Conseil municipal de Puteaux : Nadine Jeanne, le retour
L'ascenseur fantôme du quartier Boieldieu à Puteaux

VIDEO : à Puteaux, les seniors sont soumis à des "quotas"

6a00d8341c339153ef01b8d2c06cd7970c-800wiLors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 14 décembre 2017, l'élue d'opposition Nadine Jeanne a interrogé la maire sur les "quotas" fixés par la municipalité pour l'obtention de la carte "Puteaux Senior" qui permet d'accéder aux manifestations organisées par le CCAS (centre communal d'action sociale) et de recevoir les fameux cadeaux de la mairie (cette année, un pèse-personne).

En effet, cette carte - en principe accessible à toutes les personnes de 65 ans et plus et aux personnes handicapées disposant d'une carte d'invalidité de +80% - est limitée à 2.600 exemplaires "pour des raisons de sécurité et de gestion", a expliqué la maire.
Le club 102, qui propose des activités aux personnes âgées, serait aussi limité à 900 personnes.

En tant qu'administrateur du CCAS, je constate à nouveau que la gestion municipale en faveur des personnes âgées et aux handicapés est extrêmement floue et souvent injuste. Des personnes de 65 ans et plus sont exclues du système, quand d'autres moins âgées ont droit aux avantages de la municipalité.
Je ne crois pas que le principe "premier arrivé, premier servi" et que la liste d'attente décrite par la maire soient une réalité.
Ses explications en séance montrent plutôt, s'il en était besoin, que le système putéolien est d'abord clientéliste et que la solidarité communale est accordée de manière subjective.

Ce système de "quotas" ne s'explique que par la volonté de la municipalité de pouvoir choisir à qui elle "fait plaisir".
Notre ville est si riche que nous devrions permettre à toutes les personnes âgées, isolées, pauvres ou handicapées de bénéficier de services et d'activités selon leurs moyens.
Christophe Grébert

(photo mairie de Puteaux : repas de Noël du CCAS)

Commentaires