Conseil 2019 Flux

Pour la réouverture de l'école Petitot à Puteaux

IMG_9344

Lors du conseil municipal de Puteaux du 10 octobre 2019, l'élue Modem Bouchra Sirsalane a demandé la réouverture de l'école Petitot, sur le haut de la ville, comme l'avait promis la majorité municipale. En séance, la maire a renvoyé sa réponse à la réalisation d'une étude.

Rappel de la situation :

L’école Eugène Petitot, rue Edgar Quinet, a été fermée l’an dernier pour “rénovation”. Les enfants de cet établissement communal ont été accueillis “provisoirement” dans la nouvelle grande école des Bergères. Ce changement a été perturbant pour les habitants du quartier des Rosiers attachés à leur école à taille humaine.

En mars 2017, la municipalité a annoncé que l’école allait être rénovée pour améliorer sa performance énergétique,

En septembre 2017, la mairie a ensuite affirmé que cette rénovation a débuté en janvier 2016 et qu’elle s’achèvera en 2019,

En juillet 2018, la mairie a ensuite prétendu que le chantier se fera entre l’été 2018 et l’été 2019…

Or, la rentrée scolaire s'est effectué sans l'école Petitot.

(références : https://www.monputeaux.com/2019/08/ecole-petitot-puteaux.html)

Cette fermeture est très pénalisante pour les familles et pour les enfants qui doivent traverser quotidiennement l’avenue du Général de Gaulle, une autoroute urbaine, pour se rendre à l'école des Bergères.

Nous demandons la réouverture de l’école Petitot, et sa transformation en école écologique : un bâtiment à énergie positive construit avec des matériaux sains, équipés de panneaux solaires, d’une toiture végétalisée, d’un jardin bio pédagogique… une école innovante labellisée développement durable.

En lire plus : www.monputeaux.com/ecole/


Sortir les personnes âgées de Puteaux des logements insalubres

IMG_3265

Plusieurs personnes âgées de Puteaux sont dans des logements insalubres comme Mina qui vit dans un immeuble en ruine, ou même dehors comme Marie qui dort depuis 1 an dans sa voiture faute d'avoir obtenu une HLM malgré 14 ans d'attente et un dossier prioritaire DALO.

Lors du conseil municipal de Puteaux du 10 octobre 2019, la conseillère municipale MODEM Bouchra Sirsalane a présenté un amendement pour permettre aux personnes reconnues prioritaires d'accéder à la "Maison de Famille", le foyer de logements pour seniors de la ville de Puteaux situé en haut du boulevard Richard Wallace (photo).

Voici cet amendement soumis au vote du conseil municipal :

"Nous demandons que le foyer "La Maison de Famille" s'engage à reloger en priorité les personnes âgées occupant les logements insalubres (arrêté insalubrité à l'appui) et les personnes reconnues prioritaires et éligibles au DALO".

La maire, après avoir cherché tous les prétextes pour écarter cet amendement, a fini par voter contre (Dans la vidéo, elle affirme qu'elle s'abstient, mais en fait c'est un vote contre).

Nous ne pouvons que regretter ce nouveau manque d'humanité de la maire et des élus de la majorité municipale de Puteaux. Ils refusent de voir les situations dramatiques dans lesquelles se trouvent plusieurs personnes âgées de notre commune.
Christophe Grébert

En lire plus sur le sujet : http://www.monputeaux.com/logement

http://www.monputeaux.com/seniors


Améliorer les conditions d'inscription en crèche à Puteaux

IMG_0396

Lors du conseil de Puteaux du jeudi 10 octobre 2019, Bouchra Sirsalane, conseillère municipale MODEM, a proposé une amélioration des conditions d'inscription en crèche.

Il s'agit de permettre aux parents de pré-inscrire leur enfant dès le 6e mois de grossesse. 

"Actuellement à Puteaux, pour faire leur demande de place en crèche, les parents ne peuvent s'inscrire sur le site  "Puteaux Familles" qu'APRÈS la naissance de leur enfant, sur présentation d’un acte de naissance. Or, cette demande ne vaut pas admission et toutes les demandes ne sont pas satisfaites. Cela met tous les parents dans l'incertitude, et pour ceux dont la demande est refusée, cela engendre de grandes difficultés".

Malheureusement, sa proposition a été rejetée par la maire et les élus de la majorité.

En savoir plus sur cette proposition


La sécurité des enfants est-elle assurée à l'école de Bergères de Puteaux ?

Capture d’écran 2019-10-08 à 17.09.56La maire de Puteaux a voulu que son école soit la plus belle d'Ile-de-France : 30 millions d'euros ont été dépensés pour construire l'établissement communal des Bergères.
Le bâtiment en met plein la vue, c'est certain... même si la nouvelle école a été construite au bord de la route départementale D913 et que les enfants se retrouvent donc exposés au bruit et aux gaz d'échappement. Mais il n'y a pas que ça.

Sur le toit terrasse se trouve la cour de récréation des primaires. A 6 niveaux au-dessus du sol, il ne faut pas que les enfants aient le vertige, surtout avec cette parois en verre :

Capture d’écran 2019-10-08 à 17.11.51

Capture d’écran 2019-10-08 à 17.12.40

La cour est exposée aux 4 vents et au soleil, mais la mairie n'a pas pensé à offrir un abri aux enfants. 1 an après l'ouverture de l'école, la municipalité a donc ajouté des tentes.

Il est peu rassurant de savoir que les enfants jouent et courent autour de ces pieds métalliques. Et quand il y a des rafales de vent, cela donne quoi sur cette terrasse exposée ?

Capture d’écran 2019-10-08 à 17.11.18 Capture d’écran 2019-10-08 à 17.10.44

1 an après l'ouverture de l'école, le revêtement en plastique de la cour commence à se défaire. Les enfants ne risquent pas de se prendre les pieds dans ces plaques qui dépassent. Et que deviennent ces morceaux de plastique qui se désagrègent?

Capture d’écran 2019-10-08 à 17.10.18 Capture d’écran 2019-10-08 à 17.09.25 Capture d’écran 2019-10-08 à 17.09.00
La première de nos responsabilités, en tant que commune, c'est de garantir la sécurité des enfants que nous accueillons dans nos locaux. Est-ce le cas aux Bergères ?
Lors du conseil municipal, jeudi 10 octobre 2019, nous interrogerons la maire sur cette situation. Nous espérons qu'elle nous donnera - pour une fois - des explications claires.

Christophe Grébert