Arbres Flux

La ville de Puteaux parmi les moins vertes des Hauts-de-Seine : 31e sur 36

Capture d’écran 2020-02-03 à 12.57.47

Notre ville est l'une des moins vertes du 92. Sur les 36 communes des Hauts-de-Seine, Puteaux arrive seulement à la 31e place pour son taux de surface végétalisée, selon les données du cadastre publiées sur le site Open Data départemental.

Avec 21% de taux de végétation, Puteaux arrive loin derrière les communes voisines : Nanterre 29,5%, Suresnes 32,8%, Neuilly 31,6%.
Même la commune de Courbevoie, pourtant très bétonnée, est devant nous, avec 21,5% de taux de végétation.
Seules 5 communes dans le 92 présentent un taux inférieur au notre, dont Boulogne-Billancourt (19,7%) et Levallois-Perret (14,5%). Joëlle Ceccaldi prenant souvent exemple sur Patrick Balkany, on s'inquiète qu'un tel maire puisse continuer à diriger notre ville.

Cela n'empêche par la maire de Puteaux d'affirmer dans un trac distribué sur le marché ce week-end que Puteaux est "un écrin de verdure aux portes de Paris". Ce serait drôle, si son mensonge n'avait pas des conséquence sur notre cadre de vie et notre santé.

Capture d’écran 2020-02-01 à 22.46.57


A Puteaux, une famille = un arbre

Arbre

Lors du prochain conseil municipal de Puteaux, mi juin, nous ferons une nouvelle proposition pour développer la nature en ville et protéger la planète : 1 famille de Puteaux = 1 arbre.

Je vous soumets 2 idées : 

1 / "Adopter un arbre" :

L'idée est que chaque famille de Puteaux (une famille ici = un ménage, un foyer ou l'occupant d'1 logement) adopte un arbre existant ou à planter dans notre ville. Les familles se verront remettre un "certificat d’adoption" indiquant où est planté leur arbre. Elles pourront venir voir leur arbre grandir au fil des années.

Cette expérience a été menée au Grand Quevilly, en Normandie.

2/ "Devenir propriétaire d'un arbre" :

La ville de Puteaux achètera et offrira à chaque habitant la propriété d'un arbre (soit une forêt de 45.000 arbres) par l'intermédiaire d'une entreprise comme EcoTree.

Celle-ci s'occupe de la plantation des arbres et de leur entretien. Chaque propriétaire peut ensuite suivre la valorisation de son arbre, la quantité de CO2 absorbé, puis il perçoit les revenus de l'exploitation de son arbre. Ces revenus devront être réinvestis pour offrir des arbres aux nouveaux putéoliens (nouveaux nés et nouveaux arrivants) ou pour développer la biodiversité dans notre ville.

Que pensez-vous de ces 2 idées ? Merci de vos retours, avant la prochaine séance du conseil municipal qui aura lieu dans 15 jours.
Christophe Grébert


VIDEO du conseil de Puteaux : nous proposons de protéger les arbres de notre ville

32860171_10209583988956482_1940476283146207232_oLors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 21 juin 2018, nous avons proposé de protéger les arbres de la ville, après avoir remarqué que des arbres en bonne santé étaient souvent coupés. La majorité municipale a malheureusement voté contre notre voeu. Voici le texte de notre intervention : 

Au mois de mai, dans le quartier Petitot, en haut de Puteaux, la municipalité a fait tronçonner 11 beaux arbres. La protection des arbres est pourtant un impératif citoyen et moral, compte tenu de la bétonisation et de la pollution de l'air croissantes.  C'est pourquoi nous présenterons le voeu suivant "pour protéger les arbres de notre ville" :


"La ville de Puteaux s'oppose à l'abattage des arbres sur son territoire et affirme que si un arbre doit être coupé par nécessité, alors, pour compenser, au moins 2 nouveaux arbres seront plantés".