La campagne municipale "Puteaux pour vous" a coûté 34.523 euros
Puteaux a son bas et son haut

Un 4e directeur en 3 ans pour le conservatoire de Puteaux !

9439346066_ec73f35cf0_bLe cafouillage et la gabegie continuent... La mairie de Puteaux recherche un nouveau directeur pour son conservatoire. Ce ne sera jamais que le 4e en 3 ans ! La ville recrute également un « conseiller aux études » qui fera office de directeur adjoint. Les 2 actuels co-directeurs sont donc remplacés, 1 an seulement après l'inauguration d’un nouvel équipement de 50 millions d’euros.

Ce n’est pas une surprise concernant le « directeur artistique » Patrick Marco. Cumulant les postes et pas formé pour cela, il ne pouvait évidement pas s’occuper correctement d’une structure comptant 120 enseignants et 2.700 élèves. Quant à Angeline Noël, la « directrice administrative », elle n’a pas trouvé sa place au sein de cette étrange direction bicéphale.

Une annonce d’emploi révélatrice

Dans l’annonce parue sur les sites spécialisés, on peut lire que la mairie recherche un directeur diplômé, qui sache fédérer son équipe et qui soit d’une grande disponibilité. Traumatisée par la cas Marco, la mairie précise même que le nouveau directeur devra être disponible 37 heures et plus, quand d’ordinaire pour ce type d’annonce il est simplement inscrit « temps complet ».

Annonce-directeur-conservatoire

La mairie veut donc repartir avec une nouvelle équipe professionnelle, mais alors pourquoi rechercher un « conseiller aux études » à temps partiel ? 2.700 élèves gérés par un agent à temps partiel, est-ce sérieux ? Une fois de plus, les incohérences surviennent. A moins qu’à nouveau, on veuille fabriquer un poste... pour un ami.

Annonce-conseiller-conservatoire

Ecarté par Vincent Franchi (fils du maire et maire adjoint à la culture), que va devenir Patrick Marco ? Il nous semble peu probable qu’il abandonne aussi rapidement le ratio salaire à temps complet/quelques heures de travail hebdomadaires, ainsi que son appartement de fonction. Nous attendons de voir quelle astuce sera trouvée. Un placard de conseiller à la culture ?

Dans tout cela, la priorité est-elle donnée à la qualité de l'enseignement et à la bonne gestion de l'argent public ? Vous connaissez mon sentiment basé sur des faits.

EN LIRE PLUS SUR LE CONSERVATOIRE DE PUTEAUX

Commentaires