La bétonisation de l'île de Puteaux se poursuit : la ville va y créer 45 places de parking supplémentaires
Travaux rue Rouget de Lisle à Puteaux : une rue pavillonnaire aménagée comme une autoroute

Les runners franciliens, connectés à Strava, adorent l'ile de Puteaux

IMG_0572

Selon l'application Strava, la piste de l'ile de Puteaux est l'un des spots les plus fréquentés par les coureurs franciliens connectés.

Strava est un réseau social qui permet aux passionnés de course et de cyclisme de se connecter entre eux, de partager  leurs parcours géolocalisés et leurs performances. 

L'application vient de publier une étude sur les parcours préférés de ses utilisateurs en Ile-de-France durant l'année 2018. Dans les Hauts-de-Seine, la piste sur l'île de Puteaux est parmi les "segments" les plus fréquentés par les coureurs à la recherche d'un endroit calme pour courir et performer, dans un secteur très urbanisé.

Voilà une étude qui illustre une nouvelle fois les besoins de la population de nos villes : des endroits aménagés, proches des bureaux et des habitations, pour se détendre et faire du sport.
L'île de Puteaux est un endroit idéal pour cela.
Encore faut-il que nous préservions ce lieu de toute bétonisation. Ce n'est malheureusement pas le choix de la municipalité de Puteaux qui envisage d'y construire 45 nouvelles places de parking, tout en dépensant 12 millions d'euros pour une passerelle piétonne reliant l'ile à la ville (on cherchera la logique entre ces 2 décisions).
Si nous devenons un jour majoritaire à la mairie de Puteaux, nous ferons de l'île un lieu de nature réservé aux promeneurs, aux cyclistes... et aux runners. Ces applications utilisant la géolocalisation sont très utiles : elles montrent aux élus et aux aménageurs ce que veut la population de nos villes.
Christophe Grébert

Commentaires