Conseil 2012 Flux

Escalator, parking et procédure : 3 questions au maire de Puteaux (conseil du 28 novembre 2012)

6a00d8341c339153ef013484b85b95970c-800wi Voici les 3 questions orales qu'Alternance Puteaux, le groupe des élus MoDem, EELV et indépendants, posera au maire lors de la séance du conseil municipal du mercredi 28 novembre 2012 :

- Etienne demande :

Au regard de l'absence de communication à  ce sujet, j'aimerai connaître les raisons précises pour lesquelles l'escalator menant du Boulevard Richard Wallace à la gare, reste en panne depuis plus d'un mois.
Les services techniques de la mairie n'ont ils pas les moyens de faire procéder aux réparations nécessaires ou à son remplacement ?
A l'heure où des dépenses somptuaires et inutiles sont engagées en permanence par la municipalité,  notre quotidien doit-il être ignoré à ce point ?

- Didier demande :

 Je suis abonné au parking Rue Godefroy et choqué que plus de 15 jours après la pose des nouvelles barrières et caisses de paiement l'accès soit toujours gratuit.
Cela a 2 conséquences :
 - un manque à gagner pour la commune,
 - un encombrement du parking où il devient de plus en plus difficile de trouver de la place.
 Question : quand tout cela va t-il être remis en ordre et quand les abonnés que nous sommes vont recevoir leur nouvelle carte ?

- Un Putéolien demande :

Comme mes 3 frères et soeurs, j'ai été amené pour un acte notarié à faire certifier ma signature en mairie. Je m'interroge sur la procédure putéolienne :
Vous signez le document devant un employé municipal qui note votre identité à partir  de votre passeport ou carte d’identité. Le document ne vous est pas rendu de suite. Il est transmis en mairie et vous devez revenir le lendemain pour le retirer.
A qui sont transmis les documents au sein de la mairie ? Quel est l'objectif de cette démarche ? Y-a-t-il archivage des documents ?
Pour mes 3 frères et soeurs, à PARIS 7, PARIS 12 et FONTAINEBLEAU, la présentation au guichet a suffit et en 3 minutes, ils avaient leur signature certifiée.

L'opposition de Puteaux réclame la publication d'un sondage d'opinion payé par la ville

CsaEn octobre, des centaines de putéoliens ont reçu un coup de fil de l'institut de sondage CSA pour leur demander ce qu'il pensait du maire UMP de Puteaux et de sa politique. Une enquête commandée et payée par la ville 22.800 euros... Lors du conseil municipal, mercredi 28 novembre 2012, le groupe d'opposition "Alternance Puteaux" présentera un voeu pour réclamer la publication immédiate des résultats de ce sondage financé par les putéoliens.

Voici le texte du voeu :

"Au mois d'octobre, la municipalité de Puteaux a fait réaliser par l'institut CSA une enquête d'opinion. Ce sondage, financé sur le budget de la ville, et donc par les contribuables putéoliens, comprend notamment des questions sur la cote de confiance de l'exécutif municipal et mesure la popularité de sa politique. Compte tenu de l’intérêt qu’ils présentent pour l’ensemble des habitants de la ville, les résultats obtenus ont vocation à être largement diffusés via les organes d’information officielle de la Municipalité. Personne ne comprendrait qu’il en soit autrement. Nous demandons par conséquent la publication de l'intégralité de cette étude dans le prochain magazine municipal "Puteaux Infos" (janvier 2013), ainsi que dès maintenant sur le site Internet de la Ville".


1 million d'euros de plus pour les fêtes de fin d'année à Puteaux

2081498238_6399903f84Un an et demi avant l'élection municipale, c'est la mobilisation générale à la mairie UMP de Puteaux : le maire ne sait plus où donner du clientélisme. Les fêtes de fin d'année s'annoncent très dépensières. Lors du prochain conseil municipal, mercred 28 novembre, Joëlle Ceccaldi va inscrire 1 million d'euros de plus aux dépenses de Noël et du Nouvel an.

- le maire commande 25.000 cartes de Vœux 2013 sur le thème de « La Forêt Enchantée ». A 5,16 euros la carte, cela reviendra à 129.000 euros !

- le maire commande une patinoire à la société Elexpo, pour l'opération "Puteaux en neige" du 1er décembre au 27 janvier. Après négociation sur le prix, la ville a obtenu de la société la fourniture gratis d'un ours polaire en led (sic). Coût : 787.000 euros.

- Pour faire des cadeaux supplémentaires aux enfants, le maire augmente de 50.000 euros le budget de la caisse des écoles.

Total des dépenses supplémentaires qui seront annoncées lors du conseil du 28 novembre : 966.000 euros.

A cela il faut ajouter le budget cadeaux (plusieurs centaines de milliers d'euros), les illuminations (540.000 euros cette année), les innombrables dîners et cocktails organisés à l'Hôtel-de-ville (plusieurs centaines de milliers d'euros), le repas du CCAS aux Pyramides de Port-Marly (encore plusieurs centaines de milliers d'euros).

A tout cela, ajoutons un sapin de 20 mètres devant la mairie... pour un coût de 5.000 à 10.000 euros.

En tout, environ 4 millions d'euros seront dépensés par la ville pour ces fêtes 2012/2013, soit 90 euros par habitant (bébés inclus).

LE PARISIEN EN PARLE : PUTEAUX SORT SES MILLIONS (SAMEDI 1ER DÉCEMBRE)

Le problème est qu'à Puteaux, il y a ceux qui ont des cadeaux et ceux qui n'ont droit à rien. Un bon maire, c'est un maire qui travaille pour l'ensemble de la population, pour l'intérêt général, et pas pour une clientèle. Tout cet argent, c'est celui de la collectivité. Il ne sort pas de la poche du maire. C'est à chacun qu'il doit revenir. Meilleure gestion des dépenses, réduction des impôts et plus juste répartition devront être les priorités de la future nouvelle majorité.

(photo : archives, Flickr)


Posez une question au maire de Puteaux, lors du prochain conseil municipal

1495163529_ca7dc23000 Un conseil municipal aura lieu à Puteaux mercredi 28 novembre 2012.

A la fin de la séance, les élus du groupe d'opposition "Alternance Puteaux" poseront 3 questions au maire. Celui-ci devra y répondre publiquement. C'est maintenant une tradition, les questions de notre groupe sont celles de Putéoliens. L'objectif est de faire entendre la voix des citoyens au sein du conseil municipal.

Envoyez-nous votre question à : christophe@grebert.net

(photo : Flickr)