Previous month:
juillet 2014
Next month:
septembre 2014

août 2014

Tribune : une rentrée pleine de promesses à Puteaux

14653130765_716cf22e7a_zVoici la tribune du groupe d'opposition "Puteaux pour vous" qui sera publiée dans le numéro de septembre 2014 du magazine municipal "Puteaux infos" :

UNE RENTRÉE PLEINE DE PROMESSES

Lorsqu’un maire fait des promesses, il se doit de les tenir, y compris lorsqu’il reprend les idées d’autrui (par manque d’imagination pour l’avenir de sa commune).
Pendant la campagne municipale, la majorité a fait vœu de reprendre les idées des autres ! La piétonnisation de la rue Jean Jaurès est une proposition que nous avons défendue. Tout comme la création d’une passerelle piétonne pour relier l’île.
Selon le maire, cette passerelle sera financée par le département. Or, 6 mois après l’élection, Puteaux n’a déposé aucun projet au Conseil général 92 !
Notre ville est gérée par une majorité qui a décidé de jouer sur les promesses, tout en bénéficiant d’indemnités cumulées et conséquentes. Et comme si cela ne suffisait pas, le maire vient de nommer un 12e adjoint ! Trop de travail, sans doute...

Bouchra Sirsalane bouchrasirsalane@gmail.com puteauxpourvous.com
Olivier Kalousdian verts92@free.fr puteaux.eelv.fr
Christophe Grébert grebert@gmail.com 06 10 14 88 20 grebert.net

(photo : Flickr)

A LIRE EGALEMENT SUR LE SITE D'EELV PUTEAUX : Ici, tout n’est que luxe, calme…et renoncements.


Conservatoire de Puteaux : un échec et beaucoup de questions

9775238871_cf4c172501_zLa mairie de Puteaux recherche un nouveau directeur pour son conservatoire. Ce sera la 7e direction en 7 ans.

En 2007 : Michel TOREILLES,
En 2008 : Délia ESTRADA,
En 2009 : Collectif d'enseignants,
En 2010 : Ludovic RUCOSA,
En 2012 : On ne sait pas trop,
En 2013 : duo Patrick MARCO / Angeline NOEL,
En 2014 : Patrick MARCO seul,
Fin 2014 : nouveau Directeur et nouveau Directeur-Adjoint.

Au total : 7 directions en 7 ans !

Plusieurs questions se posent :

Comment les professeurs peuvent-ils être ainsi managés ?
Comment les élèves et les parents peuvent-ils s'y retrouver pédagogiquement ?
Comment, dans ces conditions, le ministère va-t'il apprécier l'agrément qu'il a donné ?
Qui est responsable de cette hécatombe ?
Vincent FRANCHI, adjoint à la culture depuis 2007, ne porte-t'il pas la responsabilité de cet échec indiscutable ?
Quel (bon) Directeur va postuler à ce poste qui ressemble plus à un piège qu'autre chose ?

La suite au prochain épisode...

Tout sur le conservatoire de Puteaux

(photo : Flickr)


Puteaux a son bas et son haut

Puteaux-carte-topo

Puteaux a un "bas" et un "haut". Alors que le niveau de la Seine se situe à 26 m d'altitude, les parties les plus basses de l'île de Puteaux, vers la roseraie, sont seulement 3 m dessus du niveau de l'eau, soit une altitude de 29 m. Un terrain "hautement" inondable donc, comme une bonne partie du "bas" de la commune, près des quais, située entre 32 et 35 m. La mairie, plantée quasiment au centre de la ville, est à 40 m d'altitude.
Mais Puteaux a aussi sa partie "haute", au-dessus de la ligne de chemin de fer : Lorilleux, Bergères, Cartault approchent les 80 m d'altitude. Bien plus haut donc que le sol de la Défense, à 65 m. Mais loin des 162 m de la colline du Mont Valérien, sur la commune de Suresnes.

SOURCE : carte topographique de Puteaux