Posez une question au maire de Puteaux
Tribune : nos propositions pour les Seniors de Puteaux

Violence et racisme à l'Office HLM de Puteaux

51555360_591bc3a7cf_zEncore une affaire à l'office HLM de Puteaux : un employé de l'OPH de confession musulmane a déposé plainte après avoir été agressé et menacé avec une hache par un autre employé. L'agresseur n'a subi aucune sanction de sa hiérarchie suite à ces actes graves.

L'agression remonte au 21 septembre. Ce jour là, des employés de l'office assistent à une violente dispute entre 2 de leurs collègues. L'un essaye d'étrangler l'autre, le poursuit et le menace avec une hache au motif que le second aurait retirée une affiche collée sur le vestiaire du premier.

L'affiche en question est une photo représentant un homme en train de prier à genoux et sur le dos duquel se tient un cochon ! Le montage est accompagné du commentaire suivant : "C'est toi qui voulait niquer la France ?". Cette affiche raciste ressemble à celles circulant habituellement sur les réseaux internet d'extrême droite.

"Cette affiche a été placardée plusieurs fois par Monsieur T. sur son vestiaire dans les locaux de l'office, malgré les demandes de son chef de la retirer", témoigne un employé de l'OPH. Après les faits, la victime a obtenu 5 jours d'ITT et l'agresseur a simplement pris quelques jours de congés. Joëlle Ceccaldi, maire de Puteaux et présidente de l'office, n'envisagerait qu'un blâme contre lui. L'agression et l'affiche contreviennent pourtant lourdement au principe de neutralité et de discrétion appliqué aux fonctionnaires, ainsi qu'au règlement intérieur de l'OPH qui stipule qu'"en cas de faute grave commise par un agent, l'auteur de cette faute peut être suspendu sans délai en attente de la saisie du conseil de discipline".

La présidente de l'OPH a-t-elle l'intention de protéger l'auteur d'un acte aussi grave ? Il est à noter que l'avocat qui représente Monsieur T. est le fils d'une personne proche du maire de Puteaux et militante locale du parti Les Républicains.
Christophe Grébert

Commentaires