Quel avenir pour le quartier de la Défense ?
"PUTEAUX, LE SYSTÈME CECCALDI-RAYNAUD" NUMÉRO SPÉCIAL DE L'EXPRESS

Caméra interdite au conseil municipal : Quand le préfet des Hauts-de-Seine donne raison au maire UMP de Puteaux

Prefet-hauts-de-seine

 

Le maire UMP de Puteaux a passé un arrêté qui empêche de filmer les élus de face durant le conseil municipal. Il n'est matériellement pas possible de les voir, de suivre leurs interventions et de savoir comment ils votent. Un empêchement à l'obligation de la "publicité des débats" qui ne dérange pas le préfet des Hauts-de-Seine. Dans sa réponse à mon courrier, le préfet Yann Jounot ne trouve rien à redire aux manipulations de notre maire contre le fonctionnement démocratique normal de notre commune. Vivement regrettable. 
Si même un préfet nommé par François Hollande ne nous soutient pas, alors qu'est-ce que ce sera lorsqu'il le sera par Nicolas Sarkozy-bis. Ils sont tous si désespérants.
Christophe Grébert

Commentaires