Les runners franciliens, connectés à Strava, adorent l'ile de Puteaux
La ville de Puteaux a fait construire une crèche sur un terrain... inconstructible

Travaux rue Rouget de Lisle à Puteaux : une rue pavillonnaire aménagée comme une autoroute

IMG_0510

La rue Rouget de Lisle à Puteaux est une rue pavillonnaire qui longe la voie ferrée. Elle est en travaux depuis plusieurs mois. La chaussée et les trottoirs ont été refaits et re-modifiés en cours de route. Des habitants m'ont invité à venir voir, tant ce chantier leur paraissait mal conçu et anormalement long.

Ce qui est amusant, c'est qu'en arrivant dans la rue, je tombe nez-à-nez sur l'ancienne directrice de l'urbanisme de la ville de Puteaux. Celle-ci - toujours employée au cabinet de la maire de Puteaux - habite le quartier. On pouvait donc s'attendre à ce que la rénovation de cette rue ait été particulièrement soignée. 

Effectivement, les matériaux pour les trottoirs et les bordures sont parmi les plus chers. Mais ce qui m'interpelle en premier n'est pas là.

IMG_0526

La rue - longeant la voie ferrée - est naturellement toute droite. Une ligne droite en sens unique où la limitation de circulation à 30km/h était difficile à faire respecter. Or, cette rénovation est faite pour l'automobile : une même ligne droite qui permettra aux automobilistes les plus imprudents de foncer sans retenue, des emplacements nombreux pour stationner sa voiture... Mais rien pour le vélo : ni piste cyclable, ni stationnement sécurisé.

IMG_0517

Des barrières, des grosses bordures... pour bien séparer l'espace entre les autos et les piétons. C'est une véritable "autoroute". Un aménagement approprié aurait pu permettre de casser cette impression de voie autoroutière, afin d'amener naturellement les automobilistes à circuler paisiblement dans cette rue de maisons familiales et de petits immeubles.

IMG_0506
Je demande à plusieurs habitants s'ils ont été consultés avant le lancement des travaux, pour donner leur avis entre différents scénarios d'aménagement ? Ils me disent qu'une réunion a effectivement été organisée par la mairie, mais à un horaire qui ne leur permettait pas d'y assister. La consultation n'a donc pas été réelle.

IMG_0524
Ces riverains s'interrogent sur ce qui semble avoir été des travaux mal préparés. Il a fallu défaire et refaire plusieurs fois ce qui avait été fait, me dit un habitant. Ce chantier ,qui ne devait durer que quelques semaines, se prolonge depuis des mois, occasionnant des nuisances bien plus grandes qu'attendues. C'est malheureusement une triste habitude à Puteaux. Cela engendre des surcoûts et donc un gaspillage d'argent public énorme.

Je demanderai à la municipalité de me dire quel était le coût prévisionnel de ce chantier et quel est son prix définitif, considérant qu'il faudra revoir son aménagement dans le futur pour l'adapter aux nouveaux modes de déplacement en ville ! Quelle est l'expression déjà ? "Ni fait, ni à faire" ?
Christophe Grébert

J'ATTENDS VOS REMARQUES SUR CET ARTICLE, AFIN DE LE COMPLÉTER OU D'EN DONNER UNE SUITE.

Commentaires