Previous month:
septembre 2015
Next month:
novembre 2015

octobre 2015

Bibliographie des Ceccaldi-Raynaud, maires de Puteaux de père en fille (chapitre 1) : "Enquête sur un homme de pouvoir"

51RF29CFMPL._SX287_BO1,204,203,200_L'histoire ou plutôt les histoires des Ceccaldi-Raynaud, Charles et Joëlle, ex-maire et actuelle maire de Puteaux, sont évoquées dans une dizaine de livres. Une bibliographie que je vous propose de compiler au cours des prochains jours.

Voici le premier livre sorti en 2006 aux Presses de la Cité signé par Frédéric Charpier : "Nicolas Sarkozy, enquête sur un homme de pouvoir".

Dans un chapitre intitulé "l'homme du 9-2", 4 pages évoquent le parcours de Charles Ceccaldi-Raynaud présenté comme l'un des "barons" des Hauts-de-Seine.

Extrait :  Téléchargement NicolasSarkozy-enquete-2006.pdf

Achetez ce livre : 

A suivre demain : un extrait de "9-2, le clan du président" d'Hélène Constanty et Pierre-Yves Lautrou


Un parking public... qui ne sera jamais ouvert au public à Puteaux

ParkinglorilleuxGASPILLAGE D'ARGENT PUBLIC. L'office HLM de Puteaux, avec le financement de la mairie, a réalisé pour 10 millions d'euros un jardin et un parking souterrain de 246 places dans la résidence HLM Lorilleux sur le haut de la ville. Ce parking qui devait être public ne le sera finalement pas.

Pourtant, tout a été prévu pour cela : bornes pour introduire le ticket, machines de paiement, digicodes aux accès piétons et panneau d’affichage du nombre de places libres…

Interrogée lors du conseil municipal d'octobre 2015, la maire de Puteaux et présidente de l'office Joëlle Ceccaldi a indiqué que finalement ce parking serait réservé aux seuls habitants de la résidence HLM Lorilleux à l'intérieur de laquelle le parking est construit. Des dizaines de milliers d'euros de matériel ont donc été dépensés pour rien : les machines de paiement et les panneaux d'affichage ne serviront jamais. Par ailleurs, la promesse de stationnements protégés faite aux habitants du quartier hors HLM n'est pas tenue.

Autre élément surprenant : la ville a financé la construction de ce parking via une subvention à Office HLM avant de lui racheter pour 2.337.000 euros HT toutes les places de stationnement afin de gérer leur commercialisation (voir ci-dessous, question 11 du conseil municipal du 30 septembre 2014).

Suivez bien : la commune se retrouve donc propriétaire de 246 places dans un parking restant la propriété de l'office HLM et qui seront intégralement réservées aux locataires de celui-ci, alors même que l'office a été tenue de financer, sur commande de la mairie, tous les équipements nécessaires pour en faire un parking pouvant accueillir des automobilistes de passage. L'office se retrouve de son côté avec un parking pour ses locataires mais dont les emplacements sont gérés (et attribués) par la commune. Allez comprendre la logique de cette opération : investissements inutiles et gestion croisée pour le moins trouble.

Parking-lorilleux-sept2014

Références : 

- Dossier du conseil municipal du 30 septembre 2014 sur le rachat des places de stationnement par la ville : Téléchargement Parking-lorilleux-sept2014.pdf

- MARCHÉ PUBLIC pour la construction d'un parking souterrain rue Charles Lorilleux

- Projet de l'architecte DGM :  Téléchargement Parking-architecte.pdf


Une convocation du CCAS de Puteaux qui arrive... 3 jours après la réunion

IMG_0367En juin dernier, grâce à un vote à la proportionnelle en conseil municipal, j'ai été élu administrateur du CCAS de Puteaux présidé par Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Le centre communal d'action sociale est l'un des instruments du clientélisme de la maire. Evidement, cela lui déplait que je siège dans cette instance. Je suis le seul administrateur indépendant non ceccaldisé. Elle cherche donc à ce que je sois absent des réunions du conseil d'administration.

La première réunion a été programmée le lundi 13 juillet, entre un week-end et un jour férié, pour une convocation reçue la semaine précédente. Impossible de m'organiser, j'étais absent de Puteaux.

La 2e réunion du CA a eu lieu le 6 octobre. Cette fois, la méthode est plus radicale : j'ai reçu la convocation par lettre recommandée le 9 octobre, 3 jours après !

Le contrôle démocratique des décisions n'est donc pas assuré. La maire fait ce qu'elle veut, avec l'argent des contribuables putéoliens.

Vous trouverez sur mon DRIVE les dossiers du CCAS.


Le maire de Puteaux refuse menu végétarien dans les écoles et baisse des tarifs pour les familles modestes

22048165402_40f375e066_zLors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 8 octobre 2015, l'opposition a présenté un voeu demandant qu'un menu végétarien soit proposé dans les cantines scolaires de la commune, ainsi qu'une baisse des tarifs pour les familles modestes, sur la base de ce que font les communes voisines de Puteaux. Le maire "Les Républicains" Joëlle Ceccaldi-Raynaud a rejeté ce voeu.

Voir le texte du voeu déposé par le groupe Le Rassemblement

Certaines familles de Puteaux dépensent 150 euros par mois et par enfant, entre cantine, garderie et activités à l'école. Ce qui n'est absolument pas compréhensible dans une ville aussi riche que la notre.

La politique clientéliste coûte cher. La mairie doit donc faire un choix : entre des cadeaux pour ses clients et des tarifs adaptés pour les plus modestes, elle a choisi.