La piscine de Puteaux fermée "en raison d'un problème technique"
Une oeuvre graffiti de 3.000 m2 à découvrir ce week-end au siège d'Havas à Puteaux

Le fils du maire de Puteaux conserve ses 6 délégations

FranchiAprès le père et la fille, voici le petit-fils. Vincent Franchi, le fils prodigue de Joëlle Ceccaldi apprend son futur métier de maire en cumulant les délégations d'adjoint. Pas moins de 6 et les plus importantes.

7e maire adjoint, Vincent Franchi est chargé des finances, des employés communaux, de l'urbanisme (et du logement), de l'éducation et de la réussite scolaire, et de la culture. Il cumule donc les principales responsabilités de maire, en contrôlant la caisse, les employés, l'attribution des logements sociaux et la délivrance des permis de construire. Extraordinaire pour un jeune homme qui n'a jamais travaillé de sa vie et n'a pas de diplôme. "C'est notre George VI à nous", a affirmé un jour un ceccaldiste sans se rendre compte de l'énormité de son propos. 

DU COUP, il ne reste plus grand chose à donner à faire aux autres adjoints. Ainsi le 1er d'entre eux, Michel Duez, théoriquement le plus important, ne s'occupe en fait que de l'action sociale. Pour faire croire qu'il a autant de responsabilités que le fils du maire, on a multiplié les termes de sa délégation : "santé, "dépendance, "solidarité, "handicap"... mais il s'agit toujours d'action sociale.
La 2eme adjointe, Josiane Abkari, s'occupe elle de l'état civil et... de la "protection animale". Certes c'est un sujet important, mais cela valait-il le rang de 2e adjoint... quand les finances et l'urbanisme n'occupent que la 7e place ? Le tableau des adjoints de Puteaux est à lui seul une farce. Une de plus.

Duez

Commentaires