BAC 2014 : la mairie de Puteaux propose un espace de révisions... payant
Résultats de l'élection européenne du 25 mai 2014 à Puteaux

La réforme des rythmes scolaires appliquée en dépit du bons sens à Puteaux

5653662435_b7f2511667Professeurs et parents d'élèves s'alarment de la manière dont la municipalité de Puteaux compte appliquer la réforme des rythmes scolaires : concentration des cours sur un nombre de jours réduits, avec des journées de 6 heures et 2 après-midi "libérés" - le mercredi et le vendredi - que les parents devront gérer.

Très silencieux sur le sujet avant les élections municipales, le maire a donc finalement choisi un scénario qui va à l'encontre de l'esprit d'une réforme honnie par la droite.
Pas question en effet pour la mairie UMP de Puteaux de soutenir le projet d'un gouvernement de gauche et d'assumer la charge des nouveaux "Temps d'activités pédagogiques".
Les écoliers putéoliens devront donc se contenter du centre de loisirs les mercredi et vendredi après-midi. Or, le centre de loisirs est payant (4 euros 70/jour). La municipalité compte-t-elle faire payer les familles ? "Ce serait la fin de l'école gratuite !", fait remarquer un parent.
Même la PEEP de Puteaux, pourtant largement subventionnée et liée à la municipalité, ose émettre une critique : "Si ce n’est la gratuité, un tarif préférentiel pour le vendredi après-midi devrait être envisagé car cette nouvelle charge pèsera lourd sur les familles", écrit l'association sur son site.
Face à ces contestations, la maire fait pression sur les enseignants et les représentants des parents d'élèves pour faire approuver son "scénario". Celui-ci est politique et ne se soucie pas de l'intérêt des enfants et des familles.

(photo : Flickr)

Commentaires