus surprenant est son score (34,8%) alors que notre maire, son fils et Monsieur Martin ont tant fait, y compris dans le journal municipal, pour nous vanter la réussite de la politique européenne du Président de la République et nous inciter à voter pour la liste UMP. Nul doute que cette liste UMP aurait fait un tabac si notre maire avait été choisie par Nicolas Sarkozy pour figurer en troisième position de cette liste. Comme Xavier Bertrand le disait récemment, tous les élus UMP seront des députés européens à plein temps ; alors sans ces conditions, abandonner Puteaux avec ses palmiers, ses fontaines, ses pots XXL, ses planches et sa fête des guinguettes pour Strasbourg, c'était pas possible.

Avec 10,94%, le PS est à un étiage plutôt bas et fait jeu égal avec le Modem.

Alors que localement le PS est le parti qui a le plus fait campagne sur le terrain, il pâtit sans doute de la tendance nationale et peut-être aussi de certaines conséquences de l'élection municipale de mars 2008.

Le Modem pâtit sans doute de la tendance nationale et d'une présence locale quasi inexistante.
Longtemps inféodée à la majorité ceccaldiste, la section locale n'a toujours pas réussi à se libérer de ce joug tutélaire. Chacun a pu lire ici ou ailleurs les articles de militants UMP décernant les bons points et les mauvais points aux différents militants du Modem ; bref les mauvais points étant distribués à ceux qui revendiquent leur indépendance, font part de leurs propositions et suprême sacrilège osent émettre un avis critique sur certaines initiatives du maire.

La surprise vient sans aucun doute des 20% récoltés par la liste "Europe Ecologie".
Bien évidemment, ce score bénéficie de la tendance francilienne.
Les deux listes Modem et Verts ayant soutenus la liste de Christophe Grébert à l'élection municipale de mars 2008 totalisent 30% des suffrages exprimés ; le groupe "Puteaux Alternance" fait donc quasiment jeu égal avec le groupe de la majorité municipale UMP et Consorts.
Dans cet excellent résultat, j'y vois une reconnaissance du travail accompli par les trois conseillers municipaux Christophe Grébert, Sylvie Cancelloni et Bruno Lelièvre depuis leur élection en mars 2008.
Ces trois élus sont de loin les plus actifs au sein de conseil municipal.

Ce résultat est aussi sans doute l'une des conséquences de la politique municipale qui vise à diminuer le nombre de logements sociaux par la délivrance de permis de construire pour des résidences privées de standing.
Les acheteurs ou les locataires de ces nouveaux appartements appartiennent à des classes sociales plutôt aisées qui sont réceptives aux thèmes de cadre de vie, d'environnement, de préservation des ressources, etc.

J.C.

(photo : le Modem de Puteaux en campagne, Flickr)


Election européenne à Puteaux : la majorité UMP sous les 35%

Programme Arton4663

Voici les résultats du scrutin des élections européennes du dimanche 7 juin 2009 pour la commune de Puteaux :

Inscrits28 123  
Abstentions14 233 50,61% 
Votants13 890 49,39% 
Blancs ou nuls648 2,30%
Exprimés13 242 47,09% 


Michel BARNIER (UMP-Nouveau Centre)            4.608 34,8%
Daniel COHN BENDIT (Verts)                       
      2.576 19,45%
Harlem DESIR (PS)                                           
1.449 10,94%
Marielle DE SARNEZ (MoDem)1.330 10,04%
Jean-Michel DUBOIS (FN)                                    
600 4,53%
Jean-Marc GOVERNATORI (Alliance Ecologie)       
452 3,41%
Jérôme RIVIERE (Libertas - de Villiers)               392 2,96%
Patrick LE HYARIC (Front de Gauche)                 365 2,76%
Omar SLAOUTI (NPA)                                         375 2,83%
Jean-Pierre ENJALBERT (Debout la république)  307 2,32%


A Puteaux, 4  listes - UMP, Verts, PS et MoDem - dépassent le seuil de 5% qui permettait, au niveau régional, d'obtenir un siège de député au parlement européen.
La majorité de Nicolas Sarkozy obtient moins de 35% dans une ville de droite.
Les écologistes font un bond en avant formidable, avec près de 20% pour la liste de Daniel Cohn Bendit.
Suivent ensuite, à une centaine de voix d'écart, les 2 listes PS et MoDem, le PS réalisant localement un score inférieur à son niveau national et le Mouvement Démocrate obtenant un score supérieur.

Bien évidement, je suis déçu du score obtenu par mon parti. Les raisons en sont multiples. Localement, même si notre résultat est plus de 2 points supérieur au niveau national, il reste en deça de ce que j'espérais. Nous aurions du faire mieux. La mobilisation durant la campagne n'a pas été assez forte, chacun a pu le constater. La présidence locale, qui a été incapable de motiver les militants et d'organiser une action de terrain efficace, devra en tirer les conséquences pour elle même. Le Mouvement démocrate est certes un parti jeune, mais il doit cesser d'être aussi amateur !
Quant à moi, avec Sylvie Cancelloni, ma collègue MoDem au conseil municipal, je reste plus que jamais mobilisé et au service du Mouvement et de son président François Bayrou. Nous avons perdu cette bataille (puisque notre député européen des Hauts-de-Seine, Bernard Lehideux, n'est pas réélu), mais nous en mènerons d'autres et cette fois jusqu'à la victoire. Car la politique, comme la vie, est ainsi faite de bas et de hauts.
Satisfaction tout de même : en tant que président du groupe 'Alternance Puteaux", qui réunit les élus MoDem et Verts du conseil municipal, je me réjouis du score obtenu par nos amis écologistes : 19,45% à Puteaux ! Félicitation à Bruno Lelièvre, responsable local des Verts.
MoDem et Verts de Puteaux représentent près de 30% des suffrages. C'est mieux que les 25% que nous avions déjà obtenu ensemble lors de l'élection municipale de mars 2008, il y a 1 an.
Ce sont nos valeurs communes qui progressent. C'est aussi l'idée d'Alternance (d'Alternance Puteaux !) qui prend corps un peu plus. Le rassemblement de l'opposition doit se poursuivre. Nous y oeuvrons. Nous appelons tous les Putéoliens, qui souhaitent que les choses changent dans notre ville, à nous rejoindre dès maintenant.
Christophe Grébert
Conseiller municipal MoDem de Puteaux


Election européenne à Puteaux : 1 électeur sur 2 s'abstient

3604578184_02aa99c099

Les bureaux de vote sont fermés depuis 20h à Puteaux. Alors que le taux d'abstention est de 60% au niveau national, il se devrait se situer autour de 50% dans notre commune.
1 électeur putéolien sur 2 a décidé de ne pas se rendre aux urnes.
On notera que la participation a été plus élevée dans les bureaux qui votent traditionnellement à droite. C'est donc certainement plus sur la capacité à mobiliser son électorat que sur un changement des rapports de force que les résultats d'aujourd'hui se sont joués, dans un scrutin aux enjeux perçus comme limités.

J'attends les résultats de Puteaux pour les commenter avec vous.


(photo : Flickr)