Ecologie Flux

Puteaux Futur : 250 euros la prime Eco Citoyenne

Prime-eco-citoyenne

L’écologie ne doit pas être une punition. Au contraire, lorsque vous faites du bien à la planète, vous devez en être récompensé.

Tous les ans, la ville prélève en moyenne 250 euros par famille pour la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Cette taxe augmente d’année en année, car le traitement des ordures coûte de plus en plus cher.

Nous nous engageons à vous verser jusqu’à 250 euros de PRIME ÉCO CITOYENNE

Pour chaque geste permettant de réduire la quantité de vos déchets, la municipalité vous remboursera 50 euros. Si vous accomplissez au moins 5 gestes dans l’année, vous serez intégralement remboursé : vous recevrez un virement de 250 euros.

Moins de déchets pour la planète = moins de taxes pour vous

Vous n’aurez qu’à choisir ces 5 actions parmi une liste de gestes à accomplir : acheter des produits sans emballage, recycler vos vêtements et textiles, remplacer l’eau en bouteille par l’eau du robinet, composter vos déchets biodégradables, réparer vos appareils au lieu de les jeter, etc.

Discutons de cette proposition sur WWW.PUTEAUXFUTUR.COM

Christophe @GREBERT 
 & Bouchra Sirsalane


A la découverte de la France avec Puteaux Futur

Vacances2019

Voici la tribune de Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane qui sera publiée dans le "Puteaux infos" de juillet-août 2019, avec comme chaque mois une nouvelle proposition pour le futur de Puteaux

C’est un record : l’an dernier, notre pays a accueilli près de 90 millions de touristes étrangers.

La France est en effet appréciée pour la richesse de son patrimoine historique, culturel et artistique, mais également pour ses magnifiques régions qui recèlent de grands espaces et d’une nature extraordinaire : la mer, la montagne, la campagne…

(Re)découvrons la France

A Puteaux, beaucoup d’enfants n’ont pas la chance de connaître la diversité de notre pays. C’est pourquoi nous proposons que la ville organise des séjours A LA DÉCOUVERTE DE LA FRANCE. Ces voyages seront accessibles à tous les jeunes, de l’école primaire au lycée.

25299742_169991523603608_2902928268095761826_o copieDes vacances authentiques et respectueuses de la planète

Loin du bruit, de la pollution et du béton de notre ville, ces séjours en France seront l’occasion pour les jeunes putéoliens de vivre une expérience collective riche de sens, tout en profitant de la nature, élément indispensable à leur bien-être.

Nous vous souhaitons un très bel été !

Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane
PuteauxFutur.com


A Puteaux, une famille = un arbre

Arbre

Lors du prochain conseil municipal de Puteaux, mi juin, nous ferons une nouvelle proposition pour développer la nature en ville et protéger la planète : 1 famille de Puteaux = 1 arbre.

Je vous soumets 2 idées : 

1 / "Adopter un arbre" :

L'idée est que chaque famille de Puteaux (une famille ici = un ménage, un foyer ou l'occupant d'1 logement) adopte un arbre existant ou à planter dans notre ville. Les familles se verront remettre un "certificat d’adoption" indiquant où est planté leur arbre. Elles pourront venir voir leur arbre grandir au fil des années.

Cette expérience a été menée au Grand Quevilly, en Normandie.

2/ "Devenir propriétaire d'un arbre" :

La ville de Puteaux achètera et offrira à chaque habitant la propriété d'un arbre (soit une forêt de 45.000 arbres) par l'intermédiaire d'une entreprise comme EcoTree.

Celle-ci s'occupe de la plantation des arbres et de leur entretien. Chaque propriétaire peut ensuite suivre la valorisation de son arbre, la quantité de CO2 absorbé, puis il perçoit les revenus de l'exploitation de son arbre. Ces revenus devront être réinvestis pour offrir des arbres aux nouveaux putéoliens (nouveaux nés et nouveaux arrivants) ou pour développer la biodiversité dans notre ville.

Que pensez-vous de ces 2 idées ? Merci de vos retours, avant la prochaine séance du conseil municipal qui aura lieu dans 15 jours.
Christophe Grébert


VIDEO Sur LCI, la pollution de l'air autour de l'école des Bergères à Puteaux

Capture d’écran 2019-04-07 à 12.31.48

LCI a diffusé dimanche un reportage sur la pollution de l'air autour des écoles, en prenant pour exemple la nouvelle école des Bergères à Puteaux.

L'association Respire a publié un rapport inédit sur la pollution de l’air dans les écoles d’Ile-de-France. Des actions locales peuvent être menées pour lutter contre cette pollution, notamment en réduisant la circulation automobile autour des écoles. Nous avons présenté des solutions devant le conseil municipal, avec ma collègue Bouchra Sirsalane.

Mais le problème est qu'à Puteaux, la municipalité a décidé de construire une toute nouvelle école... au bord de la D913, une 2x3 voies qui relie la Défense à Rueil-Malmaison. C'est l'un des principaux axes autoroutiers de la ville ! La cour de récréation de l'école se trouve sur le toit de l'immeuble. Elle est donc exposée au bruit et aux gaz des voitures et des camions.

Nous avions proposé, au moment de la création de la ZAC des Bergères, d'enterrer la D913 à cet endroit.

D'autres terrains plus isolés étaient disponibles sur cette ZAC, mais ils ont été vendus aux promoteurs immobiliers. Ces derniers ont eu le premier choix et le terrain avec le plus de nuisances a été réservé à l'école. Cet établissement scolaire communal doit accueillir à terme 580 élèves.

VOIR LE REPORTAGE ICI :