Enfance Flux

La mairie de Puteaux refuse des enfants en Accueils de Loisirs cet été

Screenshot_20190706-001232_Chrome

Ouverts pendant l’ensemble des congés scolaires, les “Accueils de Loisirs” de Puteaux offrent des activités et des sorties adaptées à l’âge de vos enfants, dans un même environnement que celui de l’école. Malheureusement, cet été, certains enfants pourraient en être privés. 

En effet, les inscriptions des “Accueils de loisirs” sont déjà clôturées pour la période du 29 juillet au 23 août, alors que les parents avaient jusqu’au 15 juillet pour le faire*. La municipalité justifie son incapacité à accueillir tous les enfants par une “forte demande” et un “manque de personnel”. 

Rappelons que beaucoup de parents n’ont pas d’autres solution que d’inscrire leurs enfants en “Accueils de loisirs”, parce qu’ils travaillent et qu’ils n’ont pas la possibilité d’envoyer leurs enfants en vacances durant 2 mois. 

17159320_10154542828942736_3518486583865045928_oNous voyons mal ce qui peut empêcher Puteaux d’accueillir tous les enfants, en recrutant des animateurs BAFA supplémentaires pour les encadrer. Dans un cas comme celui-ci, une municipalité efficace doit anticiper les demandes et, sinon, savoir réagir et s’adapter. Nous demandons donc à la ville de mobiliser - en urgence - les moyens nécessaires pour répondre à l’ensemble des demandes d’inscription, afin que ces vacances se déroulent sans soucis pour toutes les familles putéoliennes.

Aucun enfant de Puteaux ne doit être privé de loisirs cet été.

Bouchra Sirsalane
Conseillère municipale “Puteaux Futur”

Resized_Screenshot_20190705-223243_Chrome_533*Les inscriptions aux “Accueils de Loisirs” se font en ligne sur la plateforme “Puteaux famille”. Les modalités sont préalablement communiquées aux familles par courrier électronique. Voici ce qui était annoncé par la municipalité dans ce courrier :
• Période du 8 au 26 juillet 2019 : Inscription jusqu'au lundi 24 juin 

10 accueils de loisirs sont ouverts : 5  maternelles, 4 élémentaires et 1 collège.
• Période du 29 juillet au 23 août 2019 : Inscription jusqu'au 15 juillet

7 accueils de loisirs ouverts : 3 maternelles, 3 élémentaires et 1 collège.
• Période du 26 au 30 août 2019 : Inscription jusqu'au 12 août

9 accueils de loisirs : 4 maternelles, 4 élémentaires et 1 collège.


A la découverte de la France avec Puteaux Futur

Vacances2019

Voici la tribune de Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane qui sera publiée dans le "Puteaux infos" de juillet-août 2019, avec comme chaque mois une nouvelle proposition pour le futur de Puteaux

C’est un record : l’an dernier, notre pays a accueilli près de 90 millions de touristes étrangers.

La France est en effet appréciée pour la richesse de son patrimoine historique, culturel et artistique, mais également pour ses magnifiques régions qui recèlent de grands espaces et d’une nature extraordinaire : la mer, la montagne, la campagne…

(Re)découvrons la France

A Puteaux, beaucoup d’enfants n’ont pas la chance de connaître la diversité de notre pays. C’est pourquoi nous proposons que la ville organise des séjours A LA DÉCOUVERTE DE LA FRANCE. Ces voyages seront accessibles à tous les jeunes, de l’école primaire au lycée.

25299742_169991523603608_2902928268095761826_o copieDes vacances authentiques et respectueuses de la planète

Loin du bruit, de la pollution et du béton de notre ville, ces séjours en France seront l’occasion pour les jeunes putéoliens de vivre une expérience collective riche de sens, tout en profitant de la nature, élément indispensable à leur bien-être.

Nous vous souhaitons un très bel été !

Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane
PuteauxFutur.com


L'alimentation BIO reste trop limitée dans les cantines de Puteaux

Ecoles_sem_14Nous n’avons pas forcément le même point de vue sur les aliments issus de l’agriculture biologique, mais nous savons qu’ils sont bons pour nos enfants et pour l’environnement.

Malgré des progrès réalisés grâce à nos propositions faites en conseil municipal, la part de nourriture BIO dans les cantines scolaires de Puteaux reste très faible.

Selon les menus affichés devant les écoles (voir photo ci-contre-, le BIO se limite à :
• des carottes râpés ou des concombres, 

• des carottes poêlées ou des haricots verts ou des épinards à la crème, 

• un yaourt ou un fruit, et parfois un fromage.


Ce sont les mêmes aliments - certains industriels - qui sont servis alternativement chaque mois.

Pour la municipalité, servir du BIO dans les cantines consiste à introduire 1 aliment pour compléter un repas, mais la mairie n’a aucune volonté de composer globalement des menus BIO et sains.

Selon nous, s’engager à offrir à nos enfants une alimentations de qualité, c’est aller vers du 100 % BIO et local, en favorisant les producteurs franciliens plutôt que les grands groupes industriels.

La question du bien-être de nos enfants doit devenir une priorité. C’est pourquoi nous proposons :

• la création d’une ferme BIOLOGIQUE dans notre domaine de la Falaise (Yvelines), afin de fournir les cantines de Puteaux en produits sains et locaux,
• de parvenir rapidement vers une nourriture 100% BIO et non industrielle dans nos cantines.

EN LIRE PLUS : https://www.monputeaux.com/bio/

Bouchra Sirsalane


VIDEO Sur LCI, la pollution de l'air autour de l'école des Bergères à Puteaux

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.31.48

LCI a diffusé dimanche un reportage sur la pollution de l'air autour des écoles, en prenant pour exemple la nouvelle école des Bergères à Puteaux.

L'association Respire a publié un rapport inédit sur la pollution de l’air dans les écoles d’Ile-de-France. Des actions locales peuvent être menées pour lutter contre cette pollution, notamment en réduisant la circulation automobile autour des écoles. Nous avons présenté des solutions devant le conseil municipal, avec ma collègue Bouchra Sirsalane.

Mais le problème est qu'à Puteaux, la municipalité a décidé de construire une toute nouvelle école... au bord de la D913, une 2x3 voies qui relie la Défense à Rueil-Malmaison. C'est l'un des principaux axes autoroutiers de la ville ! La cour de récréation de l'école se trouve sur le toit de l'immeuble. Elle est donc exposée au bruit et aux gaz des voitures et des camions.

Nous avions proposé, au moment de la création de la ZAC des Bergères, d'enterrer la D913 à cet endroit.

D'autres terrains plus isolés étaient disponibles sur cette ZAC, mais ils ont été vendus aux promoteurs immobiliers. Ces derniers ont eu le premier choix et le terrain avec le plus de nuisances a été réservé à l'école. Cet établissement scolaire communal doit accueillir à terme 580 élèves.

VOIR LE REPORTAGE ICI :