Puteaux est mal préparé à affronter la canicule, notre commune est un îlot de chaleur géant
Une association pour défendre la place du vélo à Puteaux

En pleine canicule, la municipalité Les Républicains de Puteaux mobilise ses moyens... pour une campagne sécuritaire

IMG_2508En pleine canicule, alors que de nombreuses personnes âgés et des enfants sont en danger dans des logements dégradés mal isolés surchauffés, la municipalité Les Républicains de Puteaux a décidé de lancer sa campagne électorale, pile à ce moment là, en distribuant un tract sur le commissariat de police dont l'activité se réduit depuis des années.

20 employés municipaux ont été mobilisés durant 4 jours pour distribuer des tracts dans toute la ville, alors qu'ils auraient du être affectés à la surveillance des personnes isolées et vulnérables qui sont en danger immédiat !

Par ailleurs, la municipalité polémique sur la fermeture partielle du commissariat de police, quelques mois avant les élections municipales, alors que la situation est connue depuis plusieurs années. La preuve : Lors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 14 décembre 2017, j'ai interpellé le maire sur le mauvais état du commissariat de police et réclamé la rénovation de ces locaux. La maire a refusé !

On notera aussi que : 

  • 2 bureaux de Poste ont fermé dans notre ville. La municipalité Les Républicains n’a rien dit,
  • Le centre de la Sécurité sociale a fermé. La municipalité n’a rien dit,
  • Elle se réveille pour défendre les services publics à quelques mois de l'élection municipale ? C'est bien. Mais à ce moment là pourquoi a-t-elle refusé de rénover notre commissariat, afin d'encourager le ministère de l'intérieur à y conserver sa pleine activité et ses effectifs ?

Pour améliorer la sécurité de proximité des Putéoliens, nous avons fait des propositions depuis 5 ans. La municipalité ceccaldiste a SYSTÉMATIQUEMENT repoussé ces solutions concrètes qui offrent une alternatives à la concentration des bureaux de la police nationale sur le quartier de Paris la Défense. On peut donc considérer que cette campagne lancée aujourd'hui n'est qu'électoraliste. Car, lorsqu'on est aux responsabilités, on n'attend pas la veille des élections pour agir !
Christophe Grébert

Commentaires