La mairie de Puteaux veut fermer le refuge des chats. Internet se mobilise
Election départementale à Puteaux-Courbevoie : Jean-Christophe Fromantin soutient Sylvie Cancelloni et Gilles Vincent

Charles Ceccaldi raconte sa guerre d'Algérie dans un livre

GuerreperdueA bientôt 90 ans, l'ancien maire de Puteaux Charles Ceccaldi-Raynaud a décidé de raconter son passé de jeune commissaire de police à Alger durant les "évènements". Dans un livre  "La guerre perdue d'Algérie", il s'explique notamment sur son passage, en 1957, à la direction du camp de prisonniers de Beni Messous. 

En 2001, lors de son procès au palais de justice de Paris pour « complicité d'apologie de crimes de guerre », le général Aussaresses avait nommément mis en cause Charles Ceccaldi-Raynaud, affirmant que celui-ci fermait les yeux lorsqu'il venait récupérer des suspects afin de les interroger sous la torture. 

Charles Ceccaldi-Raynaud affirme n'être resté que 15 jours à ce poste avant de démissionner, refusant de cautionner ce qui se passait. Il affirme aussi en avoir libéré des centaines de prisonniers.

Charles Ceccaldi explique ensuite comment, menacé de mort par les "paras", il a dû fuir l'Algérie en 1958 caché dans un bateau et déguisé en facteur !

D'autres affirment que c'est le FLN qu'il fuyait.

Témoignage d'un vieil homme sur des évènements dont il ne reste plus beaucoup de témoins pouvant confirmer ou infirmer son récit, ce livre est sa vérité. Il est à prendre comme tel. 

25 euros, aux éditions alfabarre.

D'autres SOURCES pour compléter ce livre :

ARTICLE DU MONDE (2002) SUR LE PROCÈS AUSSARESSES

BIOGRAPHIE de Charles Ceccaldi dans L'EVENEMENT DU JEUDI (1993)

Puteaux, une banlieue de "série noire", dans le Nouvel Observateur (1971)

Et pour voir Charles Ceccaldi dans une VIDÉO RÉCENTE : Complètement d'Enquête sur France 2

Commentaires