Previous month:
août 2015
Next month:
octobre 2015

septembre 2015

#LINGOTSGATE Les broyeuses sont en action à la mairie de Puteaux : la maire LR craint-elle une perquisition ?

CPqZt5FWUAA775CDepuis 3 jours, les broyeuses sont en action à la mairie de Puteaux. Rien qu'hier, une dizaine de grands sacs de papiers broyés ont été jetés. Le ménage concerne le cabinet de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, mais aussi les services de direction.

La maire LR aurait-elle été prévenue d'une perquisition, suite au scandale sur ses 102 kilos d'or révélé par Médiapart ?

Le maire a annulé sous un faux prétexte le conseil municipal qui devait avoir lieu samedi matin. Le conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie qui devait avoir lieu la semaine prochaine a aussi été annulé.

Samedi, l'opposition municipale devait présenter un voeu pour demander le retrait du maire et de son fils Vincent Franchi, adjoint aux finances.

(photo : twitter)

2015 - 1

Hier, le Canard Enchaîné a publié un article reprenant l'affaire

Parisien23Sept


Le conseil municipal de Puteaux prévu samedi est annulé

1495163529_ca7dc23000La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, annule le conseil municipal prévu samedi 26 septembre.

Le conseil aura lieu à "une date ultérieure qui vous sera communiquée dans les meilleurs délais", annonce la directrice générale des services dans un mail adressé aux élus.

Pourquoi cette annulation ?

Toujours selon la DGS, cette annulation serait causée par la réception d'un courrier du "Préfet de la Région d’Île-de-France par lequel il est demandé au Conseil municipal de rendre un avis, sous un mois, sur le projet de décret fixant le périmètre et le siège du futur établissement public territorial intégrant la Ville de Puteaux en vue de l’institution de la Métropole du Grand Paris. La saisine pour avis du Conseil municipal sur ce projet de décret sera donc ajoutée à l’ordre du jour de la prochaine séance".

Mais rien n'obligeait la maire a annuler le conseil. Elle pouvait très bien à nouveau convoquer les élus le mois prochain pour rendre cet avis. Le conseil se réunit de toute façon très régulièrement.

L'annulation de la séance de samedi ne serait-elle pas plutôt causée par le scandale de ses 102 kilos d'or révélé par Médiapart. Ce qui est certain, c'est que Joëlle Ceccaldi-Raynaud devra s'expliquer tôt ou tard devant l'assemblée municipale. 

Le conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie qui était programmé le 1er octobre est lui aussi annulé. La séance est reportée au 13 octobre. Cette fois, c'est le président de l'assemblée Eric Césari qui doit être entendu par le juge dans le cadre de l'affaire Bygmalion !


Pour le maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, le silence est d'or

6a00d8341c339153ef017c34552cae970b-800wi5 jours après les révélations de Mediapart sur les 102 kilos de lingots d'or de la maire de Puteaux, cette dernière refuse toujours de s'exprimer. Joëlle Ceccaldi-Raynaud se contente de faire dire par l'intermédiaire de son directeur de cabinet qu'elle aurait soit-disant l'intention de porter plainte contre le site d'information.

En 2011, suite aux révélations du Canard Enchaîné sur son compte caché au Luxembourg, Joëlle Ceccaldi avait déjà menacé de porter plainte contre l'hebdomadaire satirique. Ce qu'elle n'avait finalement jamais fait. Ses menaces de plaintes contre des médias nationaux n'ont jamais eu de suite. Elle préfère s'attaquer à mon blog. C'est plus simple. Pourtant en 11 ans de procès, elle a perdu à chaque fois contre moi ! Alors, imaginez ce que cela donnerait face au Canard ou à Médiapart !

De plus, selon Europe 1, le maire Les Républicains de Puteaux ne compterait pas porter pas plainte contre Médiapart pour "diffamation", mais pour "violation du secret de l'instruction". "En n’engageant pas de poursuites en diffamation, (Joëlle Ceccaldi-Raynaud) valide la véracité de notre article, particulièrement embarrassant pour elle", réagit le journaliste du MÉDIAPART auteur de l'enquête sur Puteaux, qui poursuit :

"Joëlle Ceccaldi-Raynaud s’est murée dans le silence. Vu la gravité des faits, le devoir d’un élu de la République serait pourtant de s’expliquer publiquement devant ses électeurs. Mais la maire de Puteaux n’a manifestement rien à dire. Elle est simplement fâchée que ses manœuvres financières aient été exposées au grand jour. D’où sa volonté affichée de porter plainte pour « violation du secret de l’instruction », pour tenter d’identifier nos sources.
Rappelons que la jusrisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme reconnaît depuis longtemps que pour les sujets d’intérêt général, le droit des citoyens à l’information prime – et heureusement – sur le secret de l’instruction. Et que les journalistes n’y sont pas soumis (..)".

Lors du conseil municipal de samedi prochain à l'Hôtel-de-ville, l'opposition posera des questions à la maire de Puteaux. Elle n'y répondra pas, comme d'habitude. Joëlle Ceccaldi balancera certainement entre silence et mensonge. Le mensonge étant son autre grande spécialité, selon son père. Quelle famille !

LES CECCALDI DANS LES GROSSES TÊTES SUR RTL : 

grosses-tetes-21sept15