VIDÉO : Absent depuis 5 mois, Eric Césari refuse de démissionner de la présidence de Seine Défense
L'interco de Puteaux-Courbevoie : 900.000 euros de dépenses réelles, 490.000 euros d'indemnités pour les élus !

VIDÉO : Comme à Puteaux, Eric Césari ne veut pas de caméra au conseil communautaire

2014-10-10 20.37.08Lors du conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie, vendredi 10 octobre 2014, j'ai installé ma caméra sur mon bureau pour filmer la séance comme la loi le permet. Mais cela déplait au président du conseil, l'UMP Eric Césari, qui vient d'être mis en examen dans l'affaire Bygmalion.

La veille, celui-ci a signé un arrêté interdisant la présence des caméras "à plus de 90 cm des murs" de la salle des séances. Comme je siège au milieu de la salle, ma caméra est bien entendu hors limite ! Cet arrêté complètement bidon n'a en fait qu'un but : m'empêcher de filmer depuis mon bureau. Mais cette règle est en infraction avec la loi qui prévoit que les citoyens ET les élus peuvent filmer les séances publiques des assemblées délibérantes.

Je rappelle que je ne filme pas les conseils par plaisir, mais parce que les 2 majorités UMP de Puteaux et de Courbevoie refusent de retransmettre ces séances sur Internet. Je fais donc ce qu'ils refusent de faire. Et donc, ils me menacent. Mais qu'ont-ils à cacher ? 

Commentaires