Conseil 2013 Flux

Le clientélisme ceccaldiste au conseil municipal de Puteaux, vendredi 20 décembre 2013

54326580_8206802420"Une politique clientéliste, pour un maire, c'est inévitable". Ainsi parlait Charles Ceccaldi-Raynaud, le père de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, en 2005 dans une interview à L'Express. Sa fille a retenu la leçon : elle a poursuivi la même politique depuis, faite de cadeaux, d'attribution de logements et de places en crèches.

Lors du conseil municipal du vendredi 20 décembre 2013, la politique clientéliste du maire UMP de Puteaux sera abordée à travers les 3 questions orales posées par le groupe Alternance Puteaux.

Les voici :

 

1 - Quelle est la hauteur réelle de l'arbre de Noël de la place Stalingrad : 15m, 20m, 25m, 26m ou bien est-ce 30m comme vous l’avez affirmé dans des images diffusées sur BFMTV ? Vos chiffres de fréquentation de la patinoire subissent-ils la même exagération ?

 


2-  La distribution des cadeaux aux personnes âgées se révèle encore une fois injuste. Les colis sont attribués de façon anarchique sans qu'il soit tenu compte des revenus. Les personnes les plus défavorisées de Puteaux sont laissées pour compte. Comment comprenez-vous ce manque d'égalité, sinon par votre clientélisme ?

3 - Quand vous êtes devenue maire il y a 9 ans, la ville disposait de placements en obligations pour un montant de 234 millions d’euros, soit quasiment une année de budget d'avance ! 9 ans après et à la fin proche de votre mandat, pouvez-vous nous donner le solde exact dont la ville dispose, déduction faite de ceux que vous allez vendre au titre de la question 37 de l’ordre du jour de ce conseil municipal ?

(photo : Flickr)


Conseil municipal à Puteaux, vendredi 20 décembre 2013

1495163529_ca7dc23000 Un conseil municipal aura lieu vendredi 20 décembre à 19h30 dans la salle du conseil à l'Hôtel de Ville de Puteaux. C'est non seulement le dernier conseil de l'année, mais aussi le dernier de la mandature... et de la majorité sortante.

Voici l'ordre du jour :

1. Désignation d’un secrétaire de séance

2. Appel nominal

3. Procès-verbal de la séance du Conseil Municipal du 26 Septembre 2013

4. Communications

5. Choix du titulaire de l’exploitation de la délégation de service public de fourrière de véhicules automobiles sur le territoire de la Ville de Puteaux

6. Approbation de la Charte de l’eau et du Contrat de bassin Plaines et Coteaux de la Seine centrale urbaine (2014-2018)

7. Mise en place d’une tarification de stationnement le dimanche sur le secteur Rosiers/Lorilleux

8. Avenant n°4 à la convention de réalisation d’un service urbain de transport de voyageurs pour la ville portant modification des horaires de la ligne 2 du buséolien

9. Acquisition amiable de 4 lots de copropriété sise 17-19 rue Collin

10. Acquisition amiable d’un terrain nu situé 31 rue des Fontaines, et de deux caves situées 120 avenue du Président Wilson

11. Désaffectation, déclassement et cession amiable de deux terrains 8 rue Manissier et 4 rue André Leclerc

12. ZAC des Bergères – Echange de terrains entre la Ville de Puteaux et la Société REPRO SETI sis 27 rue du Moulin – Attribution du lot n°20 de l’ilot de la Rotonde

13. ZAC des Bergères – Protocole transactionnel entre la Ville de Puteaux et la Société Fair Play La Défense

14. O.P.A.H Energétique – Modification du régime d’attribution du fonds d’aides municipales

15. Avis du Conseil Municipal sur le transfert d’office du passage prive reliant la rue Jean Jaurès et la rue Eichenberger dans le domaine public communal

16. Plan local d’urbanisme – prescription de la révision générale

17. Règlement de cotisations

18. Cession de clichés de la photothèque municipale

19. Approbation d’une charte de prêt des liseuses électroniques du Palais de la Médiathèque

20. Fixation du tarif des places pour la représentation d’un spectacle en avant-première

21. Partenariat entre la Ville de Puteaux et l’Education Nationale relatif aux ateliers artistiques proposés en milieu scolaire

22. Avenant n°1 à la convention de résidence musicale entre la Ville de Puteaux et le collectif Projet Bloom

23. Adoption de la convention de financement du relais d’assistants maternels par le département des Hauts-de-Seine

24. Fixation de l’indemnité forfaitaire complémentaire pour élection

25. Modification de taux de promotion pour les avancements de grade

26. Maintien à titre individuel des montants du régime indemnitaire attribué aux bénéficiaires de l’indemnité d’exercice des missions des préfectures au personnel de la commune de Puteaux 27. Modification du tableau des emplois permanents

28. Création du régime indemnitaire des médecins territoriaux - création d’un taux de vacation pour les psychologues et les médecins à compétence

29. Convention d’objectifs entre la ville de Puteaux et l’association « Société d’art musical Les Saisons » pour 2013/2014

30. Attribution d’une subvention exceptionnelle à l’association UNICEF France dans le cadre du passage du typhon « Haiyan » sur Les Philippines

31. Attribution d’une subvention à l’association nationale de l’Ordre national du mérite (section Hauts-de-Seine)

32. Attribution d’une subvention à l’association « Les petits bonheurs » dans le cadre de la journée de la lutte contre le sida

33. Versement auprès de l’institut Alfred Fournier des recettes et dons perçus suite à l’organisation de manifestations dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le Sida

34. Versement du produit lié à l’organisation de la course rose et attribution d’une subvention complémentaire à l’association La Ligue contre le cancer

35. Versement des recettes et dons perçus dans le cadre du téléthon auprès de l’association française contre les myopathies

36. Versement du solde des subventions municipales aux associations sportives de Puteaux et acceptation des avenants aux conventions d’objectifs

37. Décision modificative n°1

38. Admission en non-valeur de créances irrécouvrables

39. Dispositions budgétaires applicables avant le vote du budget primitif 2014 – budget principal

40. Dispositions budgétaires applicables avant le vote du budget primitif 2014 – budget annexe du restaurant administratif.


Pour une rue ou une place Nelson Mandela à Puteaux

AVT_Nelson-Mandela_9907

Lors du prochain conseil municipal de Puteaux, la semaine prochaine (date non encore communiquée par la municipalité !), à l'initiative d'EELV, l’opposition déposera un vœu pour conjuguer localement, l’hommage planétaire rendu au prix Nobel de la Paix, Nelson Mandela :

Le 5 décembre dernier, le Président Nelson Mandela décédait et laissait orphelins toutes celles et tous ceux qui, de son emprisonnement à la prison de Robben Island à sa libération en février 1990 et jusqu’à son élection comme chef d’état en 1994, ont ressenti, comme les milliers de Sud Africains noirs sous le régime de l’apartheid ce besoin de justice et d’égalité entre les races; sujet au combien d’actualité, malheureusement, en ces temps d’affrontements et de violences verbales politiques et inter communautaires en France.

Ayant reçu le Prix Nobel de la paix en 1993, mais également plus de 250 distinctions sur plus de 40 ans venant de tous les pays du globe pour son combat contre la ségrégation et pour son rôle à la tête de son pays, l’Afrique du Sud alors encore largement divisé, le Président Mandela a réussi, une fois décédé ce que personne n’avait réussi jusque là : Figer le monde pour une minute de recueillement respectée jusqu’en Syrie pourtant en guerre et réunir, cote à cote, 4 présidents des USA et 2 présidents Français, François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Faisant taire les extrémistes de tous bords qui, lors de sa détention n’ont jamais caché leurs critiques envers ce militant de l’ANC, Nelson Mandela, une fois mort, devient une référence éternelle pour la paix dans le monde et un modèle de fraternité pour les générations présentes et à venir.

Beaucoup de villes importantes vont étudier la proposition de nommer une rue, une place du nom de ce grand Monsieur; pour les 27 ans passés en prison, pour avoir prôné la non violence et pour avoir sacrifié sa vie et même sa famille pour l’avenir de son pays et les rapports entre races, nous vous demandons de proposer au conseil Municipal de baptiser une rue ou une place de Puteaux du nom de Nelson Mandela.


Gabegie : les dépenses décidées ce mois-ci par le maire de Puteaux

Publié sur le site de Christophe Grébert :

fête 14 juillet, puteaux

Comment le maire de Puteaux engage 3 millions d'euros de dépenses sans vote ! Lors de la séance du conseil municipal du 26 septembre 2013, Joëlle Ceccaldi a transmis aux élus une liste de marchés publics passés par elle sans vote du conseil. Tous ces chiffres sont consultables dans le dossier "communications" :

- Réfection de la fontaine de l'Hôtel-de-ville : 173.240 euros,
- Un concert de la fête des guinguettes le 22 juin sur l’île : 55.000 euros,
- Le carnaval : 105.300 euros, dont 7.600 euros pour la location de canons à confettis,
- Imprimerie municipale : 450.000 euros pour une imprimante grand format, un système de découpe et une presse numérique couleur,
- Travaux supplémentaire pour le Hall des sports : 224.000 euros,
- Achats pour le nouveau Conservatoire : mobilier en bois Boitibois 72.000 euros, Boistech 240.500, système et logiciel de contrôle d’accès : 168.000 euros,
- Réalisation de fresques pour le parking du nouveau Conservatoire : 38.400 euros,
- Feu d’artifice du 14 juillet : 55.000 euros,
- Illuminations de Noël : 600.000 euros à Blachère/Adage,
- Pour le nouveau restaurant "La Serre" : 392.300 euros pour le système de chauffage et de climatisation (réaliser un restaurant dans une Serre nécessite en effet un sacré système de climatisation ... quelle belle idée écologique !!!!!),
- "Optimisation" du réseau de vidéosurveillance : 840.000 euros à Cofely Ineo Infracom,
- Trompe l’œil sur les armoires électriques : 48.000 euros,
- Nouveau mobilier pour la piscine : 158.000 euros,

TOTAL : 3 MILLIONS d'EUROS.

3 millions d'euros, cela fait 130 euros de dépenses publiques par famille putéolienne engagées directement par le maire, sans vote du conseil municipal. C'est la moyenne pour chaque conseil. Sachant qu'il y a 6 conseils municipaux par an, ce sont donc 800 euros par famille que le maire de Puteaux dépense chaque année sans véritable contrôle démocratique. C'est pourquoi, malgré la grande richesse de notre ville grâce à La Défense, nous payons des impôts bien supérieurs à Courbevoie et Neuilly.
Christophe Grébert

(photo : feu d'artifice, Puteaux, Flickr)