Mise en examen d'Eric Césari : "Il doit se mettre en retrait de ses mandats politiques"
Monputeaux reste le 1er site de Puteaux

Un voyage du maire et de son fils en Israël pour 60.000 euros

Publié sur le site de Christophe Grébert :

 

Jumelage

Lors du conseil municipal du mardi 30 septembre 2014, la majorité UMP, contre l'avis de toute l'opposition, a voté une enveloppe de 60.000 euros pour un voyage d'une délégation de 12 personnes, dont le maire Joëlle Ceccaldi Raynaud et son fils Vincent Franchi, à Gan Yavne, en Israël.

Ce voyage est organisé dans le cadre du jumelage qui unit nos 2 villes. Mais à Puteaux le jumelage est comme toutes les autres actions du maire surtout un outil de clientélisation, et cette fois-ci communautariste. Des membres de la communauté juive sont du voyage. Des élus du conseil municipal représentant la communauté (c'est comme ça qu'ils se présentent eux-mêmes) seront aussi du déplacement.

Pourquoi une délégation aussi importante de 12 personnes ? 

D'autant que leur mission est floue : il s'agit d'aller surveiller l'avancement des travaux d'une piscine payée à hauteur de 250.000 euros par une subvention de la ville de Puteaux. On se demande pourquoi nous finançons une piscine en Israël, dans une région riche et développée du pays. Ce voyage a aussi pour but de "travailler à l'élaboration de nouveaux partenariats". Faut-il être 12 pour cela ?

60.000 euros pour 12 personnes sur 5 jours = 1.000 euros par personne et par jour.

J'ai soumis à l'assemblée communale un amendement pour réduire les dépenses de moitié : 

Dans le cadre d’un effort global de réduction des dépenses permettant de baisser les impôts locaux des Putéoliens, nous proposons de réduire les dépenses prévues pour ce voyage : 30.000 euros au lieu de 60.000 euros. L'article 3 de la délibération sera ainsi modifiée : "autorise la prise en charges des frais pour un montant estimé de 30.000 euros”.

Cet amendement a été repoussé par les élus UMP.

LIRE LA DÉLIBÉRATION en PDF (QUESTION 15 DE L'ORDRE DU JOUR)

VOIR LA VIDÉO DU CONSEIL MUNICIPAL (LA QUESTION EST TRAITÉE A PARTIR DU CHRONO 1H50)

Commentaires