Une école à 27 millions d'euros à Puteaux... sans énergie renouvelable
Vincent Franchi, fils à maman et cumulard de la politique

"Je suis Franchi" : le fils du maire de Puteaux distribue un tract en plein deuil national

IMG_8633

Alors que la France affronte un drame effroyable et que les victimes des attentats de la semaine dernière ne sont pas encore toutes enterrées, Vincent Franchi, le fils du maire, fait depuis hier distribuer dans nos boites aux lettres un tract de 4 pages mêlant attaques anti-gouvernementales et affirmations exagérées sur son "action" au conseil général des Hauts-de-Seine.

Car en effet, Vincent Franchi n'est pas seulement le fils de Joëlle Ceccaldi-Raynaud et son super adjoint chargé de 6 délégations. Il est aussi depuis 2011 conseiller général de Puteaux. En 4 ans, c'est la première fois qu'il informe les Putéoliens sur son mandat. A 2 mois des élections, il était temps.

Mais ne pouvait-il pas attendre encore quelques jours avant de lancer sa campagne ? Sa maman ne pouvait pas lui demander de patienter un peu ? Elle qui s'affichait en sa compagnie il y a quelques jours encore derrière une affiche "Je suis Charlie" !

- Indignité locale -

Son grand-père et ancien maire Charles Ceccaldi-Raynaud n'aurait certainement jamais accepté cette insulte à l'actualité et aux victimes des attentats. Il possédait lui un peu de dignité.

Sur l'action de Vincent Franchi au conseil général, il y a peu de choses à dire. Il était surtout absent... et silencieux lorsqu'il était là, selon ses collègues. "Un garçon très effacé et timide, tout l'inverse de son grand-père", note gentiment un élu UMP du 92. Cette "timidité" cache peut-être plus simplement une absence d'humanité.

IMG_8634

V Franchi 3 14012015

Commentaires