Mais à quoi servent les adjoints au maire de Puteaux ? En conseil, ils restent le plus souvent silencieux
La ville de Puteaux va créer un musée sur son histoire. Ce sera le 3e...

Les tarifs des cantines et d'autres services de Puteaux vont augmenter pour certaines familles

Majoration

Puteaux est riche, pourtant elle va faire payer encore plus les familles. Lors du conseil de Puteaux du 8 avril, la mairie a décidé de mettre en place un nouveau système de tarification de ses services basé sur les revenus. L'opposition, qui défend depuis des années l'application du quotient familial, a approuvé cette modification, tout en réclamant une baisse globale des tarifs, ou qu'au minimum il n'y ait de hausse pour personne. La majorité a refusé de s'engager sur ce point. Et la maire a finalement avoué que les tarifs augmenteraient pour une partie des familles putéoliennes.

Bouchra Sirsalane, élue Modem, a défendu un amendement en faveur de la suppression de la majoration de 100% appliquée en cas d'inscription à -48h dans les cantines scolaires. Cette majoration, explique l'élue, pénalise surtout les mères isolées à la recherche d'un emploi. Cet amendement a malheureusement été repoussé comme les autres par la majorité municipale LR :

Amendement : annulation majoration inscription tardive (pause méridienne, accueil de loisirs) REJETE PAR LA MAJORITÉ

Madame le Maire,
Vous avez décidé de revoir le calcul de ses tarifs, c’est une bonne chose. Or, vos services pénalisent les familles qui inscrivent tardivement leurs enfants à la cantine (moins de 48h) et aux accueils de loisirs (moins de 15 jours) d’une majoration (le double du tarif).
Je vous rappelle que de nombreuses familles vivent en dessous du seuil de pauvreté, notamment des mères célibataires sans emploi.
Par exemple: Lorsqu’elles doivent se rendre à un entretien d’embauche, elles devront régler 10, 92 € pour une journée (2,82 € pour la cantine et 8.10 € pour l’accueil de loisirs) alors que leur reste à vivre est de moins de 5 € par jour (en dessous de seuil de pauvreté). C’est un effort financier énorme pour elles.
En signant la convention avec l’Unicef “ville amie des enfants”, la ville s’engage à lutter contre la pauvreté. La ville ne peut pas pénaliser des familles en situation sociale précaire.
La ville peut supporter ces pertes (quelques euros).
Il est demandé aux membres du conseil de voter l’annulation de cette majoration appliquée aux familles qui inscrivent leurs enfants au delà du délai institué par les services de la ville.  
Bouchra Sirsalane

LA MAIRE AVOUE EN SEANCE QUE POUR CERTAINES FAMILLES, LE NOUVEAU SYSTÈME DE CALCUL VA PROVOQUER UNE AUGMENTATION DES TARIFS :

MP3 Cantine et autres services en hausse 

La municipalité a décidé de mettre en place une sorte de quotient familial pour les tarifs municipaux. Nous le proposions dans notre projet municipal. Mais nous voulions aussi diminuer les tarifs pour tous : "Diminuer les tarifs des activités et des services municipaux, sur la base du quotient familial, pour que chacun puisse en profiter quel que soit son niveau de revenu". (http://puteaux.typepad.com/files/programme-le-rassemblement.pdf page 5). Or, la municipalité ne s'engage pas sur l’évolution des tarifs. La maire a même affirmé en séance qu'il y aurait des hausses pour certaines familles. Nous souhaitons nous qu'il n'y ait de hausse pour personne, considérant le formidable gaspillage d'argent public produit par le clientélisme du maire de Puteaux.
Christophe Grébert

Commentaires