La sécurité est une question trop sérieuse pour la confier au maire actuel de Puteaux
Incendie dans une tour HLM à Puteaux (mis à jour mercredi 18/12 11h)

La position de "Puteaux pour vous" sur les chantiers et projets de la Défense côté putéolien

Publié sur le site Puteaux pour vous :

DSC_0019Jeudi 12 décembre, s’est tenue une réunion publique à l’école Défense 2000 en présence de l’Epadesa, de Defacto, du maire de Puteaux, du commissaire de la Défense et du responsable de la police municipale. Plusieurs personnes de l’équipe Puteaux pour vous étaient présentes. Si les projets évoqués par les deux établissements nous semblent aller dans le bon sens, Joëlle Ceccaldi s’est illustrée par des remarques sur lesquelles nous souhaitons revenir.

Juste avant cette réunion, l’un d’entre nous a reçu un tract alarmiste de Joëlle Ceccaldi-Raynaud annonçant une explosion de l’insécurité au niveau national, sans évoquer Puteaux. Il est intéressant d’entendre, quelques minutes plus tard, le commissaire de la Défense déclarer que la délinquance est globalement en baisse sur le territoire de la commune. Il reconnait néanmoins que les dégradations de véhicules dans les parkings, notamment de la Défense, ont augmenté ces derniers mois.

> NOTRE RÉACTION : Nous venons de publier nos propositions sur la sécurité. Nous voulons notamment que la police municipale soit plus présente au quotidien dans les quartiers, dont celui de la Défense.

Mais l’objet principal de cette réunion était d’évoquer les projets en cours et à venir sur la partie putéolienne de la Défense.

La livraison de la tour Majunga est prévue au printemps 2014. L’Epadesa a annoncé que les travaux du jardin prévu au pied de cette tour et de la résidence des Platanes commenceront en janvier prochain pour une ouverture en octobre 2014. Il comprendra des jeux d’eau et des jeux pour enfants.

L’Epadesa a évoqué le projet des Promenades de l’Arche : il s’agit d’aménager un espace public en pente douce reliant la Grande Arche à la future Arena 92 dont les travaux viennent de débuter. Cette nouvelle liaison sera accompagnée de la construction d’une université (ISC), d’un immeuble de logements, d’une résidence étudiante et d’un grand club de sport (sous la nouvelle rampe piétonne).

> NOTRE RÉACTION : Nous saluons ce projet mixte, sans bureaux, qui permettra d’animer la Défense en dehors des heures de travail. Pour faire de la Défense plus qu’un quartier d’affaires, nous souhaitons y créer davantage de logements accessibles à tous, ainsi que des activités différentes des bureaux. Devant la quantité importante d’immeubles vides, nous pensons que la transformation de bureaux en logements serait un bon outil.

Le projet de la Rose de Cherbourg a été une nouvelle fois au présenté au public. Il prévoit la transformation des viaducs de l’échangeur récemment fermé au public en une promenade plantée et la création d’un parc de 3 hectares. Le projet verra également la création d’une tour de bureaux de 200m conçue par l’architecte Jean Nouvel ainsi que deux résidences étudiantes, d’une hauteur de 50m. Une présentation détaillée du projet des espaces publics aura lieu au printemps. Les travaux de voirie débuteront en 2015. Au cours de la présentation, Joëlle Ceccaldi intervient pour affirmer « A Puteaux j'ai refusé d'avoir des carrefours à feux sur le circulaire pour fluidifier la circulation ».

> NOTRE RÉACTION : Nous prenons acte que le maire actuel accorde bien plus d’importance au trafic routier qu’au confort des centaines d’usagers qui marchent chaque jour entre Puteaux et la Défense. Ses propos montrent qu’elle souhaite que le circulaire reste une autoroute scindant la ville en deux. Ce n’est pas notre position, nous avons une autre ambition pour Puteaux.
Nous imaginons un circulaire transformé en un boulevard urbain animé, planté et facilement traversable. A Courbevoie, les aménagements réalisés à l’occasion de la remise à plat du circulaire sont une réussite. Pourquoi pas la même chose à Puteaux ?

Defacto a annoncé la création d’un ascenseur entre la terrasse Boieldieu et l’avenue Jean Moulin, à côté de l’escalier existant qui sera reconfiguré pour être moins anxiogène. Ils ont également présenté les travaux de l’entrée du quartier Boieldieu sur la rue Louis Pouey suite à la démolition, cet été, de l’ancienne guérite de sécurité : trottoirs toujours aussi petits, beaucoup de bitume. Les travaux sont en cours.

> NOTRE RÉACTION : Nous aurions préféré marquer l’entrée de Boieldieu par un aménagement avec des matériaux de qualité, plus de végétation et une plus grande place accordée aux piétons. Nous proposons, dans notre programme, d’aménager les principaux itinéraires piétons reliant le centre et le haut de Puteaux aux pôles de transports de la Défense : des liaisons claires, sûres et confortables grâce au réaménagement de certains carrefours, à l’amélioration de l’éclairage public et de la signalétique. Ainsi, nous améliorerons vos trajets quotidiens et vos invités ne se perdront plus quand ils chercheront le métro ou le RER !

Defacto a présenté le projet de réaménagement de la terrasse Boieldieu : premier projet permettant l’application des principes définis dans le plan guide des espaces publics. Ce projet sera l’occasion de revoir complètement les espaces publics du quartier ainsi que les liaisons entre les différents niveaux. Deux passerelles seront construites : l’une vers la Rose de Cherbourg et l’autre vers la tour EDF. Les travaux, qui dureront 2 ans, débuteront fin 2014.

Ce projet donnera un nouveau souffle à un quartier qui en a bien besoin.

> NOTRE RÉACTION : Nous avons attitré l’attention de DEFACTO sur la nécessité de réaménager l’accès sinueux et sombre aux 4 Temps entre Boieldieu et Castorama emprunté chaque jour par de nombreux Putéoliens.
Nous saluons les efforts de communication envers les habitants réalisés par les deux établissements publics de la Défense.
A partir d’avril 2014, nous travaillerons avec eux et nous serons force de propositions pour défendre les intérêts des Putéoliens.

Pour finir, revenons sur Joëlle Ceccaldi qui s’est illustrée avec une position clivante : « La modernité c'est dans la poire [du boulevard circulaire], en dehors, à Puteaux, c'est la tradition ».

 > NOTRE RÉACTION : Joelle Ceccaldi oppose systématiquement la Défense au reste de Puteaux. Notre vision est radicalement différente : notre action portera sur l'ensemble du territoire de la ville sans exception, y compris la Défense. Pourquoi le reste de Puteaux ne pourrait-il pas aussi s’ouvrir à la modernité ? Comment peut-elle parler de tradition, alors que ce qui se construit aujourd’hui à Puteaux n’est que pastiche et qu’aucune réflexion n’est portée sur les espaces publics. Pourquoi se limiter à une architecture traditionaliste ? Pourquoi de nombreux parcs sont-ils fermés ? Pourquoi ne pas favoriser les circulations douces ? Où sont les rues piétonnes ? Où sont les terrasses conviviales animant la ville ? Nous apporterons des réponses à ces questions pour rendre notre ville encore plus agréable à vivre.

TH

Commentaires