Environnement Flux

La carte de voeux 2019 du maire de Puteaux : 26.500 sacs en plastique lâchés dans la nature

IMG_6851

Comme chaque année, la maire Les Républicains de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, puise dans le budget de la commune pour envoyer à chaque habitant une carte de voeux. 

Cette fois, pas de pile polluante comme l'an dernier, mais une carte en partie fabriquée en plastique et elle-même emballée dans un sac en plastique.

Cette carte a été tirée à 26.500 exemplaires pour un coût de 130.000 euros, soit 4,90 euros l'unité.

26.500 sacs en plastique ont donc été produits. Ils vont être directement jetés à la poubelle ou bien ils se retrouveront dans la nature. Cette carte n'est franchement pas écologique, ni économique. Un simple message du maire sur le site et dans le mensuel de la ville aurait suffit.

On aurait pu économiser 130.000 euros d'impôts ou bien consacrer cette somme au relogement d'une dame âgée sans toit, par exemple.


Et si la ville de Puteaux créait sa propre ferme pour alimenter les enfants dans les cantines ?

Capture d’écran 2018-12-10 à 16.07.02Lors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 13 décembre, je ferai une proposition de création d’une ferme bio sur le domaine putéolien de La Falaise, dans les Yvelines, afin de fournir les cantines scolaires et les restaurants municipaux de la commune en légumes et fruits locaux, sains et de qualité.

Le domaine la Falaise est la propriété de la ville de Puteaux depuis 1952. Dans les années 1960-70, le château de La Falaise a accueilli des enfants pensionnaires venant en car de Puteaux ainsi que durant plusieurs décennies plusieurs centres de loisirs de la ville. Durant l'été, pendant les vacances scolaires ou à l'occasion de classes vertes, enfants et adolescents se rendaient sur le domaine du château de la Falaise. Les enfants dormaient sous de grandes tentes et participaient à des activités de loisirs durant la journée (piscine, sports, balades, chasses au trésor, travaux manuels…). Ponctuellement d'autres événements y étaient organisés, comme des Guinguettes.
Malgré d'important travaux de réaménagement financés par la ville de Puteaux (1.468.000 euros en septembre 2005), le domaine n'est plus utilisé depuis 2013. 

(extrait de https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Falaise)

Nous proposons de transformer le domaine de La Falaise en ferme bio, sur le modèle de la ferme du Bec Hellouin rendue célèbre par le film "Demain", avec un potager en permaculture permettant de produire des légumes et des fruits qui fourniront en alimentation saine, de qualité et locale les cantines scolaires et les restaurants municipaux de Puteaux.


Puteaux Futur : pour des écoles végétalisées

Capture d’écran 2018-10-30 à 17.36.53Pour lutter contre les pollutions, diminuer les effets des canicules et pour assurer le bien être de nos enfants... lors du dernier conseil de Puteaux, la conseillère Bouchra Sirsalane a présenté un voeu du groupe Puteaux Futur en faveur de la végétalisation des écoles de la commune.

La majorité municipale a malheureusement et encore voté contre notre proposition.

Voici le texte de l'intervention de Bouchra Sirsalane :

"La nature est essentielle pour notre développement et notre bien être. Avec les constructions en cours, notre ville se "bétonise" laissant peu de place aux arbres, aux plantes, aux pelouses... aux verts. Nous sommes favorables au développement de la nature en ville.

C’est pourquoi nous demandons que la ville s’engage à :
• Végétaliser les façades et toitures des écoles,
• Préférer les pelouses aux sols en matériaux non naturels,
• Créer des jardins potagers bio.

Les avantages de la végétalisation sur la biodiversité sont reconnus. De plus, elle permet de retenir les eaux pluviales et améliore l’isolation thermique".

EN LIRE PLUS SUR LE SUJET : A Paris, des cours de récréation végétalisées pour que les enfants jouent au frais


Faisons de Puteaux une ville "Zéro déchet, Zéro gaspillage"

PuteauxZéro déchetZéro gaspillageVoici la tribune Puteaux Futur qui sera publiée dans le journal municipal de Puteaux du mois de novembre. Chaque mois, nous faisons une proposition pour le futur de notre ville. Cette fois, faisons que Puteaux devienne une ville "Zéro déchet Zéro gaspillage" :

En 2017, les habitants de Puteaux ont produit 14.500 tonnes de déchets, soit 320 kilos par habitant.
Parce que notre planète est submergée par ce que nous jetons, des villes ont décidé de se mobiliser, comme San Francisco : la ville californienne retraite déjà 80% du contenu de ses poubelles.
Et si Puteaux se lançait aussi dans cette course pour assurer le bien être des générations futures… tout en nous faisant faire des économies.

Car le traitement de cette montagne de déchets coûte cher : 5,7 millions d’euros cette année au budget de Puteaux, soit 260 euros par ménage. Et cela sans compter le gaspillage et la pollution que nous subissons tou.te.s.

Grebert-sirsalaneNous proposons de faire de Puteaux une ville Zéro Déchet & Zéro Gaspillage : dès maintenant, éliminons le PLASTIQUE non réutilisable dans les cantines.

Et dans tous les services municipaux, abolissons le jetable et n'achetons rien qui ne puisse être recyclé.

En donnant l'exemple, la municipalité pourra inciter chacun de nous à accomplir les bons gestes.

Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane