Les Ceccaldi de Puteaux échappent à un procès pour corruption dans l'affaire de la chaufferie de la Défense
Vous pratiquez le vélo à Puteaux ? Exprimez votre ressenti

Mobilisation des parents d'élèves de l'école des Bergères de Puteaux

Capture d’écran 2019-09-16 à 18.07.14

Après les parents d'élèves de l'école communale Jacotot, c'est au tour des parents d'élèves de l'école des Bergères, sur le haut de Puteaux, de se mobiliser. Selon eux, leurs enfants sont "sacrifiés" depuis le début de l'année scolaire. Ils pointent l'absence de professeurs titulaires et des classes surchargées. Ils appellent à un rassemblement devant l'établissement jeudi 19 septembre à 8h15.

Voici leur communiqué : 

Surcharge des effectifs en classes, absence de poste pérenne en classes : nos enfants sacrifiés aux Bergères !

PARENTS D’ELEVES, REJOIGNEZ-NOUS JEUDI 19 MATIN A  8:15 
POUR DEMANDER DES CONDITIONS DIGNES DE SCOLARITE POUR NOS ENFANTS !

Une nouvelle école a ouvert à Puteaux en septembre 2018 avec environ 230 élèves pour 9 classes (26 élèves par classe en moyenne). Un an après, plus de 100 élèves supplémentaires sont inscrits en élémentaires et 80 en maternelle dans cette école. Cette explosion des effectifs a de multiples origines : modification de la carte scolaire, nombre de dérogations importantes demandées par des parents d’élèves et acceptées par la mairie, arrivée progressive d’habitants dans la nouvelle ZAC des Bergères…

L’académie avait en fin d’année dernière prévu 11 classes en élémentaire et 2 classes en maternelle, ce qui aurait porté la moyenne en classe à plus de 33 en élémentaires et 39 en maternelles ! Face à cette situation intenable pour nos enfants et le personnel enseignant, deux classes ont été ouvertes à titre provisoire (une en maternelle, une en élémentaire dans une classe double niveau CE1/CM2) sans qu’il n’y ait de poste de titulaires prévu à la rentrée. Le surcroit d’effectif était pourtant tout à fait attendu. L’Académie elle-même l’admet.

Trois semaines ont passé depuis la rentrée et, à ce jour, force est de constater que la situation est plus que préoccupante pour les enfants. Même si elle acté leur existence définitive, l’académie n’a toujours pas indiqué aux parents d’élèves de solution pour les élèves d’une des deux classes ouvertes sans affectation pérenne de postes. Une autre classe dont la création avait été entérinée par l’académie dès l’année dernière se retrouve également sans professeur titulaire. Les effectifs dans les autres classes sont par ailleurs extrêmement importants avec de nombreuses sections à 30 élèves.

Les élèves se retrouvant dans la classe élémentaire sans titulaire ont le sentiment d’être complètement abandonnés par l’institution scolaire. Ils se retrouvent démobilisés dans un contexte où aucun projet pédagogique ne peut être porté en l’absence de titulaire à ce poste. Comment leur expliquer que la classe dans laquelle il se trouve demeure toujours dans une situation transitoire tandis que les autres classes s'inscrivent davantage dans une situation "au fil de l'eau"? 

Les parents d’élèves demandent dès maintenant l’affectation de professeurs titulaires dans les classes concernées. Au-delà, l’arrivée probable de nouveaux arrivants sur la ZAC au cours de l’année rend indispensable la création d’une nouvelle classe pour cette année dans un contexte où les classes sont déjà surchargées. Ils lancent une mobilisation et pétitions afin que leurs enfants puissent poursuivre leur scolarité dans des conditions acceptables.

Des parents d’élèves de l’école des Bergères à Puteaux

Contact : PE.ecole.bergeres@gmail.com

VOIR MON DOSSIER SUR LES ECOLES DE PUTEAUX

Commentaires