Commerces Flux

Vos meilleurs restos de Puteaux en 2019

Le meilleur resto de puteaux

En avril, dans Puteaux infos, je vous ai demandé de me signaler  vos meilleures adresses de restaurants à Puteaux. Vous avez été plus de 150 à me répondre par courriel et sur les réseaux sociaux. Voici, ci-dessous, les résultats de cette mini-consultation.

Précisions : Il s'agit d'une consultation informelle. Cette liste n'est pas exhaustive. J'ai indiqué les restos cités par au moins 5 d'entre-vous.
Ce sont vos préférences 2019. L'année prochaine, on recommence et tout pourra changer !

1.  Perle de l'Ecailler
poissons & fruits de mer
46 Rue Voltaire

2. O Petit Club
cuisine africaine
14 Boulevard Richard Wallace

3. Cantine
bistrot
9 Boulevard Richard Wallace

4. Saint Sert
cuisine française
3 Rue Roque de Fillol

5. Breizh Cozy
créperie
93 rue Voltaire

6. O Thaï
cuisine thaïlandaise
40 Rue Jean Jaurès

7. Saperlipopette
cuisine française
24 Rue Mars et Roty

8. Flore
brasserie
108 Rue Jean Jaurès

9. Escargot
cuisine française
94 Rue Sadi Carnot

10. Angevin
bistrot
2 Boulevard Richard Wallace

11. Pooja
cuisine indienne
24 Rue des Bas Rogers

12. Cinquième 7
cuisine française
Allée de l'Écluse

13. Huguito
cuisine latine
76 rue Victor Hugo

14. Avellino
cuisine italienne
4 Boulevard Richard Wallace

15. Fontanella
cuisine italienne
9 Place de l'Église

16. Miloca
cuisine brésilienne
8 Square Léon Blum

Bravo au restaurant "La Perle de l'Ecailler" qui a rassemblé le plus de votes et de commentaires positifs : "Très bon rapport qualité prix, et un excellent restaurant de produits de la mer à Puteaux". "Délicieux et accueil charmant". "Très bon restaurant, produits toujours hyper frais, ambiance et cadre sympa prix correct." "Grande fraîcheur et accueil sympathique". "Des produits frais de grande qualité et un accueil chaleureux de Sébastien et Frédérique". "Une équipe dynamique ! très bon rapport qualité/prix avec d'excellents produits de la mer à déguster avec de très bons vins". "Des fruits de mer excellente qualité que des produits frais, poissons, crustacés, huîtres d'exception et de très bon desserts à tester vous ne serez pas déçu".


Un restaurant Big Fernand va ouvrir au pont de Puteaux

IMG_3173

La chaîne de restaurants Big Fernand arrive dans le centre de Puteaux : le café Le Wallace, sur le boulevard Richard Wallace, a fermé et sera bientôt remplacé par un "Atelier du hamburgé".

Big Fernand est spécialisé dans le hamburger. Je n'ai jamais essayé, mais on me dit que c'est plutôt bon et sympa, quoiqu'un peu cher : 15 euros pour un hamburger, une frite et une boisson. 20 euros avec un dessert.

La marque compte déjà une douzaine d'adresses sur Paris et sa région, dont Neuilly et... Puteaux, au métro Esplanade de la Défense, sur le cours Michelet.


Pas de tatoueur à Puteaux ! La maire empêche l'ouverture d'une boutique de tatouage

Collin

Au mois d'août, la municipalité de Puteaux a préempté le bail commercial d'une boutique au 6 rue Collin. Selon le site votreputeaux, il s'agissait d'empêcher l'ouverture à cette adresse d'une activité de tatouage.

La maire ne voulant pas en centre ville de salon de tatouage, activité trop vulgaire selon elle sans doute, la municipalité a dépensé 20.000 euros pour racheter ce bail et paye un loyer mensuel de 1.200 euros en attendant de trouver un repreneur "sélectionné" et "approuvé". La question sera abordée lors du prochain conseil municipal, vendredi 14 octobre (question 23 de l'ordre du jour).

"Un tatoueur s'est installé près de chez nous il y a 2 ans. Nous avons survécu", s'en amuse un habitant de la tour France.

Afin de balayer toute critique sur cette interdiction d'installation d'un commerce dans le vieux Puteaux, la majorité municipale s'engage à sélectionner à la place une activité liée à la "petite enfance".  C'est un grand classique de la manipulation communale : dès que vous menez une opération injuste, dite que c'est au profit des enfants, ça passe plus facilement.

Dépenser 20.000 euros d'argent public dans le rachat d'un bail commercial, parce que la maire ne veut pas de tatoueur dans le centre ville... Il faudrait faire comprendre à Joëlle Ceccaldi qu'elle n'est pas la reine de Puteaux et qu'elle ne peut pas tout faire avec notre argent. Mais au fait qu'a-t-elle contre les tatoueurs ?
Christophe Grébert 

(photo : google)