Puteaux et Courbevoie ont autant besoin d'un changement politique
Le tireur fou recherché par la police est passé par Puteaux

Le chantier du hall des sports de Puteaux : le prix mutiplié par 2,5 et pas de tribune pour le public

Publié sur le site de Christophe Grébert :

IMG_0130

Samedi soir, avec Dimitri Mani, responsable de notre groupe culture, sport et vie associative, et d'autres membres de Puteaux pour vous, nous avons assisté à un match de notre équipe de basket contre celle de Rueil. Cette rencontre s'est déroulée dans le hall des sports rénové dans l'île.

Je salue tout d'abord les basketteurs putéoliens. Ils nous ont offert hier soir un beau spectacle, même si la victoire n'a pas été au rendez-vous cette fois. Je leur souhaite beaucoup de succès pour la suite du championnat. Je suis confiant. La qualité est là. Cette équipe a un bon état d'esprit. C'est un beau collectif.

IMG_0139Ce match m'a donné l'occasion de visiter l'intérieur du hall des sports qui vient de subir 2 ans de travaux. Une réhabilitation que je pensais complète, étant donné les sommes qui y ont été consacrées. Or, le résultat n'est pas à la hauteur. Je découvre ainsi que le hall, qui est sensé accueillir les compétitions de basket notamment, ne possède pas de gradins rétractables ! Les spectateurs venus hier soir ont assisté au match sur des bancs de vestiaire pour les privilégiés... et par terre pour les autres (photo ci-contre).

LE CHANTIER DU HALL DES SPORTS : UN EXEMPLE FLAGRANT DE LA GABEGIE DE L'ACTUELLE MUNICIPALITÉ

En 2010, le maire décide de rénover le hall des sports. En avril 2011, lors du vote du budget (tableau ci-dessous), 2 millions d'euros (HT) sont réservés pour ce chantier :

Halldesposrts-avril2011

En avril 2013 (tableau ci-dessous), le chantier est passé à 4.834.000 euros (HT):

Halldessports-avril2013

En juin dernier (tableau ci-dessous extrait des communications au conseil municipal), nous avons encore payé une facture de près de 200.000 euros (HT) pour cette rénovation :

Halldesports-juin2013

 

D'un chantier prévu pour coûter 2 millions d'euros HT, on est passé à 5 millions d'euros HT (6 millions TTC), avec en plus 1 an de retard sur la livraison. Pour quel résultat ? Un hall des sports où les spectateurs s'assoient par terre !
Cela montre à quel point 1/ cette ville est mal gérée 2/ il n'y a aucune volonté politique pour valoriser le sport de compétition. Pour notre part 1/ nous serons attentifs à bien utiliser l'argent public 2/ nous sommes décidés à offrir les moyens aux clubs qui le souhaitent de progresser dans les championnats. Notamment, en leur offrant des salles où ils peuvent recevoir dignement leurs supporters.
Christophe Grébert

(photos : Eric D.)

Commentaires