Le Rassemblement en campagne dans les rues de Puteaux ce week-end
L'ex-maire de Puteaux sans projet pour l'élection. Son fils LIKE Le Rassemblement

La campagne municipale bat son plein à Puteaux (JC)

GOPR0145A deux semaines du premier tour de l'élection municipale de Puteaux, la plupart des candidats étaient dans les rues ce week-end, sous le soleil samedi, sous la grisaille et la pluie ce dimanche.

Les plus nombreux étaient sans conteste les représentants de la liste LE RASSEMBLEMENT conduite par Christophe GREBERT.  Distribution de tracts (A télécharger ici : TRACT en pdf), écoute des doléances et avis des Putéoliens, échanges interactifs et fructueux sur le programme ou les choses à améliorer, tel est le travail accompli avec enthousiasme et conviction par les représentants du RASSEMBLEMENT.

Puisse  cet enthousiasme être communicatif et se traduire dans les urnes le dimanche 14 juin !

Quelques supporters de notre ex-maire Joëlle Cecccaldi distribuaient un tract du RCF de Nicolas Miguet initulé « Trop d’impôts tue l’emploi ». A une phrase près, c’est le même tract que celui diffusé l’an passé. Ce monsieur n’hésite pas à écrire « Joëlle Ceccaldi-Raynaud a tenu ses engagements : pas de hausse d’impôts. C’est une gestion exemplaire de l’argent public ».

Rien de vaut une vérification en bonne et due forme de ses propos et prenons les avis d’imposition 2013 et 2014 et comparons !
- Taxes foncières : taux d’imposition  de 8,93% en 2013 et 2014 pour la commune, mais augmentation de la base d’imposition ce qui se traduit par une augmentation de l’impôt payé.
- Taxe d’habitation : taux d’imposition  de 6,91% en 2013 et 2014 pour la commune et de 6,48% en 2013 et 2014 pour l’intercommunalité, mais augmentation de la base d’imposition ce qui se traduit par une augmentation de l’impôt payé.
Cette augmentation des impôts locaux a été décidée par notre ex-maire Joëlle Ceccaldi et votée par sa majorité.

Rappelons que la liste « LE RASSEMBLEMENT » propose une baisse de 20% de la part communale de la taxe d’habitation soit un gain de 60 à 125 euros par famille pour leur redonner du pouvoir d’achat. Cette baisse sera financée par une diminution des dépenses superfétatoires comme les réceptions de prestige ou claniques.

Concernant la gestion exemplaire de l’argent public par notre ex-maire, à moins d’être myope comme une taupe, il n’y a pas grand monde qui puisse soutenir une telle ineptie !

Les représentants de la liste RBM conduite par Gérard Brazon étaient également présents.

Pour la première fois, il y avait quelques représentants de la liste « Puteaux En Mouvement » qui sera conduite par Christophe Haubourg qui n’est pas l’un des conseillers municipaux élus en mars 2014et issus de cette liste. Si j’ai bien lu leur tract, Sylvie Cancelloni et Maryse Chavrier ne seront pas candidates pour ce scrutin et se contentent de soutenir cette liste PEM qui propose de relever les grands défis de notre ville.

Par contre, mon chemin n’a croisé aucun représentant de la liste « PUTEOLIENS » conduite par Marie-Sophie Mozziconacci avec le soutien de l’ancien maire Charles Ceccaldi-Raynaud.

J.C.

(photo : Eric D.)

Commentaires