Procès Canard : la maire LR de Puteaux a déposé plainte... pour rien
Bibliographie des Ceccaldi-Raynaud (chapitre 8) : "Le destin de Brutus"

Les tarifs du conservatoire de Puteaux multipliés par 4 pour les "non résidents"

9439346066_ec73f35cf0_zA force de gaspillages, la mairie de Puteaux est-elle à court d'argent ? En cette rentrée, tous les tarifs municipaux sont en effet augmentés. Dernier exemple : les tarifs du conservatoire explosent pour les non Putéoliens.

Fin septembre, alors que les inscriptions pour l'année 2015-2016 étaient déjà faites, la maire a signé un arrêté modifiant les tarifs pour les "non résidents". Ainsi, le "parcours de perfectionnement", qui coûtait 300 euros à la rentrée 2014, est passé à 1.200 euros cette année. Le quadruple !

"Les effets sont dévastateurs. Les élèves du Conservatoire se voient obligés d’abandonner leur activité, alors qu’ils sont parfois engagés dans des cursus de plusieurs années. Certaines disciplines sont touchées de plein fouet : comment continuer à faire tourner un orchestre s’il manque la moitié des instrumentistes ?", explique l'opposition.

Depuis plusieurs années, les Putéoliens constatent eux aussi une hausse des tarifs municipaux. Une 1ère inscription au conservatoire de musique ou de danse coûtait 138 euros en 2009, 184 euros en 2013 et 200 euros en 2015, soit une augmentation de 45% sur la durée d'un mandat.

Puteaux est riche. Ces augmentations folles sont donc injustifiables. Elles n'auraient pas lieu d'être si notre commune était bien gérée. C'était notre projet en 2014. Nous avions été les seuls à publier un budget prévisionnel sur la durée de la mandature qui garantissait des impôts et des tarifs stables.
Christophe Grébert

Commentaires